Les bordures de jardin et de potager

Le 15 novembre 2011 par Isabelle C.

Que ce soit pour délimiter une allée, matérialiser un espace ou tout simplement pour décorer, les bordures s'invitent au jardin comme au potager : mode d'emploi !

Rôle d'une bordure

La bordure est un élément incontournable dans le jardin potager ou ornemental :

  • Bordure tresséeElle délimite, proprement, les différents espaces : allées, carrés du potager (lire : les allées du potager), massifs... en signifiant clairement les zones de passage et les espaces dédiés aux plantations ;
  • Basse, elle met en valeur les plantations ;
  • Elle retient la terre et le paillis des massifs et des planches de cultures du potager ;
  • Elle limite l'invasion de la pelouse sur les allées et des mauvaises herbes sur les plantations ;
  • Plus ou moins hautes et de matériaux variés, elle est un élément de décor.

Travail de préparation

Si la mise en place d'une bordure n'est pas forcément définitive (le rôle des espaces peut évoluer au fil des ans et certaines bordures, notamment les kits vendus dans le commerce, peuvent se déplacer sans trop de mal), elle se conçoit pour durer dans le temps, surtout si elle est végétale ou maçonnée. Avant de se lancer dans sa construction, il est donc prudent de matérialiser au sol son tracé. Pour cela, munissez-vous d'un cordeau et de piquets ou bien tracez le cheminement directement au sol avec du plâtre ou de la sciure. Pour des courbes bien définies, servez-vous d'un tuyau d'arrosage.
Conseil : Avant toute installation, nettoyez le terrain de ses cailloux, racines et mauvaises herbes.

Bordures végétales

Bordure d'allée - Lavande

Bordure d'allée - Lavande

Les bordures végétales sont les plus décoratives, mais également celles qui demandent le plus d'entretien (taille, arrosage...). Selon les végétaux choisis, vous pouvez obtenir différentes hauteurs et différentes épaisseurs. Mais si vous souhaitez une bordure fine et discrète, choisissez une autre option.
Le buis est traditionnellement utilisé (lire Planter une bordure de buis) ; il se taille facilement et permet d'obtenir des bordures denses, à des hauteurs variées. Mais vous pouvez également avoir recours à d'autres plantes comme l'if, qui s'adapte à tout type de sol et qui se prête également très bien à la taille ; le berbéris, très décoratif par son feuillage et ses baies ; le fusain, peu exigeant ou bien encore la lavande ou la santoline, pour de larges et lâches bordures d'allées parfumées.
La mise en place d'une bordure végétale nécessite de creuser une tranchée à l'aide d'une bêche bien affûtée et d'en décompacter grossièrement le fond.

Bordures tressées

Bordure rustique en bois

Bordure rustique en bois

Les bordures tressées, ou plessis, sont les bordures du Moyen Age. Elles sont formées de branches souples (rejets bien droits de 3 ou 4 ans), récemment coupées, de châtaignier, de noisetier ou de saule, que l'on tresse autour de piquets préalablement plantés dans le sol, tous les 60 cm environ. La souplesse du matériau permet de dessiner des formes rectilignes autant qu'arrondies. Très utilisées pour la confection des potagers en carrés, car la matière première est gratuite et qu'elles ont la capacité de retenir la terre, elles investissent petit à petit les jardins d'ornement à la recherche d'une note champêtre. La durée de vie d'un plessis est d'environ 4 ans (pourrissement des piquets en contact du sol). Il est possible cependant d'en prolonger  l'espérance de vie en se servant de piquets en acier ; on trouve également, sur le marché, de l'osier traité autoclave, mais le procédé utilise des produits polluants. Conseil : le diamètre idéal des rameaux se situe entre 3 et 4 cm. Plus les branches sont grosses, plus elles sont solides mais moins faciles à tresser.

>>Lire « Réalisez une bordure en osier ».

Bordures « en dur »

Bordure de pierre habillée de mousses

Bordure de pierre habillée de mousses

Pour les plus pressés, et pour des bordures de faible hauteur, vous pouvez avoir recours à divers matériaux de récupération comme la tuile, la pierre, le bambou, les rondins de bois..., les deux derniers exemples étant des matériaux « périssables ». Pour ceux qui n'ont aucun de ces matériaux sous la main, vous trouverez, dans le commerce, des bordures prêtes à poser, que ce soit en bois, en brique ou en pierre. Le coût de l'opération sera cependant plus élevé.
La mise en place de ce type de bordure est simple ; elle nécessite juste une petite tranchée, afin d'enfoncer, verticalement et aux deux tiers, les pièces dans le sol. Et si vous optez pour de la pierre ou de la tuile, elle sera en place pour très longtemps. Autre avantage de ces bordures : elles retiennent efficacement la terre et les paillis.

Pour les plus courageux et les plus manuels, il est possible de réaliser des bordures maçonnées (petits murets), en pierre ou en galets, ou bien en béton. Si elles sont très efficaces, elles sont également très « visibles » et constituent souvent une rupture avec les parties végétalisées du jardin. Il faut donc les penser comme un élément d'architecture et elle doivent être le plus possible en harmonie avec les constructions avoisinantes (une petite bordure en pierre peut être du plus bel effet près d'un puits, ou d'une autre construction utilisant la même pierre). Autre bémol : ces bordures sont conçues pour être définitives, ou du moins pour durer le plus longtemps possible, d'où l'importance de bien réfléchir à l'agencement de l'espace avant de se lancer dans l'opération.

Astuce

Pour une bordure de simple délimitation entre une allée et une pelouse, vous pouvez installer vos pièces de bois ou de pierre, de façon à ce qu'elles sortent à peine du sol, à la manière des pas japonais. Elle jouera moins un rôle de barrière, mais ainsi, vous pourrez y passer la tondeuse dessus, lorsque vous tondrez la pelouse, sans avoir recours à un coupe-bordure.

Crédit photos : bpmm / Tiog / Thomas Malbaux / Stéfan

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Les bordures de jardin et de potager

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur l'aménagement du jardin.

67 questions

Voir tout Poser une question

Ceci peut aussi vous intéresser