Mûrier

Le 22 janvier 2015 par Clémentine Desfemmes

Le mûrier est un arbre très apprécié au jardin pour son feuillage épais, l'ombre fraîche qu'il procure et aussi, pour certaines espèces, ses fruits : les mûres. Mûrier blanc, mûrier noir et mûrier platane sont les plus courants, et leur entretien est facile.

Ombrage et fruits au jardin : le mûrier

Le mûrier est un arbre de taille moyenne (10 à 15 mètres de hauteur), appartenant à la famille des Moracées, et plus précisément au genre Morus. Il n'a ainsi rien en commun avec le mûrier sauvage (mûrier ronce), si ce n'est l'aspect de ses fruits grenus.

Il est assez fréquent dans les jardins, où l'ombre que procure son feuillage épais est appréciée en plein été. Des différentes espèces de mûriers, le mûrier platane est le plus utilisé pour cet usage : apporter une ombre fraîche en été !

Mûriers platane
Mûriers plataneAgrandir l'image

Certaines espèces donnent des fruits sucrés et savoureux : les mûres, dont la couleur peut varier du blanc au rouge, en passant par le jaune et le rouge.

Le mûrier présente en outre des qualités ornementales : son feuillage (caduc) prend des couleurs jaune doré en automne (lire : Pourquoi les feuilles se colorent en automne), et sa silhouette est élégante (port étalé pour le mûrier noir et le mûrier platane, houppier large pour les autres espèces).

Il est moyennement rustique (-10 à -15°C) et apprécie la chaleur : le mûrier est donc mieux adapté aux climats doux du Sud de la France et de la côte Atlantique. Il peut vivre durant 100 à 150 ans.

Fruits du mûrier blanc (Morus alba)
Fruits du mûrier blanc (Morus alba)Agrandir l'image

Plantation du mûrier

La plantation du mûrier est réalisée à l'automne. Si le sol est lourd, ajoutez un peu de sable et de graviers au fond du trou de plantation.

Culture du mûrier

Sol

Tous les sols conviennent, mais le mûrier a une préférence pour les sols légers, sablonneux, bien drainés.

Exposition

Soleil, à l'abri des vents froids en hiver.

Floraison et fructification

Le mûrier fleurit en avril ou mai. Ses fleurs (mâles ou femelles) sont petites, vert clair, regroupées en épis courts. Chaque fleur femelle donnera un fruit, sous la forme d'un petit grain. L'ensemble des grains constitue ce que nous nommons la mûre, qui arrive à maturité en juin ou juillet, selon les régions.

Fruits de mûrier noir (Morus nigra)
Fruits de mûrier noir (Morus nigra)Agrandir l'image

Multiplication du mûrier

Le mûrier est multiplié par greffe (généralement sur mûrier blanc), par marcottage, par bouturage (boutures semi-lignifiées, en juillet) ou encore par semis de graines fraîches (ce mode de reproduction ne conserve pas forcément les caractères de l'arbre d'origine).

Mûrier platane : feuillage
Mûrier platane : feuillageAgrandir l'image

Principales espèces de mûriers

Il existe une dizaine d'espèces de mûriers.

  • Morus alba, ou mûrier blanc, est cultivé pour ses feuilles (dont se nourrissent les vers à soie) et, plus rarement, pour ses fruits comestibles (très sucrés, noirs, blancs, rouges, jaunes...) ;
  • Morus alba 'pendula', au port pleureur ;
  • Morus nigra, ou mûrier noir, donne des fruits rouge foncé, sucrés et acidulés. C'est le mûrier dont les fruits sont généralement les plus appréciés ;
  • Morus platanifolia (syn. Morus kagayamae, Morus bombycis), ou mûrier platane, ou encore mûrier à feuilles de platane, très utilisé pour l'ornement, et dont les fruits sont comestibles ;
  • Morus papyrifera, ou mûrier à papier, dont l'écorce est utilisée pour produire du papier ;
  • Morus rubra, ou mûrier rouge...
Morus allba 'pendula'
Morus allba 'pendula'Agrandir l'image

Des fruits très salissants

Si la récolte des mûres ne vous intéresse pas, et que vous plantez un mûrier pour bénéficier de son ombre ou de ses qualités ornementales, vous pouvez opter pour des variétés stériles (Morus alba 'Fruitless', Morus platanifolia 'Fruitless'...) : elles ne donnent pas de fruits, ce qui est moins salissant (les mûres sont très tachantes pour les dallages et le mobilier de jardin).

Entretien du mûrier

Le mûrier est un arbre assez gourmand en eau. La première année, arrosez-le copieusement, notamment par temps sec. Ensuite, le système racinaire, qui est très développé, ira chercher l'eau en profondeur : vous pouvez alors vous dispenser d'arrosages.

Un apport d'engrais au moment de la plantation suffit, inutile de fertiliser par la suite (sauf si le sol est très pauvre).

Enfin, le mûrier est un arbre à croissance lente qui ne nécessite pas de taille. Si vous le souhaitez, vous pouvez néanmoins le tailler en procédant comme pour un pommier.

Du côté des parasites et des maladies, surveillez l'apparition de cochenilles.

Morus alba pendula en avril, sujet taillé
Morus alba pendula en avril, sujet tailléAgrandir l'image

Commentez cet article 3

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Mûrier

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbres.

397 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Panthere
03/05/2015, à Saint pere

Répondre

Bonjour, voila j ai plante un mûrier platane a racines nues a l automne, j ai suivi les consignes. nous sommes au mois de mai l arbre a des bourgeons, mais il ne fait pas de feuilles les bourgeons n eclores pas pourquoi?

Domi63
14/11/2014, à Blanzat

Répondre

Je voudrais tailler mon murier platane afin qu'il ne monte pas trop et limiter en diametre;faut-il le tailler en automne ou au printemps?

Doudou58
11/09/2010, à Suilly la tour

Répondre

Je suis etonnée sur la fiche du murier platane vous ne taillez pas l'arbre je voudrais qu'il ne pousse pas en hauteur mais plutt en largeur pour faire une tonnelle. puis je le tailler quand meme et quand ?

Ceci peut aussi vous intéresser