Semer les melons

Le 21 janvier 2017 par Isabelle C.

En pleine terre ou en godet, le semis du melon n'a rien de compliqué, à condition de respecter quelques règles élémentaires de culture, la première étant son goût prononcé pour la chaleur.

Du soleil !

MelonLe melon (Cucumis melo) est une plante potagère qui a besoin de beaucoup de soleil et de chaleur tout au long de sa culture. Cette règle s'applique, bien évidement, dès le semis, la température de germination des semences se situant entre 24 et 35°C.

Aussi, lorsque vous semez les graines de melon, il faut le faire dans un endroit où la température se maintient dans cette fourchette de valeurs durant la journée et ne descend pas en dessous de 15°C la nuit. Deux méthodes s'offrent à vous.

Semis en godet

Semis de melon en godetLa première possibilité, la plus répandue, consiste à semer les graines au chaud (lire : Les semis à chaud), au cours des mois de mars et avril, puis d’effectuer un repiquage en pleine terre, 6 à 8 semaines après, à partir de la mi-mai, lorsque le risque de gelées est écarté. Le semis se fait en godets (que vous conserverez au chaud à la maison ou sous serre chauffée), ou éventuellement en pépinière couverte, sur couche chaude (Lire : Construire un châssis pour les semis d'hiver).

  1. Prenez des godets de 8 cm de large ou de diamètre minimum. Remplissez-les de terreau et de terre de jardin (mélange à parts égales). Tassez légèrement.
  2. Enfoncez 2 ou 3 graines à 1 cm de profondeur, la pointe dirigée vers le bas. C'est de ce côté que le germe sort et que les racines se développent ; vous éviterez ainsi de retarder l’apparition des cotylédons hors de terre.
  3. Arrosez au vaporisateur et installez les godets près d'une fenêtre, si vous les gardez dans la maison. Dès que les plantules sortent, le besoin de lumière est important. La levée intervient au bout de 6 à 7 jours.
  4. Conservez le substrat humide avec des arrosages réguliers et lorsque les plants sont au stade de 3 vraies feuilles, coupez les plus chétifs pour n'en conserver qu'un seul, le plus beau, dans chaque godet.

Conseil

Pour les semis sous abris, cloches, tunnels, châssis... pensez à aérer vos cultures durant la journée.

Semis en pleine terre

Melon au potagerLa deuxième possibilité est réservée aux jardiniers habitant sous un climat propice, dans une région du Sud de la France, et disposant d'un endroit au potager bien exposé. Dans ce cas là, le semis peut se faire en pleine terre directement. Il sera toutefois nécessaire d'abriter les semis dans les premiers temps à l'aide, par exemple, d'une cloche ou d'un châssis. Procédez au mois de mai.

  1. Préparez le terrain : le melon est une plante gourmande, il est donc conseillé d'enrichir le sol. À l'emplacement du semis, ameublissez le sol à la fourche-bêche sur une surface correspondant à un cercle de 40 cm de diamètre. Incorporez-y du compost mûr et recouvrez le tout d'un peu de compost demi-mûr à mûr. Attention : les pieds de melons doivent être espacés d'environ 80 cm à 1 mètre en tous sens.
  2. Préparez les poquets : creusez un trou d'environ 10 cm de diamètre et de profondeur, et remplissez-le d'un mélange léger et tamisé de terre du jardin et compost bien mûr (voire également du fumier composté).
  3. Enfoncez-y 2 ou 3 graines à 1,5 cm de profondeur, arrosez et couvrez le tout d'une cloche. Après la levée des graines, ne conservez que le plus beau plant.

Le saviez-vous ?

Les semences de melon gardent leur pouvoir germinatif durant 7 ans. À vous de jouer !

>> Lire aussi :

Crédit photos : jsutc&iffe / kairin / Gardening in a Minute

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Semer les melons

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les semis de légumes.

276 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Lamidesanimaux
07/08/2014, à Holnon 02760

Répondre

Comment castrer des melons comment castrer des melons