Le drainage du jardin et des plantes en pots

Le 11 août 2017 par Iris Makoto

Rien n'est plus néfaste pour la majorité des végétaux que d'avoir leur système racinaire complètement gorgé d'eau. Le drainage permettra de pallier ce souci, qu'il s'agisse de plantes cultivées en pleine terre ou en pots.

En quoi consiste le drainage ?

Sol mal drainé
Sol mal drainéAgrandir l'image

Le drainage est un aménagement du sol permettant un meilleur écoulement des eaux de pluie et d'arrosage. Il consiste à amender ou à travailler le sol de manière à le rendre moins compact, plus perméable, afin d'éviter la stagnation toujours dangereuse de l'eau au niveau des racines. Le sol pourra être aménagé en profondeur sur sa totalité ou traité au cas par cas lors des plantations.

Pourquoi le drainage est-il nécessaire ?

En sols constamment humides, lourds ou argileux les risques de maladies et de pourriture sont multipliés. Les racines sont asphyxiées et la plante peut très vite souffrir, voire mourir à long terme. Notons que ces types de sols se réchauffent moins vite au printemps, se craquellent en été et gèlent beaucoup plus rapidement en hiver. Un bon drainage est donc nécessaire.

Comment reconnaître un sol nécessitant un drainage ?

Sol argileux saturé d'eau
Sol argileux saturé d'eauAgrandir l'image

Il n'est pas toujours aisé, au premier coup d’œil de reconnaître un sol nécessitant un drainage.

  • Le cas le plus flagrant est bien sûr le terrain marécageux, toujours détrempé de l'automne au printemps. Dès les premières pluies il se gorge d'eau et ne séchera pas avant l'été et encore !
  • Le terrain en cuvette, n'est pas mal non plus question rétention d'eau, les eaux du voisinage s'y accumulent, le réduisant rapidement en pataugeoire boueuse.
  • Le terrain à tendance très argileuse est, quant à lui, plus difficile à repérer. Les fines particules d'argile s’agglomèrent pour donner un sol collant, lourd à travailler. L'eau est difficilement évacuée. En été un tel sol a tendance à se craqueler.

Le drainage du jardin

Plusieurs solutions pourront être envisagées selon la configuration du jardin et la nature du sol.

Les grands travaux

Système de drainage du sol par tuyaux enterrés
Système de drainage du sol par tuyaux enterrésAgrandir l'image

En terrain marécageux et constamment humide, le problème est complexe et nécessite donc une solution de grande envergure. Le terrain devra être cerné de tranchées de 60 cm de profondeur qui seront remplies d'une épaisse couche de pierre et de graviers. Ces tranchées devront être suffisamment pentues pour évacuer les eaux rapidement vers un puits perdu situé au fond du jardin.

Attention aux emplacements en cuvette où un simple drainage ne suffit pas. En plus de celui-ci, il faudra combler et aplanir le sol afin de supprimer cet effet de cuvette. Là encore, il s'agit de gros travaux et la location d'une mini-pelle sera la bienvenue !

Autre solution : créer un système enterré de tuyaux de drainage qui récolteront l'excédent d'eau pour la conduire au puits perdu ou mieux encore, dans une petite mare ou un bassin confectionné pour l'occasion.

Les solutions d'appoint

Planche surélevée au potager
Planche surélevée au potagerAgrandir l'image

Si le sol est seulement lourd et argileux, plusieurs solutions plus faciles à mettre en œuvre s'offrent à vous.

Au potager, il sera aisé de former des buttes de culture pour les plantes ne supportant pas les sols humides. C'est par exemple le cas de l'ail, de l'asperge, de l'oignon ou de l’échalote mais aussi des fraisiers qui se plairont sur une planche surélevée d'une vingtaine de centimètres.

Les amendements permettent de traiter la totalité du potager ou des massifs. Il suffit alors de rajouter un peu de sable de granulométrie moyenne, une bonne dose de compost et de cultiver des engrais verts qui allègent le sol et pourront être enfouis une fois le moment venu. Le sol sera ainsi plus meuble, moins lourd et plus fertile.

Enfin, lors de la plantation des arbres et des arbustes, pensez à ménager une légère pente au fond du trou de plantation avant d'y étaler une épaisse couche de caillasse puis de graviers. Un minimum de 40 cm est indispensable afin d'éviter que cette technique ne produise l'effet inverse de celui escompté. Couvrez ensuite le lit drainant avec un film géotextile, qui recevra la terre en évitant qu'elle ne se mêle aux gravats. Ne restera plus qu'à planter l'arbre ou l'arbuste de manière classique.

Le drainage des plantes en pot, une opération indispensable

Drainage en fond de pot - Gravier
Drainage en fond de pot - GravierAgrandir l'image

Les plantes en pot poussent dans des conditions artificielles. Les racines, confinées, parfois même serrées, ne peuvent s'étendre correctement. Si en plus, elles sont constamment détrempées, l'asphyxie n'est jamais loin ! Voilà pourquoi il est impératif de planter ces végétaux dans des contenants troués en leur fond et d'installer un lit de drainage équivalent à environ 20 % du volume du pot. Celui-ci sera constitué de simples graviers, de tessons de pots ou de billes d'argile. Le lit drainant doit être positionné au fond du pot afin de faciliter l'écoulement des eaux d'arrosage et d'éviter ainsi leur stagnation au niveau des racines. Il sera ensuite recouvert du substrat adéquat à chaque plante. N'oubliez pas de ne jamais laisser d'eau dans les coupelles ni dans les cache-pots, erreur bien trop souvent commise par les novices !

Les plantes qui nécessitent un substrat drainé

Arums en bord de bassin
Arums en bord de bassinAgrandir l'image

La majorité des plantes cultivées préfèrent un substrat bien drainé, c'est notamment le cas des cactus et plantes succulentes qui ne supportent pas l'excès d'humidité mais aussi de toutes les plantes vertes tropicales et de la majorité des plantes ornementales de nos jardins. Seules quelques exceptions préfèrent un sol constamment frais. Les astilbes, arums, cannas, eucalyptus, saules (saule pleureur et tous les autres saules), certaines plantes carnivores mais aussi les plantes semi-aquatiques comme les papyrus ou les cannes de Provence seront aptes à survivre de nombreuses années à l'humidité stagnante du substrat. Se renseigner sur les besoins réels des végétaux installés est toujours un gage de succès !

>> Lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Le drainage du jardin et des plantes en pots

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur la terre, le sol.

249 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Marie jpsé
24/03/2014, à Cabris 06530

Répondre

Comment isoler le mur de la maison pour créer un massif de fleurs ou plantes

Yohann
06/02/2014, à Lee

Répondre

Que faire pour que mes plants de cassis produisent à nouveau des fruits ? ils supportent mal le déluge de ces 2 dernières années . Merci