La tanaisie au jardin bio : recettes et utilisation contre les parasites

Le 19 septembre 2016 par Isabelle C.

La tanaisie fait partie des plantes utiles au jardinier pour lutter de façon naturelle contre les parasites. Pour utiliser ses propriétés insectifuges, rien de plus simple : préparez une infusion ou un purin de tanaisie !

À quoi ressemble la tanaisie ?

La tanaisie (Tanacetum vulgare, famille des Asteracées) est une plante vivace herbacée rustique et aromatique. On la rencontre à l'état sauvage dans les haies ou les champs.

Les tiges rigides et dressées sur un mètre de haut se terminent, l'été, par plusieurs petits capitules jaune citron, serrés les uns contre les autres. Les feuilles vert foncé sont finement divisées et les lobes sont dentés. Froissez les feuilles et l'air s'emplira de son odeur puissante et camphrée, que certains qualifieront de désagréable !

De culture facile, on l'utilise au jardin pour son côté ornemental, mais pas seulement ; fleurs et feuilles possèdent des propriétés insectifuges bien intéressantes pour le jardinier.

>> Découvrir une autre tanaisie : Tanacetum balsamita, ou menthe coq

Tanaisie - Tanacetum vulgare
Tanaisie - Tanacetum vulgareAgrandir l'image

Les propriétés de la tanaisie

Les jardiniers prêtent de nombreuses propriétés à la tanaisie avec une certaine confusion dans les termes. Cependant, à défaut d'avoir des propriétés insecticides (ayant la propriété de tuer les insectes), on peut lui attribuer, sans conteste, le pouvoir d'éloigner certains insectes... comme celui d'en attirer d'autres. Car il faut bien l'admettre, certains habitants du jardin trouvent ses arômes fort à leur goût : guêpes, mouches, certains pucerons...

Des expériences tendraient à démontrer que les substances synthétisées par la plante joueraient davantage un rôle de perturbateur dans le repérage chimique des insectes, qu'un rôle de répulsif (ou d'insectifuge) ; peu importe ! Du moment que certains ravageurs sont tenus à l'écart de leurs cibles potentielles...

Des études scientifiques* ont également démontré que la tanaisie a la capacité d'inhiber la ponte et l’alimentation des larves de divers insectes ; un atout supplémentaire indéniable !

Enfin, il semblerait qu'elle possède également des propriétés fongicides. Aucune étude scientifique semble avoir été menée sur le sujet.

Tanaisie en bordure de potager
Tanaisie en bordure de potagerAgrandir l'image

Utilisations de la tanaisie pour lutter contre les parasites

Au jardin, au potager ou au verger, les propriétés de la tanaisie peuvent être utilisées pour :

En agriculture biodynamique, la tanaisie est également utilisée pour ses vertus fongicides contre la rouille et le mildiou (notamment rouille du groseillier, et mildiou de la pomme de terre).

Récolte de tanaisie en fleurs
Récolte de tanaisie en fleursAgrandir l'image

Recettes à base de tanaisie

Infusion, décoction, macération, extrait fermenté ou purin... chacun y va de sa recette et de son dosage. Il est difficile de s'y retrouver. Néanmoins, deux préparations sortent du lot et semblent avoir l'approbation de tous : infusion et purin.

La tanaisie fraîche ou sèche, coupée en morceaux et répandue entre les rangs de légumes, perturbe également le repérage des insectes (efficace notamment contre la mouche de la carotte et la piéride du chou).

Séchage de tanaisie pour une utilisation ultérieure
Séchage de tanaisie pour une utilisation ultérieureAgrandir l'image

Infusion de tanaisie : la recette

Plongez 300g de tanaisie fraîche (feuilles et fleurs) grossièrement broyée (ou 30g de fleurs et feuilles sèches) dans 1l d'eau de pluie froide. Couvrez et portez à ébullition. Sortez du feu et laissez refroidir à couvert, puis filtrez.

Pulvérisez l'infusion diluée à 1/20e (½ l pour 10l d'eau) sur les plantes.

Utilisation contre : fourmis, pucerons, tenthrèdes, aleurode des serres, acariens, doryphore, carpocapse, piéride du chou, puceron du chou.

Recette de l'extrait fermenté ou purin de tanaisie

Faites macérer 1kg de plante fraîche (ou 100g de plante sèche) dans 10l d'eau de pluie. Laissez fermenter au soleil quelques jours. Lorsqu’il n’y a plus d’écume, la fermentation est terminée : le purin est prêt. Filtrez et stockez l'extrait fermenté à l'abri de la lumière.

Préparation de purin de tanaisie
Préparation de purin de tanaisieAgrandir l'image

Diluez à 5 ou 10 % pour une pulvérisation.

Utilisation contre : la rouille et le mildiou, mais également contre les insectes. Josiane Goepfert, créatrice du Potager d'une Curieuse et auteur des Editions Terre Vivante, utilise l'extrait fermenté non dilué contre la mouche du chou, les pucerons, et les noctuelles.

>> Lire aussi :


*Source : « Les 4 saison du jardinage » n°133. Ed. Terre vivante.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
La tanaisie au jardin bio : recettes et utilisation contre les parasites

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les produits et traitements.

292 questions

Voir tout Poser une question