Piment : semis, culture et récolte

Le 21 janvier 2017 par Isabelle C.

Frileux mais facile à cultiver, le piment apporte du piquant dans les assiettes. À utiliser toutefois avec prudence et parcimonie !

Une solanacée qui ne manque pas de mordant !

Piment d'Espelette

Piment d'Espelette

Le piment, Capsicum sp., appartient à la famille des Solanacées (comme les tomates). Capsicum vient du grec "kapto", qui signifie "mordre" ; on comprend aisément le rapprochement ! Le genre Capsicum regroupe 5 espèces domestiquées :

  • Capsicum frutescens, dont font partie le Tabasco et le piment oiseau (variété non domestiquée) ;
  • Capsicum pubescens, le piment le plus consommé par les incas ;
  • Capsicum baccatum (appelé aji en Amérique latine), qui a une bonne capacité à sécher ;
  • Capsicum chinense, espèce provenant des Caraïbes (et non de Chine) et comprenant les variétés les plus fortes ;
  • Capsicum annuum, l'espèce la plus cultivée dans le monde, comprenant entre autres les poivrons, les Cayenne, Corno di Toro...

La forme des fruits varie autant que le nombre de variétés : en forme de corne, de cœur, rond, fin, large, grand ou petit... Les couleurs ne sont pas en reste : vert, blanc, jaune, orange, rouge, aubergine... *

Semis et repiquage

Capsicum annuum 'Purple delight'

Capsicum annuum 'Purple delight' (piment fort)

Les semis de piment sont à réaliser au chaud (au moins 18°C), l'idéal étant de pouvoir procéder sur couche chaude, sous châssis (lire : Construire un châssis pour les semis d'hiver). Procédez à partir de la fin du mois de février ou au cours du mois de mars.

>> Lire : Les semis à chaud

Le repiquage s'effectue lorsque les températures sont suffisamment hautes, à partir de la fin du mois de mai. Le sol doit être profond et meuble pour le bon développement des racines et enrichi en compost, pour une bonne fructification. Comme pour les tomates, enterrez les plants au niveau des premières vraies feuilles pour permettre l'apparition de racines supplémentaires.
Pour réchauffer le sol, il est possible de "pailler" le pied des plants à l'aide de morceaux de briques ou de tuiles. Mais attention, une température trop haute du sol a le même effet qu'une température basse : elle stoppe la croissance des plantes. La mise sous abris des plants, à l'aide de cloches ou de voiles de forçage, peut également être nécessaire si les journées sont trop fraîches.

Conseils de culture

PimentEntretien

Contrairement aux tomates, aucun tuteurage ni aucune taille ne sont nécessaires à la culture du piment. Binez, arrosez quand c'est nécessaire et paillez.

Ennemis

Gare aux limaces et aux escargots, qui apprécient les plants fraîchement repiqués !

>> Lire : Contre les limaces : ce qui marche vraiment

Plantes associées

Le piment apprécie la compagnie des autres membres de sa famille que sont les tomates, les aubergines, ou les peu connus morelle de Balbis et coqueret du Pérou.

.

Récolte

Séchage de piments à l'air libreLes piments sont récoltés, si possible, lorsqu'ils sont bien mûrs ; c'est là qu'ils sont les plus parfumés. Cueillez-les au fur et à mesure des besoins, jusqu'aux gelées, ou mettez-les à sécher à l'air libre, pour une consommation ultérieure.

>> A lire aussi :


* Bibliographie : « Semences de Kokopelli »

Crédit photos : bixintx / boucli / chez loulou / besopha

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Piment : semis, culture et récolte

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les légumes du potager.

600 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Tirid
18/11/2015, à Ligny le châtel

Répondre

Pourquoi avec prudence ?

Lepeltier jacky
01/05/2015, à

Répondre

Comment faire quand, bien sec, pour le mettre en poudre? Merçi