Associer rosiers et vivaces

Le 26 août 2014 par Stéphane

Généreusement fleuris jusqu’à l’automne, les rosiers constituent un ornement de choix pour tous les jardins. S’ils sont accompagnés de plantes vivaces, leurs qualités seront encore accentuées et leurs petits défauts corrigés. Découvrez comment les marier harmonieusement.

Mettre en valeur sans occulter ni étouffer

Rosiers et vivaces

Massif de rosiers et vivaces

Quelles que soient les espèces de plantes vivaces que vous souhaitez associer à vos rosiers, il est préférable de planter au pied de rosiers bien installés car leurs racines n’aiment guère la concurrence. L’idéal serait de patienter deux ans jusqu’à ce qu’ils aient pris de la vigueur, mais vous pourrez néanmoins installer vos vivaces au printemps qui suit la plantation quand la végétation du rosier aura bien redémarré.
Laissez 40 cm tout autour du rosier pour que l’air circule bien, ce qui limite considérablement la prolifération des maladies. Vous éviterez  aussi que vos rosiers ne soient étouffés ou que leurs pousses ne filent en hauteur et ne s’étiolent s’ils sont environnés de plantes plus hautes.
Beaucoup de plantes peuvent se marier aux rosiers arbustes ou buissons, cependant il vaut mieux éviter toutes celles qui sont trop vigoureuses ou possèdent des racines traçantes (physalis, tanaisie, soleils vivaces, asters ericoïdes ou de Nouvelle-Belgique, millepertuis et grandes achillées). Elles envahiraient le pied du rosier. Il est préférable aussi de ne pas choisir des plantes qui ont une floraison trop spectaculaire comme les rudbeckias, de façon à ne pas éclipser les roses qui pourraient passer inaperçues si elle sont noyées dans des floraisons trop massives.

Habiller le rosier

Roses et népéta

Roses et népéta

La plupart des rosiers modernes mais aussi certains rosiers arbustifs anciens, surtout s’ils sont âgés, ont le défaut d’être assez peu fleuris à leur base qui se dégarnit fréquemment. La floraison est souvent plus belle à l’extrémité des branches. En plaçant au premier plan des plantes vivaces couvre-sol ou des vivaces de taille moyenne, vous comblerez sans peine ce vide une bonne partie de l’année, le feuillage disparaissant seulement pendant la période hivernale s’il s’agit de plantes caduques. Ces végétaux aux contours plus arrondis permettent aussi de corriger le port raide des rosiers. En leur compagnie, un massif de rosiers à l’allure un peu stricte prendra un aspect plus doux et même romantique.

Prolonger et rehausser les floraisons

Les variétés de rosiers qui ont la faveur des jardiniers d’aujourd’hui sont remontantes ou très remontantes mais il est rare que leur floraison soit continuelle, il y a toujours plus ou moins un creux entre deux vagues de roses. Par ailleurs, les rosiers ne présentent pas beaucoup d’intérêt avant leur floraison  en mai, qui est précédée puis accompagnée par celles de vivaces comme la valériane ou le népéta. Elles restent décoratives jusqu’à la fin de l’automne, alors que les rosiers font un peu triste figure. Ces plantes vivaces ont aussi l’avantage de faire ressortir les floraisons. On peut par exemple créer des camaïeux de rose, des contrastes de couleurs harmonieux (jaune et bleu par exemple) ou des scènes monochromes (rosiers rouges et coquelourdes de même couleur).

Des vivaces basses ou moyennes

Rosier et valériane blanche

Rosier et valériane blanche

Vivaces basses en bordure

L’alchemille mollis au beau feuillage découpé vert pâle et à la floraison légère vert chartreux se marie à merveille aux rosiers, elle forme des bordures opulentes et souples qui habillent parfaitement le pied des rosiers roses ou rouges. Elle ne demande qu’un minimum d’entretien (voir notre fiche sur le nettoyage des vivaces en hiver). Dans le même esprit mais en moins vaporeux, les géraniums vivaces, d’Endress rose ou psilostemon rouge sont de très bons compagnons pour les rosiers de même couleur. Les rosiers jaunes s’associent très bien aux géraniums bleus comme Orion ou Rozanne. Les épiaires dont les feuilles laineuses ont des reflets argentés vont avec tous les coloris.

Des vivaces moyennes en massif

La valériane des jardins (Centranthus ruber), rose ou rouge, particulièrement facile à cultiver, est superbe associée à des rosiers roses et rouges comme ‘Lavender Dream’ ; vous devrez juste la tailler après la première floraison. Vous pourrez planter des coquelourdes (Lychnis coronaria) avec des floribunda rouges ou des rosiers anciens roses comme ‘Pink Prosperity’.
Pour les rosiers jaunes, notamment ‘Buff Beauty’ et les roses oranges tels ‘Westerland’, pensez aux campanules à feuilles de pêcher (Campanula percifolia) aux belles clochettes bleues. Pour un effet plus durable, préférez le népéta ‘Six Hills Giant’ qui fleurit de mai à novembre et prend le relais des rosiers entre deux remontées. Il habille magnifiquement tout un massif de rosiers sans soins particuliers. Des rosiers modernes jaunes par exemple, ‘Reine Lucia’ et ‘Nicolas Hulot’ ou blancs dont les plus recommandables sont sans doute ‘Sourire d’Orchidée’ ou ‘Iceberg’ sont splendides avec lui.
Enfin, des iris bleus, roses ou noirs seront du meilleur effet avec tous les rosiers. Passée leur floraison, leur feuillage élégant constituera encore un bel ornement. Certaines vivaces conférent beaucoup de légèreté aux massifs de rosiers, d’autant plus si les roses sont très doubles ou très grosses. Selon la couleur de vos roses, vous pourrez utiliser le gypsophile vivace, les heuchères qui ont en plus un  feuillage décoratif, les gauras et même les verveines de Buenos-Aires.

Rosiers et campanules

Rosiers et campanules

Deux vivaces hautes

Le choix de plantes vivaces de grande taille est moins large, mais on ne saurait oublier les delphiniums hybrides qui ne sont superbes qu’en sol riche et frais. Le mariage du delphinium et de rosiers jaunes ou roses est une association classique toujours réussie. Les digitales forment aussi de très belles scènes avec les rosiers, un duo composé de digitales pourpres et d’un rosier violet mauve ou lilas ne manque pas de charme.

Des feuillages

Certaines plantes aux reflets gris argent comme les armoises, les santolines, les lavandes  conviennent bien aux rosiers blancs et restent très intéressantes même lorsque le rosier est défleuri.

Crédit photos : ukgardenphotos (1,3,4) / lynn.gardner (2)

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Associer rosiers et vivaces

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les rosiers.

472 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Printempts
16/04/2012, à Clary

Répondre

J'ai beaucoup de vivaces qui poussent à l'intérieur des racines de mes rosiers. est-ce que cela peut nuire à leur développemt?. parce ce que je les trouve très chétifs. c'est vrai qu'il ont beaucoup souffert de l'hiver.....ce ce fait j'ai du mal a aérer les racines merci

Ceci peut aussi vous intéresser