Les asters : lumières de l'automne

Le 17 octobre 2016 par Xavier Gerbeaud

Que seraient les massifs d'automne sans leurs petites étoiles colorées ? Les asters sont des vivaces indispensables. Leur floraison abondante, colorée et durable attire en outre les papillons... Découvrez l'essentiel sur leur culture, et quelques variétés remarquables.

L'aster d'automne

massif d'asterLa plupart des variétés disponibles sur le marché sont issues par hybridation des espèces novae-angliae et novi-belgii.

Les fleurs, généralement assez petites, sont présentes en multitude étoilée le long de chaque tige. En outre, la période de floraison s'avère remarquablement longue, puisque elle s'étale de la fin du mois d'août au mois de novembre.

A l'achat

Leur croissance étant très rapide, et un bon enracinement primordial pour supporter ces hautes tiges, il est plus que recommandé d'acheter les asters en godets. vous trouverez peut être les sujets peu impressionnants, mais ils pousseront vite, et bien. Pourquoi dépenser 4 ou 5 fois le prix, pour les acquérir en pot de 3 ou 4 litres ? Sauf si vous souhaitez un effet immédiat, bien entendu.

Conditions de culture

Les asters apprécient la lumière, voire le soleil si la terre reste fraîche en été. Pour ce faire, vous pouvez pailler le sol, mais s'ils sont plantés entre d'autres végétaux, ces derniers suffiront pour maintenir la fraîcheur requise.

Peu exigeants, tous les sols leur conviennent. En revanche, l'humidité stagnante en hiver peut leur être fatale.

Faites un petit apport d'engrais au printemps, pour donner un coup de fouet et relancer la croissance.

Où les placer ?

Anémone du japon

Anémone du Japon

Une touffe d'aster novae-angliae atteint facilement 1,80m à 2,20m. Aussi vaut-il mieux leur réserver une place dans la haie libre, ou alors en fond de massif. Sinon, leur exubérance fera de l'ombre aux autres pensionnaires... qui risquent en outre d'être abimés, car il n'est pas rare de voir une touffe d'asters ployer sous l'effet conjugué du vent et de la pluie d'automne.

Aster-belgii est plus raisonnable, puisqu'il monte généralement entre 0,60 et 1,20m. Très complémentaire, donc.

Son image est connotée "jardin de curé"; vous verrez cependant qu'il se mèle fort bien aux anémones du Japon, aux rudbéckias, aux dahlias, aux graminées... et à tous les arbustes à feuillage d'intérêt automnal, comme le pommier d'ornement.

Comptez 3 pieds au m² pour les plus grands, 4 ou 5 au m² pour les plus petits.

.

Plantation

AstersL'automne constitue la meilleure période de plantation. Les sujets vendus en pépinières portent généralement quelques fleurs permettant de se faire une idée précise de la plante. Pour la hauteur attendue... reportez-vous à l'étiquette !

Comme toute plantation de vivace en godet, il importe de bien faire tremper préalablement la motte pour que le terreau soit gorgé d'eau. Démelez délicatement les racines trop serrées. Creusez le sol avec la petite pelle à main; déposez au fond du trou un peu de compost bien décomposé; tassez bien autour du pied. Si vous pensez le faire, c'est le bon moment pour pailler : jamais le pied de la plante ne sera aussi accessible !

Multiplication

Les asters se multiplient très facilement. Il suffit de diviser la touffe au début du printemps, ou de pratiquer le bouturage un peu plus tard dans la saison. La division des touffes est salutaire pour garantir une bonne vigueur.

Quelques variétés

Aster novae-angliae Aster novae-angliae

Aster novi-belgii 'Winston Churchill' Aster novi-belgii 'Winston Churchill'

Aster dumosus 'Sapphire' Aster dumosus 'Sapphire'

>> Lire aussi :

Crédit photos : stormbirdstudio

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Les asters : lumières de l'automne

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les plantes de massif.

190 questions

Voir tout Poser une question