Ver blanc ou larve de hanneton

Le 4 mars 2015 par Xavier Gerbeaud

Le ver blanc est considéré comme un des ennemis "numéros 1" du jardin, notamment potager. Comment reconnaître la larve du hanneton et comment la combattre en bio ?

Le hanneton et sa larve

Les hannetons (Melolontha melolontha) sont des coléoptères nocturnes, reconnaissables à leurs vols bruyants au coucher du soleil. On rencontre plusieurs espèces, que l'on considère généralement comme nuisibles aux cultures. En effet, les sujets adultes se nourrissent de feuilles et de bois, les larves de racines. Le tout au détriment des plantes : on parle d'insectes phytophages.

Larve de hanneton (ver blanc)
Larve de hanneton (ver blanc)Agrandir l'image

Où le trouve-t-on ?

On trouve les larves dans le sol. En effet, les hannetons pondent de préférence dans les terres meubles et chaudes. Les oeufs sont déposés en tas par l'insecte à une vingtaine de cm de profondeur.

Les vers blancs apparaissent vers juin-juillet. Il hivernent profondément, et reviennent la 2ème année près de la surface, où ils mangent les racines ! La larve de hanneton passe un second hiver sous terre, et c'est durant la 3ème année qu'elle prend son envol à la faveur des soirées d'été...

Des vers blancs dans le compost ?

En retournant le tas de compost, vous trouverez probablement de gros vers blancs et courts. Ne les détruisez pas ! Ce ne sont pas des larves de hannetons, mais de cétoine dorée, qui contribuent à l'élaboration du compost (voir plus bas).

Les dégâts

La larve de hanneton peut se révéler un vrai fléau pour le jardin. A 2 ans elle mesure jusqu'à 4 cm de long et s'avère très vorace. Elle apprécie notamment les légumes à tubercules ou racines importants (pomme de terre, carotte, betterave, navet…). Mais le ver blanc se nourrit également des racines d'autres végétaux (arbustes, vivaces...).

Symptômes : croissance ralentie; jaunissement, puis mort de la plante si l'attaque est importante.

Les moyens de luttes bio

La larve de hanneton ne justifie pas un traitement d'envergure. Commencez par éliminer manuellement celles que vous rencontrez en travaillant la terre : c'est au printemps, lorsque vous retournez la terre avant les semis ou les plantations, qu'il faut être vigilant. Plutôt que de les écraser, déposez-les dans une assiette à même le sol. Les ennemis naturels du hanneton (moineaux, corneilles, piverts, hérissons...) en feront un festin !

Larves de hanneton (haut) et de cétoine (bas)
Larves de hanneton (haut) et de cétoine (bas)Agrandir l'image

On constate également que des binages répétés réduisent beaucoup le nombre de vers blancs.

Tolérez les taupes ! Elles participent à l'équilibre de l'écosystème "jardin" en dévorant ces larves dans le sol.

Enfin, 2 traitements existent en agriculture biologique :

Hanneton ou cétoine ?

On confond fréquemment la larve de hanneton et avec celle de la cétoine dorée. Or, il est important de les distinguer puisque la cétoine dorée (insecte superbe à l'âge adulte) est une larve utile au jardin. Elle se nourrit en effet de déchets végétaux; c'est la raison pour laquelle on la trouve communément dans les tas de compost.

Au premier coup d'oeil, les deux peuvent être assimilées à un "ver blanc". Mais en y regardant de plus près, elles présentent quelques différences notables :

cétoinehanneton
petite têtegrosse tête
pattes courteslongues pattes
extrémité d'abdomen grosseextrémité d'abdomen assez fine
couleur blanchâtreun peu jaune

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 38

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Ver blanc ou larve de hanneton

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les envahisseurs du jardin.

443 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Firad laid
29/01/2017, à Bouira algérie

Répondre

La légende raconte que le ver blanc possède deux têtes et quatre yeux, toutefois il ne voit pas. Est-ce vrai? Merci d'avance pour les éventuelles réponses.

Demeter
19/01/2017, à Nice

Répondre

Bonjour Je n'aurais rien contre les larves de cétoine si elle ne devenaient pas des adultes qui mangent les fleurs, en particulier les roses et les arums. Je parle des cétoines noires piquetées de blanc; je ne sais pas si leur larve est distincte de celle de la cétoine dorée

Bonnif
05/11/2016, à Suisse

Répondre

Bonjour. J'ai le soucis comme d'autres personnes des c'est larves blanches de hanetons. Mes arbustes sont devorer su niveau du feuillages et lorsques je creuse autour de ses arbustes j'en trouve dans la terre. Leurs devellopement est tres ralenti aussi. L'ete nous trouvons pleins de scaraber noir avec petite tete, gros corps et longues antenes. Comment faire pour en finir (a part l'achat d'une poule) apres deja 5ans..... merci. Cordialement.

Speedy
29/06/2016, à 34160 castries

Répondre

Un grand merci pour ces details qui permettent de differencier les deux larves dans un composte . j' ai du , durant la manipulation du composte , eliminer des larves de cetoines doree

Ylang
27/05/2016, à 18110 fussy

Répondre

Ces gros vers blancs sévissaient aussi dans mes jardinières de géranium. Dernièrement dans un pot de dipladénia qui dépérissait à vue d'oeil j'ai trouvé 2 cétoines : petite tête, pattes courtes, gros abdomen blanchâtre . En février, mon ami jardinier m'a suggéré de répandre de la cendre de bois sur toute la surface des jardinières : la potasse obtenue dans ce produit naturel les éliminerait (tout comme les limaces et escargots et autres petits dévoreurs). L'essai semble concluant ... encore faut-il avoir une cheminée ! bonnes fleurs à vous...

Voir tous les commentaires (38)