Maladies des orchidées

Le 5 décembre 2013 par Clémentine Desfemmes

Les orchidées peuvent être sujettes à différentes maladies. Champignons, bactéries, virus, ces jolies plantes exotiques ne manquent pas d'ennemis ! Identifier la maladie est une chose, la soigner en est une autre : les traitements sont souvent inexistants. Misez donc sur la prévention !

Maladies cryptogamiques des orchidées

Maladie cryptogamique sur orchidéeLes orchidées sont, peut-être plus que les autres plantes d'intérieur, sujettes aux maladies causées par des champignons. Plusieurs raisons à cela : on a généralement tendance à les arroser plus que les autres (elles ont d'ailleurs besoin d'une certaine humidité), leurs racines sont fragiles, et les substrats de culture sont trop souvent inadaptés. Or, des conditions de culture inappropriées sont propices aux maladies cryptogamiques.

Anthracnose

Causée par différents champignons, l'anthracnose se manifeste par des taches brunes ou noires qui apparaissent sur les feuilles. Les taches s'étendent ensuite au reste de la plante, et les feuilles prennent un aspect desséché ; lorsque la maladie touche le pseudobulbe (par exemple dans le cas d'un Phalaenopsis), la plante est condamnée.

Les facteurs favorisants pour cette maladie sont une humidité excessive associée à de la chaleur et à un manque de lumière, ou encore un excès d'engrais azotés (lire : Fertilisation des orchidées).

Botrytis cinerea

Maladie cryptogamique sur orchidéeBotrytis cinerea est un champignon responsable de ce que l'on appelle la "pourriture grise. Il pénètre dans l'orchidée par les racines et se manifeste par des petites taches grises sur les fleurs et/ou une fine poussière grisâtre sur les feuilles.

Des températures trop fraîches et un excès d'humidité (notamment sur les fleurs : il est généralement conseillé d'éviter de les mouiller) favorisent l'apparition de cette maladie.

Phytophtora

Phytophtora cactorum est un champignon responsable de la "pourriture noire" chez les orchidées (et de la pourriture du collet chez d'autres plantes). On observe des taches d'abord brun-rouge marginées de jaune sur le feuillage, virant ensuite au noir, ou bien une nécrose des racines, selon le point d'entrée du champignon. La maladie, qui débute le plus souvent près de la base de la plante, se propage ensuite à l'ensemble des tissus.

Trop d'humidité et un mauvais drainage du substrat sont souvent à l'origine de cette maladie. A noter que d'autres microorganismes fongiformes peuvent causer la pourriture noire, comme par exemple Pythium ultimum

Traitement des maladies cryptogamiques des orchidées

Le problème avec ces maladies cryptogamiques, c'est que les traitement habituellement appliqués chez d'autres plantes (soufre mouillable, bouillie bordelaise) ne sont pas utilisables chez certaines orchidées, qui ne tolèrent pas le soufre. On peut cependant essayer la bouillie bordelaise chez les Phalaenopsis et les Cattleya, en réduisant les dosages.

Maladies bactériennes des orchidées

Maladie bactérienne sur orchidée - ErwiniaLes orchidées peuvent également être atteintes par des maladies dues à des bactéries, notamment pseudomonas et erwinia. Les symptômes d'une atteinte bactérienne sont un noircissement des feuilles, qui prennent un aspect gluant et tendent à se liquéfier. Il faut réagir très vite (dès les premiers signes de la maladie) en coupant largement les parties atteintes, sans quoi la plante peut mourir en quelques jours.
Il n'existe aucun traitement "conventionnel" autorisé en France (les antibiotiques, principal moyen de lutte contre les bactéries, étant interdits). En cas de maladie bactérienne, il faut donc se tourner vers les méthodes naturelles : la cannelle semble donner de bons résultats, aussi bien en préventif qu'en curatif sur les plaies de taille : en poudre, ou en solution à pulvériser (100g de poudre de cannelle, 900ml d'eau, 100ml d'acétone).
La cannelle serait d'ailleurs efficace également sur les maladies cryptogamiques et les parasites : à essayer !

Maladies virales : les orchidées aussi !

Maladie virale sur PhalaenopsisEnfin, les orchidées peuvent aussi être contaminées par des virus (mosaïque du tabac, mosaïque du cymbidium...). Les symptômes sont variés et diffèrent en fonction du virus incriminé, mais on observe souvent des taches claires sur le feuillage, diffuses ou au contraire bien délimitées. Et là, il n'y a malheureusement rien à faire ! Il est d'ailleurs plus prudent de détruire une orchidée porteuse d'une maladie virale afin d'éviter de propager le virus à d'autres plantes, mais le diagnostic est souvent assez difficile à poser..

Misez sur la prévention

Suspicion de maladie virale sur orchidéeLa meilleure attitude vis-à-vis des maladies (et des parasites) reste, comme toujours, la prévention. Les conditions de culture ont ici toute leur importance : la plupart des maladies des orchidées sont dues à des champignons ou des bactéries qui se développent, on l'a vu, en cas d'humidité excessive (eau stagnante, mauvaise ventilation), d'une température inadaptée (trop chaud, trop froid) ou d'un manque de lumière, ou encore d'une fertlisation inadaptée. Veiller à offrir aux orchidées des conditions de vie appropriées, c'est :

  • d'une part, permettre à ces plantes d'être en meilleure santé et donc plus robustes face aux maladies et parasites (meilleure résistance aux infections et plus grande efficacité des mécanismes d'auto-défense face à une attaque). Chez les plantes, c'est un peu comme chez l'homme : la fatigue retentit souvent sur les défenses immunitaires !
  • d'autre part, éviter les facteurs favorables au développement des germes pathogènes.

On sera particulièrement vigilant après les rempotages ; c'est la raison pour laquelle on conseille d'attendre 2 à 3 semaines après un rempotage d'orchidée avant de reprendre les arrosages, le temps que les racines coupées ou blessées cicatrisent (de manière à limiter le risque d'entrée de germes pathogènes par les blessures racinaires).

Et en matière de prévention, les consignes habituelles sont bien sûr valables chez les orchidées : désinfection des outils, élimination des feuilles et des tiges malades ou mortes, mise en quarantaine des plantes provenant de l'extérieur (achat en jardinerie, cadeau, échange entre collectionneurs...), isolement des sujets manifestement malades ou infestés...

Commentez cet article 4

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Maladies des orchidées

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les orchidées.

420 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Bo
28/01/2014, à Ile de france

Répondre

Dommage d'avoir changé la charte graphique du site, le vert jardinage par le orange (agressif) n'est pas vraiment bienvenu.

Igor
24/01/2014, à Rennes

Répondre

Bonjour, impossible de me débarrasser d'un parasite : de nombreuses de petites taches blanches (qui grandissent) et en dessous c'est un insecte..... j'ai mis un produit contre les cochenilles, rien y fait... que faire???????????????

Dora lemaire
23/01/2014, à B 4821 andrimont

Répondre

Je vous signale que j' ai des superbes ordchidées depuis plusieurs années et tout d' un coup elles ont commencer à périr. je les observe et constate que toutes les feuilles collent et à voir de plus près j' y trouves des centaines de cochenilles bien accrochées et pénétrées dans les feuilles . je les ai écrasés et nettoyer les feuilles, ensuite je viens de les réempotter dans des pots dèsinfectés et avec des billes dans le fond et du nouveau terreu pour orchidées. j'attend si elles vont reprendre. comment éviter cela et ai je fais assez comme cela ???

Nani
02/01/2014, à Chatelaillon plage

Répondre

Les feuilles de mes cymbidiums jaunissent

Ceci peut aussi vous intéresser