Arbre aux faisans

Le 11 avril 2014 par Stéphane

Le leycesteria ou arbre aux faisans est un très bel arbuste assez peu connu qui a de quoi séduire les jardiniers en quête d’originalité. Son feuillage élégant et plus encore son étonnante floraison colorée qui dure parfois jusqu’en octobre constituent un superbe ornement. Peu exigeant et de taille raisonnable, il a sa place dans tous les jardins.

Des grappes de fleurs à profusion

Leycesteria formosaLe leycesteria, de son vrai nom Leycesteria formosa, ainsi nommé en hommage à W. Leycester, un magistrat britannique passionné de botanique (le qualificatif latin formosa  mettant en avant sa beauté), est connu aussi sous le nom de chèvrefeuille de l’Himalaya.  Cette appellation s’explique par l’appartenance de cet arbuste à la famille des Caprifoliacées qui comprend notamment les chèvrefeuilles et par ses origines himalayennes.

Il forme une touffe arrondie qui peut atteindre 1,5m à 2m de hauteur et de largeur. Ses fortes tiges dressées arborent une jolie couleur vert bouteille, elles rappellent un peu les cannes de bambous, non parce qu’elles sont rigides mais parce qu’elles sont creuses et portent des noeuds assez marqués d’où partent les tiges secondaires. Les feuilles sont vert clair avec parfois des reflets bleutés. Elles ont une forme assez originale de coeur dont l’extrémité s’allonge en une pointe très fine.

Grappes de fruits de Leycesteria formosaCe beau feuillage, caduc ou semi-persistant selon le climat, sert d’écrin à des fleurs magnifiques dont l’architecture est surprenante. De juin à septembre, parfois même jusqu’à la mi-octobre, l’arbuste se couvre de grappes de fleurs blanches tubulaires réunies en inflorescences pendantes entourées de bractées pourpres qui ressemblent à de petites lanternes. Le contraste des couleurs est remarquable. De grosses baies pourpre foncé et brillantes leur succèdent, elles sont, dit-on, recherchées par les faisans. Cette singularité valut au leycesteria d’être utilisé pendant longtemps pour constituer des couverts à gibier et justifie son nom courant d’arbre aux faisans.

Principaux cultivars

En plus de l’espèce type on trouve assez facilement la variété ‘Golden Lantern’ au magnifique feuillage doré. Quant à ‘Purple Rain’, elle est intéressante pour ses baies rouge brillant. Plus rare et aussi plus frileux est le Leycesteria crocorthyrsos, il se caractérise par des fleurs jaunes qui apparaissent en été et par des fruits sphériques qui restent verts.

Un arbuste facile à cultiver

Sol  

Fleurs de Leycesteria formosaLe leycesteria apprécie les sols assez riches en humus, bien drainés et pas trop secs en été. Une bonne terre de jardin lui convient parfaitement. En sol pauvre, incorporez un bon terreau de feuilles à la plantation (qui se fait en automne ou au printemps), puis faites régulièrement des apports de compost ou de fumier décomposé en fin d’hiver pour entretenir la fertilité du sol.  Dans les régions  où l’été est chaud et sec, paillez son pied pour maintenir la fraîcheur.

Exposition

Il accepte toutes les expositions mais pour obtenir une floraison abondante, plantez-le de préférence en situation ensoleillée. Dans les régions aux hivers froids, plantez-le à l’abri des vents froids et desséchants. Il se plaît aussi en bord de mer où il supporte très bien les embruns (lire : Jardiner en bord de mer).

Rusticité et résistance

Particulièrement robuste, le leycesteria n’est sujet à aucune maladie ni aucune attaque de parasites. Rustique au moins jusqu’à –20°C, il peut être planté à peu près partout en France. Moins rustique, Leycestercia crocorthyrsos ne tolère que –8 à –10°C.

A tailler en fin d’hiver

Pour qu’il reste  vraiment très florifère, il ne faut pas hésiter à le rabattre très sévèrement en fin d’hiver. Ses tiges sont d’ailleurs souvent abîmées par le gel. Taillez toutes les tiges des trois-quart ou même à 10 cm du sol . Il repartira vigoureusement du pied et vous surprendra par la rapidité avec laquelle il formera de nouveaux rameaux. C’est le seul entretien qu’il réclame.

Associé à des arbustes ou des vivaces

Son port assez compact permet une multitude d’associations. On peut bien sûr le planter en isolé mais il fait merveille dans une haie libre d’arbustes à fleurs ou à feuillage décoratif. Vous pouvez aussi le marier à des vivaces hautes dont il a un peu la silhouette dans son jeune âge, comme les gauras, les grandes campanules ou les graminées. Il accompagne aussi très bien les rosiers dont il habille le pied et met la floraison en valeur. 

Crédit photos : Alwynladell / JPGinSF / Fluffymuppet

Commentez cet article 4

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Arbre aux faisans

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbustes.

189 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Korinn
22/08/2014, à

Répondre

@mecharp : si tu veux éviter que les arbustes envahissent ton terrain, tu les coupes après la floraison et avant la fructification ( fin sept - oct) - sinon, tu manges les fruits, ils ont un bon gout de caramel

Mecharp
18/11/2012, à St usuge

Répondre

J'ai dans ma maison pres d'oléron des leycesteria formosa et jessaye de m'en séparer car :1)c'est très très envahissant 2) les fruits ça tache enormément et les racines et les repousses ;chaque fruit au sol donne un arbuste racines 10cm de dia par 40cm de long c'est beau mais bon courage, ht 150/200

Mamou kiki
15/11/2012, à Mérignac

Répondre

Où se procurer cet arbuste????? merci

Loujo
15/11/2012, à Henley-on-thames

Répondre

J'ai un leycesteria qui a au moins 30 ans et est magnifique. je voudrais le multiplier. est-il possible de faire des boutures et quelle est la meilleure saison pour cela ? j'habite a 50 km a l'ouest de londres et le climat lui convient parfaitement. merci.

Ceci peut aussi vous intéresser