/* HABILLAGE */ /* FIN HABILLAGE */

Culture de la tomate

Le 9 juillet 2014 par Xavier Gerbeaud

Facile à cultiver, décorative, variée et tellement savoureuse quand on la cueille à même le pied : la tomate est incontournable au potager ou... sur un simple coin de balcon ! Venue d'Amérique centrale, elle s'avère facile à cultiver pour peu que l'on lui fournisse un sol riche et une bonne dose de soleil.

Où planter la tomate ?

Grappe de tomates
Grappe de tomatesAgrandir l'image

La tomate (Lycopersicon esculentum) se prête sans difficulté à la culture en pot ou en bac. Une simple jardinière suffit par exemple à faire pousser des tomates cerises sur un rebord de fenêtre ou mieux, contre la grille d'un balcon qui vous servira alors à palisser les tiges vigoureuses !

Si vous plantez en pleine terre, choisissez l'endroit le mieux exposé du potager.

  • Exposition : chaude et ensoleillée; à l'abri du vent
  • Sol : fertile et bien drainé

>> Lire aussi : La culture des tomates sous serre froide

Semis de graines ou achat de plants de tomates ?

Plantation de tomate en pleine terre
Plantation de tomate en pleine terreAgrandir l'image

Les chanceux disposant d'une serre chauffée savent qu'ils peuvent commencer leurs semis de tomate dès janvier, repiquer fin février et récolter... à l'approche de l'été.

Sous serre non chauffée, les graines seront semées en mars, pour une récolte de juillet à octobre.

Si vous achetez vos tomates en jardineries ou lors de fêtes des plantes, choisissez des plants en godets d'une quinzaine de centimètres de hauteur, avec des tiges ayant le diamètre d'un crayon. Des plantes plus hautes, maigrichonnes ou même portant des fleurs ne présentent pas de meilleures chances de reprise (lire aussi : Tomates : bien acheter).

Le semis de tomate, c'est facile !

Semis de tomate
Semis de tomateAgrandir l'image

De loin la façon la plus économique (et la plus intéressante !) d'obtenir vos plantes. Le semis de tomate est facile : semez clair dans des godets remplis d'un mélange de terreau et de sable, et placez les godets dans votre mini-serre ou à l'intérieur de la maison, derrière une fenêtre. Quand les feuilles apparaissent, rempotez chaque pied dans un godet individuel. Au fur et à mesure de la croissance, ne négligez pas les apports d'engrais.

Plantation de la tomate

Tomates palissées
Tomates palisséesAgrandir l'image

La tomate est une plante de climats chauds : il est inutile de l'installer à l'extérieur trop tôt en saison. L'exposer à des températures inférieures à 5°C provoquerait des retards de croissance... Les plants en godets peuvent être mis en place à partir de mi-mai, quand sont passés les fameux saints de Glace et que les gelées ne sont plus à craindre.

Mettez les pieds en place dans un sol idéalement fumé en automne ou en hiver, puis enrichi avant plantation par des apports d'engrais spécial tomate (pas trop riche en azote).
La base de la tige peut être enterrée sur quelques centimètres : cela favorise la formation d'un bon système racinaire.

Ne rapprochez pas trop les pieds (comptez 50 cm entre 2 pieds pour des variétés de taille normale). Prévoyez tout de suite des tuteurs solides, d'1m à 1m50 de hauteur, à désinfecter soigneusement, entre lesquels vous pourrez tendre des fils et attacher les tiges.

Si vous plantez en ligne, laissez 80 cm entre deux rangs.

Conseils de culture de la tomate

Culture de tomates en pot sur un balcon
Culture de tomates en pot sur un balconAgrandir l'image

Arrosez régulièrement pour assurer un bon développement des fruits (les tomates cultivées en pot ont encore davantage besoin d'être arrosées ! A vos arrosoirs...). Un tuyau micro-poreux et un bon paillage (lire : Paillis potager en granulés Botanic) sont recommandables. Evitez de mouiller le feuillage : cela favorise l'apparition de maladies.

Pensez à supprimer les pousses latérales (les "gourmands") qui se développent à l'aisselle des feuilles, lorsqu'elles dépassent 5cm de long. Cette opération permet de concentrer la sève dans les fruits : on parle de pincement de la tomate.

Eloignez les pommes de terre, sujettes comme la tomate au redoutable mildiou.

Lorsque les fruits rougissent, n'arrosez plus les plants : cela renforcera le parfum des fruits ! Régalez-vous d'une petite cueillette matinale...

>> Lire aussi :

Crédit photos : X.G. (1,2) / Sylvain Naudin (3)

Commentez cet article 156

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Culture de la tomate

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur la tomate.

550 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Baguea84
24/04/2015, à Morieres les avignon

Répondre

Bonjour, moi j'utilise un tuyau micro poreux, facile pas cher, aucune contrainte, et un gain manifeste en économie d'eau, 400 tomates 21 litres d'eau 2 fois par semaines, je précise que je plante sous paillis en nylon micro tissé, bonne journée :

Thierry
17/04/2015, à Planguenoual

Répondre

Pour éviter certains problèmes, je plante une bouteille en pet (bec en direction de la racine du plant de tomate) afin d'arroser la racine et non les feuilles; idéalement, prévoir un petit toit pour éviter les gouttes de pluie en prévention du mildiou, etc.

Berrada souad
08/04/2015, à Argenteuil 337

Répondre

Pour cultiver des tomates sur un rebord de fenêtre éclairée toute la journée m'ait le soleil et exposé que la matinée que me conseillez vous

Dixjockey
20/03/2015, à Quimper

Répondre

Bonjour, les feuilles de coquerets du pérou enroulées autour de la tige de la tomate et maintenues avec des pinces a linge ralentiront l'avancée du mildiou sur vos plants. il faut les enrouler a la naissance des tiges garnies de fleurs ou de fruits. christian

Tomatophil
02/03/2015, à Bousval

Répondre

@ soisick verdict sans appel, mildiou ! la pire maladie pour la tomate ... ta terre sera maintenant polluée, effectue une rotation des plans pour minimiser les problèmes en 2015 et ne sois pas avare de paillage. pour éviter le mildiou, tu peu encore utiliser des voiles de forçage et pulvériser un mélange huile/bicarbonate de soude ou encore de la sauge .. bon à savoir, la sauge a d'énorme vertu naturelles contres les maladies du jardin.. en avoir quelques pieds chez sois est loin d'être inutile

Voir tous les commentaires (156)

Ceci peut aussi vous intéresser