Semis de poireaux

Le 13 octobre 2017 par Isabelle C.

Le semis de poireau n'est pas difficile. Si vous avez un petit coin de la maison prêt à accueillir une caissette ou encore une mini-serre à installer au jardin, alors lancez-vous ! Date des semis, choix des variétés de poireaux, terreau et abri adéquats, préparation du sol... On vous guide pas à pas.

Date des semis de poireaux

Les variétés de poireaux sont classées en fonction de leur saison de production, induite par leur aptitude à supporter ou non des températures froides. Des semis échelonnés permettent de récolter des poireaux toute l’année.

Semis de poireau en godet
Semis de poireau en godetAgrandir l'image

Poireaux d'été

  • Variétés au développement rapide : 'Gros long d'été', 'Malabare', 'Monstrueux d’Elbeuf'...
  • Semis à l'intérieur ou sur couche chaude : mi-janvier, février ;
  • Repiquage : fin mars, avril, début mai ;
  • Récolte : à partir de la fin juin.
Poireaux d'été (ici en mai)
Poireaux d'été (ici en mai)Agrandir l'image

Poireaux d'automne

  • Variétés pouvant produire en automne mais aussi en hiver sous climat doux : 'Electra', 'De Genevillers', 'Monstrueux de Carentan'...
  • Semis en pépinière de pleine terre, sous abri : avril-mai ;
  • Repiquage : mai-juin ;
  • Récolte : à partir d'octobre.

Poireaux d'hiver

  • Variétés résistantes au froid : 'Armor', 'Bleu de Solaize', 'De Saint-Victor', 'Géant d'hiver'...
  • Semis en pépinière de pleine terre : mai-juin ;
  • Repiquage : juin-juillet ;
  • Récolte : à partir de décembre.
Poireaux au potager
Poireaux au potagerAgrandir l'image

Les semis de poireaux, pas à pas

Le semis de poireaux est une étape assez longue (qui demande une préparation soignée et qui mobilise une certaine surface pendant plus d'un mois), mais pas compliquée à réussir.

Il est tout à fait possible de semer les poireaux directement en place. Mais, d'une part cela vous prive de la culture des poireaux d'été, et, d'autre part, cela monopolise une surface non négligeable du potager et ce, pour une longue durée. Il existe des solutions pour s'affranchir de ces contraintes.

Jeunes poireaux venant d'être repiqués
Jeunes poireaux venant d'être repiquésAgrandir l'image

Les semis de poireaux en terrine

Pour les semis précoces de janvier/février.

Semis en terrine : couverture des graines
Semis en terrine : couverture des grainesAgrandir l'image

  • Choisissez un contenant suffisamment haut car les racines du poireau sont longues. La récup' offre pas mal de possibilités dans ce domaine : une caisse en polystyrène de votre poissonnier, un cageot habillé d'un sac plastique épais...
  • Installez dans le fond de votre terrine une couche drainante de 2 à 3 cm d'épaisseur, composée de billes d'argile ou de graviers ;
  • Recouvrez la couche drainante de terreau de semis (fin et léger). Remplissez la terrine de sorte que le terreau arrive à 1 cm en dessous du bord de la terrine. Si la terrine n'est pas suffisamment remplie, ses rebords font trop d'ombre aux jeunes pousses ; à l'inverse, si la terrine est trop remplie, le terreau s'échappe lors des arrosages. Tassez le terreau avec une planchette ou une brique.
  • Répartissez les graines de façon homogène sur la surface du terreau. Étant donné la très petite taille des semences de poireaux, le recours à un semoir se révèle avantageux.
  • Recouvrez les graines d'une fine pellicule de terreau à l'aide d'un petit tamis et tassez légèrement pour que les graines soient bien en contact avec le terreau ;
  • Arrosez en pluie fine, à l'aide d'un vaporisateur ;
  • Posez sur la terrine une plaque de verre ou de plexiglas puis installez votre terrine dans un endroit ou la température se situe entre 15 et 18 °C.

Le terreau doit rester humide jusqu'à la levée, ce qui prend, environ 10 à 20 jours. Une fois les plantules développées, exposez-les à la lumière du soleil.

Semis de poireaux et échalotes à repiquer
Semis de poireaux et échalotes à repiquerAgrandir l'image

Les semis de poireaux en pépinière

A partir d'avril.

  • Préparez la terre : émiettez-la finement à l'aide d'une griffe, sur environ 20 cm de profondeur. Puis nivelez le sol au râteau. Les graines de poireaux sont assez lentes à germer ; aussi le lit de semence doit être bien préparé pour éviter les risques de pourriture (lire : Préparer le sol avant semis ou plantation).
  • Tracez, à la serfouette, des sillons distants de 10 cm et profonds de 1 cm. Le semis peut se faire à la volée, en répartissant les graines de façon homogène sur la planche de culture, mais un semis en ligne rend plus facile la gestion du travail de repiquage.
  • Semez clair ; si vous utilisez un semoir, déposez une graine tous les 1 cm environ ;
  • Refermez le sillon, en tirant le râteau dans le sens des lignes de semis, sans appuyer.
  • Tassez la terre avec le dos du râteau et arrosez en pluie fine.
Semis en ligne au semoir
Semis en ligne au semoirAgrandir l'image

Maintenez les semis humides jusqu'à l'apparition des premières feuilles. En fonction du climat, cela peut prendre jusqu'à trois semaines.

Vous procéderez au repiquage des poireaux dès qu’ils auront atteint le diamètre d’un crayon.

>> Lire : Repiquer les poireaux d'hiver

Semis de poireaux en place

A partir de mai.

Si vous avez de la place disponible au potager, les semis de poireaux peuvent se faire directement en place, dès que la température le permet (lire : Semis en place au potager). Dans ce cas-là, espacez les sillons de 20 cm. Lorsque les plants auront atteint une dizaine de centimètres de hauteur, ne conservez qu'un plant tous les 15 cm.

>> Lire aussi :

Semis en ligne
Semis en ligneAgrandir l'image

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Semis de poireaux

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les semis de légumes.

282 questions

Voir tout Poser une question