De l'ombre pour les légumes

Le 3 novembre 2016 par Isabelle C.

Coup de soleil, déshydratation, voici des désagréments que subissent les plantes du jardin pendant l'été, surtout en cas de canicule. Pour les aider à passer ce mauvais moment, offrez-leur de l'ombre !

De l'ombre pour qui ?

Ombrage de jeunes plants avec un semis de bourrache

Ombrage de jeunes plants par un semis d'annuelles

Semez, repiquez ou mettez à l'ombre les légumes qui vont avoir besoin de garder les pieds au frais et la tête protégée des rayons brulants du soleil lorsque celui se fait trop présent :

  • Laitues, chicorées, mâches, salades et autres épinards semés l'été apprécient l'ombre dès le début de leur cycle végétatif ; sinon gare à la montée en graines et aux feuilles coriaces.
  • Certaines aromatiques comme le cerfeuil, la coriandre ou le persil auront également vite fait de fleurir.
  • Les navets et les radis apprécient un peu d'ombre lors de leur croissance ; elle permet aux premiers de ne pas devenir filandreux et aux deuxièmes d'être moins piquants.
  • Les jeunes plants qui viennent d'être bouturés ou repiqués sont fragiles et souffrent rapidement des excès de soleil, notamment de déshydratation.
  • Les pois en général n'aiment pas le soleil direct trop brulant ; ils arrêtent alors de produire puis sèchent.
  • Si le soleil persiste, il peut arriver que certains légumes comme les tomates ou les poivrons (parfois difficiles à arroser sans mouiller le fruit) attrapent « des coups de soleil ».

>> Lire aussi : Les légumes gourmands en eau et leur arrosage

L'aide des plantes compagnes

Capucines sur une structure de bois

Capucines grimpantes : un pare-soleil efficace !

Il est possible de jouer avec les associations de plantes et de profiter de la hauteur de certains légumes pour faire de l'ombre et offrir un peu de fraicheur aux plus fragiles.
Vous pouvez par exemple installer de jeunes plants de salade entre les choux et semer le navet près du tournesol ou des rangs de fèves et de pois. Ces derniers, quant à eux, apprécient l'ombre des haricots grimpants.
L'ombre des tournesols est également très intéressante pour les courges, les concombres et les citrouilles.
Les radis trouvent de la fraicheur sous les feuilles des poirées ou des aubergines qui protègent également les salades. Et la salade peut, elle aussi, offrir de l'ombre aux tout jeunes plants de concombres !
Enfin, n'oubliez pas les fleurs : l'aneth, l'amarante, la lavatère font également de jolis pare-soleil. Les combinaisons sont nombreuses, profitez-en !

Installer des pare-soleil

Pare-soleil provisoires

Ombre au potager avec des panneaux de bois

Ombre portée par des panneaux de bois

Des abris improvisés peuvent offrir une ombre ponctuelle aux jeunes plants en détresse : des pots de fleurs sur les plants de salade, des cagettes en bois retournées sur les navets, des cartons ajourés (lestés avec une pierre pour éviter qu'ils ne s'envolent au premier coup de vent) sur les courges, un vieux parapluie planté en terre pour le persil, un chapeau en journal sur les tuteurs des pieds de tomates (comme le faisaient les Anciens) ... : autant de possibilités provisoires faciles à installer, déplacer, gratuites et qui permettent d'offrir une seconde vie à des objets « périmés ».
A défaut, vous pouvez toujours avoir recours à des voiles à ombrer que vous trouverez en magasins spécialisés en fournitures horticoles, mais le coût ne sera pas le même ! Posez-le directement sur les plants, comme un voile de forçage, ou mieux, installez-le sur des cerceaux pour en faire un tunnel recouvrant un rang de légumes.

Pare-soleil permanents

Pour avoir un coin protégé réservé aux cultures appréciant une exposition mi-ombre en plein été, il est possible d'installer en bordure du potager, au sud, une haie légère au feuillage caduc ou bien une clôture en grillage ou en bois sur laquelle vous ferez courir quelques grimpantes potagères ou ornementales par exemple des ipomées, des courges, des capucines tubéreuses, des coloquintes, ou des haricots d'Espagne.
A l'intérieur du jardin peut être construite une pergola composée de piquets en bois recouverts de claies, d'une canisse ou d'un voile d'ombrage. La hauteur de la pergola varie en fonction du type de plantes que vous voulez abriter. Veillez toutefois à ce qu'elle laisse rentrer suffisamment de lumière sur les côtés. De plus, comme l'installation est censée rester en place durant au moins une saison, assurez-vous qu'elle soit assez solide pour résister aux orages estivaux.

Quelle que soit la solution pour laquelle vous opterez, il est primordial que l'air puisse circuler autour des légumes que vous voulez protéger, sous peine de créer l'effet inverse à celui souhaité : accumuler de la chaleur.

>> Lire aussi : Choisir une plante grimpante

Crédit photos : X.G.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
De l'ombre pour les légumes

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur le potager.

362 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Woucha
11/07/2014, à Paris

Répondre

MAis alors pour quelle raison est-il indiqué que c'est plantes doivent être installées au soleil ? Tous mes plants sont montés en graine !! C'est dommage .