Nettoyer les vivaces en hiver

Le 13 décembre 2016 par Stéphane

Les plantes vivaces ont l’avantage de revenir fidèlement tous les ans mais réclament quelques soins. Certaines sont rabattues en fin d’automne ou lorsque les premiers froids arrivent. D’autres restent décoratives tout l’hiver. Découvrez les espèces concernées et les gestes à effectuer.

Nettoyer les feuillages abîmés des vivaces

Nettoyage d'une vivaceCertaines plantes vivaces restent belles longtemps après leur floraison, parfois jusqu’au cœur de l’hiver. Tant que leur feuillage reste bien vert, il est préférable de ne pas intervenir. Les plantes n’ont pas complètement fini leur cycle végétatif, par ailleurs leur présence contribue à animer un peu le jardin bien vide en cette saison.

Taille de l'anémone du Japon

Les grandes feuilles tendres vert clair de l’anémone du Japon sont souvent pimpantes très longtemps, mais sous l’effet conjugué de la pluie et des gelées, elles noircissent avant de pourrir. Il faut procéder à une taille de nettoyage afin de redonner un aspect impeccable aux massifs et préparer la saison suivante. Les feuilles s’enlèvent facilement à la main, les tiges assez dures doivent être sectionnées au sécateur. Terminez en ratissant pour éliminer les déchets les plus fins, en faisant attention aux bourgeons qui affleurent souvent.

Entretien de l'alchémille

Sedum spectabile - nouvelles pousses, février

Sedum spectabile - nouvelles pousses, février

L’alchémille (Alchemilla mollis), superbe tout l’automne quand la rosée recouvre son feuillage duveteux, fait elle aussi triste figure. Ses grandes feuilles un peu molles brunissent et s’écroulent, ce qui donne un air négligé à la plante. Coupez-les en prenant soin de ne pas endommager les petites rosettes de feuilles qui sortent de terre. Elles prendront le relai au printemps. Deux passages à quelques semaines d’intervalle suffisent en général.

Tailler le népéta

Il faut aussi nettoyer le népéta (mussinii et 'Six Hills Giant') dont le cycle se termine très tard, il n’est pas rare qu’il porte encore des fleurs lorsque l’hiver s’installe. Taillez à ras tout son feuillage dès qu’il se dessèche, en prenant garde de ne pas blesser les jeunes pousses situées à fleur de terre.

Rafraîchir les vivaces persistantes

Géranium macrorrhizum - hiver

Géranium macrorrhizum - hiver

Les plantes vivaces à feuillage persistant fleurissent souvent au printemps ou en début d’été, et sont sans entretien jusqu'à leur prochaine floraison. C’est le cas pour les juliennes des dames (Hesperis matronalis), les coquelourdes (Lychnis coronaria), les épiaires (Stachys byzantina), les campanules à feuille de pêcher (Campanula persicifolia) ou le géranium macrorrhizum (Lire notre fiche : Les géraniums vivaces). Toutes résistent parfaitement bien aux intempéries. Il ne faut en aucun cas toucher à leur feuillage sous peine de se priver de fleurs.

Il peut néanmoins être nécessaire de supprimer quelques feuilles sèches ou abîmées, par exemple sur les valérianes des jardins (Centranthus ruber). Ôtez également les feuilles tachées de noir sur les hellébores d’Orient pour éviter que le phénomène ne s’étende. En faisant ce nettoyage, pensez aux vivaces caduques (ancolies ou pavots d’Orient notamment) qui leur sont souvent associées, elles ne réapparaîtront qu’au printemps et il vaut mieux ne pas piétiner leur souche, cela compromettrait leur croissance.

Graminées et sedums : ne pas les tailler avant mars

Rabbatage d'un miscanthus

Rabattage d'une touffe de miscanthus

Les inflorescences des grands sedums (Sedum spectabile), d’abord vertes puis rouges, sont belles, et il serait dommage de se priver du joli décor hivernal qu’offrent leurs fleurs sèches sous le givre ou la neige. Attendez la fin de l’hiver (fin février ou début mars selon les régions) pour couper à la base toutes les tiges restantes et faire ainsi place aux nouvelles pousses déjà visibles.

Les graminées gagnent elles aussi à être maintenues en l’état tout l’hiver, il est de toute façon déconseillé de les tailler trop précocement. Même sèches, elles continueront à structurer l’espace du jardin pendant la mauvaise saison. Le gel les transfigure, elles deviennent particulièrement décoratives. Vous serez surpris par la beauté des stipas (S. tenuifolia) ou d’un miscanthus  lorsqu’il y a une belle gelée blanche. Début mars, vous taillerez à la base le feuillage des miscanthus et des calamagrostis (C. acutiflora), et seulement les feuilles sèches pour les pennisetums (P. alopecuroides) et les stipas. Les déchets de taille pourront être broyés et servir ultérieurement de paillage.

>> A lire aussi :

Crédit photos : X.G. (1,4) / bobfranklin / Ryan Somma

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Nettoyer les vivaces en hiver

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur l'entretien du jardin.

213 questions

Voir tout Poser une question