Tailler les légumes

Le 18 novembre 2015 par Isabelle C.

Le mois de juin voit sortir de terre et fleurir les légumes d'été. Voici un petit rappel d'un geste simple que le jardinier est amené à faire en cette période : tailler les légumes.

Tailler ou pincer

Pincement de l'aubergine

Taille sévère pour l'aubergine

La taille des légumes, plus communément appelée le pincement, consiste à couper une jeune tige, généralement au-dessus d'une feuille ou d'une fleur, avec les ongles (placez la tige entre le pouce et l'index) ou un couteau.

Les tiges sur lesquelles le jardinier se concentre sont :

  • les tiges secondaires (tiges latérales au bas des pieds, gourmands,...) pour les empêcher de se développer
  • la tige principale pour provoquer sa ramification (naissance de deux tiges)
  • les tiges portant des fleurs ou des fruits pour arrêter la production de nouveaux fruits

Pourquoi tailler ?

La taille des légumes n'est pas obligatoire pour avoir un pied productif. Il est pourtant d'usage de tailler certains légumes pour en maitriser la fructification.

La taille a deux effets :

  • déterminer le nombre de tiges, de fleurs et donc de fruits que votre pied va produire. Vous pouvez ainsi obtenir :
    • soit moins de fruits, mais plus «beaux » (entendez par là, plus gros) ; en leur proposant plus de place, ils grossissent mieux.
    • soit plus de fruits, mais de taille inférieure.
  • accélérer l'apparition des fruits. En effet, une plante ne peut pas faire pousser tout en même temps (produire des feuilles, des tiges, des fleurs ou des fruits). Aussi, lorsque vous coupez les dernières fleurs épanouies d'une plante, vous lui permettez de se concentrer uniquement sur la transformation en fruit de celles qui sont déjà en place. Cela s'avère intéressant pour les légumes frileux qui ont besoin de recevoir beaucoup de soleil pour se développer. ; c'est ce qui se produit si les fruits arrivent plus tôt dans la saison.

Quels légumes pince-t-on et comment ?

Les légumes habituellement pincés sont les légumes fruits de la famille des solanacées (aubergines, tomates et autres piments) et ceux de la famille des cucurbitacées (courges, melons...)

Aubergine

C'est un légume friand de soleil et de chaleur. Les fruits ont besoin d'être précoces et peu nombreux pour en profiter, grossir et murir.

Pincez la tige principale au dessus de la première fleur (pour les régions les plus froides) ou de la deuxième et ne conservez que 3 ou 4 tiges latérales ; les autres tiges, dont celles qui poussent à la base du pied, sont supprimées. Maintenez ensuite le développement des tiges latérales en les étêtant au-dessus de la feuille qui suit la deuxième fleur. Vous obtiendrez ainsi entre 6 à 10 fruits par pied.

Vocabulaire de jardinier

  • Étêter : couper la tête
  • Gourmand : un rameau qui se développe fortement sans porter ni fleur, ni fruit

Tomate


La pousse à supprimer

Tailler ou non les tomates ? Voici un sujet qui aujourd'hui fait débat entre les jardiniers traditionnels et les amateurs de nouvelles pratiques bio ; ces derniers étant favorables à l'absence de taille, cause de développement de maladies et qui pourrait ralentir la maturation des fruits.

Avoir de gros fruits est avant tout un besoin pour les maraichers et la taille est une opération qui demande d'y consacrer du temps. Toutefois, il faut avoir en tête que la place nécessaire à l'épanouissement des pieds non taillés (tuteurés ou non) est nettement plus importante que celle des pieds taillés.

En ce qui concerne les jardiniers traditionnels, ils pratiquent différentes tailles, la plus simple étant la taille à une tige (voir « Le pincement de la tomate »).

Courge, melon, concombre...

Taille d'un pied de courgette

Taille d'un pied de courgette

Chez les cucurbitacées (courgette, melon...), la taille vise d'une part à limiter l'étalement des plantes dites « coureuses » mais aussi à accélérer la formation des fleurs femelles qui, en temps normal, attendent que les fleurs mâles se développent sur une bonne longueur de tige pour se former.

La taille classique consiste à étêter le plant au dessus des deux premières feuilles (lorsqu'il en porte 3 ou 4) puis de raccourcir les tiges secondaires au-dessus de la 4e feuille.

Pour stopper la production de fruits et favoriser leur croissance, il est possible de tailler une dernière fois la plante en coupant deux ou trois feuilles après chaque fruit. Ceux-ci vont pouvoir alors grossir tranquillement au soleil.

Tailler à tout prix ?

Avant de se lancer dans la taille de vos légumes, n'oubliez pas que toute coupe est une agression de la plante qui se trouve fragilisée face aux éventuelles agressions cryptogamiques (comme l'oïdium) et que cela nécessite un travail supplémentaire (assez fastidieux, notamment pour les courges coureuses) à un moment de la saison où le jardin nous prend déjà beaucoup de temps.

Deux conseils :

  • évaluez vos besoins de légumes fruits en fonction de la composition du foyer et voyez si vous préférez avoir plus de fruits mais de calibre moyen ou moins de fruits, mais plus gros.
  • apprenez à connaître les multiples variétés existantes ; toutes n'ont pas le même développement et ne nécessitent pas les mêmes besoins de taille (voir : Guide des variétés de melon).

Crédit photos : X.G.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 3

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Tailler les légumes

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur le potager.

348 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Lespagnole
22/08/2014, à La richardais

Répondre

Bonjour à tous, comment peut-on reconnaître les fleurs mâles et les fleurs femelles de la courgette provençale ou d'un potiron ? Merci.

Vany
10/05/2014, à Pau

Répondre

Doit on ou peut on couper la tête des haricots maïs qui monte trop? Merci

Chacyc
05/08/2013, à Aix en provence

Répondre

Probleme de mavais murissement de plants de poivrons rouges pointus :fruits à moitié gatés ! est ce du au mode d'arrosage ? Trop ?,Pas assez?