L'achillée : une vivace attachante

Le 17 octobre 2016 par Xavier Gerbeaud

L'achillée est une vivace belle et rustique, qui gagne à être redécouverte. Peu spectaculaire, elle était tombée en désuétude, jusqu'à ce que les pépinièristes se décident à mettre en vente plusieurs variétés de cette grande famille, faciles à réussir et bien adaptées à nos climats, avec notamment une excellente résistance à la sècheresse. Donnez-donc un petit air sauvage à votre jardin... En plus la belle est comestible !

Achillée : une jolie vivace à floraison estivale

L'achillée (genre Achillea) est une plante vivace de la famille des Asteracées dont on recense plus d'une centaine de variétés. Certaines espèces sont tapissantes et d'autres buissonnantes.

Son feuillage est simple ou découpé, couronné d'une floraison durant tout l'été (juin à septembre).

Si les fleurs de l'achillée millefeuille sauvage sont blanches, les achillées hybrides que l'on trouve dans le commerce offrent une floraison chatoyante, qui se marie ou contraste de façon intéressante avec les autres fleurs du jardin. En dehors des périodes de floraison, le feuillage épais démarrant au bas de la tige forme un appréciable couvre-sol.

Achillea millefolium, achillée millefeuille
Achillea millefolium, achillée millefeuilleAgrandir l'image

L'achillée millefeuille : une belle sauvageonne

Vous connaissez l'achillée millefeuille (Achillea millefolium)... sans la connaître ! Elle pousse spontanément dans la nature, où ses hautes tiges ornées de fleurs blanches en corymbes surgissent au milieu des herbes. Cette fleur sauvage doit son nom à sa feuille, très finement découpée, avec les allures d'une plume.

L'achillée, une plante adaptée à la sècheresse

Si vous avez des zones très sèches dans votre jardin, voici une plante toute indiquée. L'achillée pourra sans difficulté s'accommoder d'une exposition plein sud, avec un soleil parfois brûlant. Elle trouvera aussi sa place dans les jardins secs.

>> Lire aussi : Un beau jardin sans eau, c'est possible !

Achillées
AchilléesAgrandir l'image

Où planter l'achillée ?

Les espèces basses seront utilisées pour garnir rocailles et murets.

Les espèces un peu plus hautes prendront place dans les massifs, mélangées à d'autres plantes de massif, vivaces ou annuelles.

C'est une bonne fleur coupée, fraîche ou séchée : pour la confection de bouquets, elle pourra être cultivée en touffe isolée, dans un coin du jardin.

Achat de plants ou semis d'achillée ?

On trouve l'achillée assez facilement en pépinière et jardinerie, avec les vivaces vendues en petits godets.

Vous pouvez également tenter le semis, qui se pratique de mai à juillet.

Achillea 'The Beacon'
Achillea 'The Beacon'Agrandir l'image

Culture de l'achillée

Caractéristiques

Famille : astéracées

Dimensions : 30 à 120cm en hauteur

Sol et exposition

Exposition ensoleillée ; sol plutôt sec; tolère le calcaire.

Achillea kellereri
Achillea kellereriAgrandir l'image

Densité de plantation

Pour obtenir une belle touffe, compter 4 à 6 pieds au m2.

Entretien de l'achillée

L'achillée est une plante peu exigeante. Vous la rabattrez à 5-10cm au printemps chaque année. L'arroser un peu en été permettra aux fleurs de gagner en volume.

Multiplication de l'achillée

Comme la plupart des vivaces, par division de la touffe. A pratiquer plutôt au printemps.

Comestible, l'achillée ?

Feuilles et fleurs peuvent être consommées avec modération, en salade, en assaisonnement, en potage... Son odeur accentuée relève également pâtisseries et liqueurs. Mais restez modérés : la plante peut provoquer des vertiges.

>> Lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
L'achillée : une vivace attachante

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur la cuisine des fleurs.

45 questions

Voir tout Poser une question