Pourpier : semez la salade qui croque !

Le 6 juillet 2017 par Xavier Gerbeaud

Cette petite plante rampante se sème en terrain sec et supporte le plein soleil. Ses feuilles charnues et croquantes sont savoureuses... A découvrir.

Origines

Pourpier - portulaca oleraceaLe pourpier (portulaca oleracea) est une plante herbacée annuelle connue depuis fort longtemps. On suppose qu'elle est originaire d'Inde; elle était en tout cas déjà connue des Egyptiens il y a 4000 ans de ça. Parvenue bien plus tard en Europe, on apprécia ses propriétés médicinales jusqu'au XVIIIe siècle. Puis elle tomba en désuétude, avant de redevenir "tendance", comme d'autres légumes oubliés. Aujourd'hui, nombre de maraîchers l'incorporent dans leurs mescluns.

Une plante bonne à manger

Le pourpier sauvage forme des tiges rougeâtres et rampantes, alors que celles du cultivar (pourpier doré) sont dressées (20 cm environ) et verdâtres. Ces tiges portent dans les 2 cas des feuilles croquantes, charnues et acidulées qui font merveille en salade. Riches en antioxydants, Omega 3, en potassium et en vitamines (B9, C), elles présentent un réel intérêt pour la santé.

Les fleurs, jaunes et de petite taille, sont sans intérêt : à ne pas confondre avec celles du pourpier à grandes fleurs (portulaca grandiflora), utilisé comme plante d'ornement.

Semis

Le pourpier a besoin de chaleur pour se développer. Il craint les gelées tardives, apprécie le soleil et un sol léger, bien drainé.

La germination a lieu au printemps. Le semis s'effectue d'avril à juillet, directement en place, dans un sol réchauffé ou sous abri. Nettoyez bien la terre avant de semer et semez clair.
Recouvrez très légèrement la terre et gardez le sol frais jusqu'à l'apparition des jeunes plantules. Eclaircissez alors votre semis, en ne conservant qu'un pied tous les 20 cm.

Etalez vos semis (c'est à dire : effectuez-en plusieurs durant la saison) pour vous assurer en permanence une production de jeunes feuilles tendres.

Sur votre balcon ?

Le pourpier se cultive sans problème dans un grand pot. Vous pouvez donc l'installer sur un balcon ensoleillé ; il faudra récolter les graines avant l'hiver pour recommencer des semis l'année suivante.

Culture - Entretien

Aucun arrosage n'est requis !

Si nécessaire, désherbez manuellement, car bêcher s'avère impossible tant les tiges sont cassantes.

Pincez les tiges lorsqu'elles atteignent 10 cm environ, pour favoriser leur ramification et la production de nouvelles feuilles qui l'accompagne.

En climat doux, le pourpier se ressème spontanément.

Récolte

Compter 2 à 3 mois après semis pour envisager la récolte. Ne ramassez pas les pousses trop matures : leurs graines sont dures et les tiges filandreuses.

Utilisation en cuisine

Consommez les feuilles crues en salade, ou cuites comme celles de l'épinard et de l'oseille. On peut également en faire un potage à la manière du cresson. Enfin, pour les amateurs, ses tiges coupées en morceaux peuvent être mises au vinaigre et utilisées comme des cornichons.

Pourpier - semis en pot

Semis de pourpier en pot

>> A découvrir aussi :

Crédit photos : melystu (1) - Rasbak (2)

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 9

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Pourpier : semez la salade qui croque !

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les légumes (avancés).

77 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Elivoyageuse
01/08/2015, à Besançon

Répondre

Je vais pouvoir faire la salade "fattouche" que l'on déguste au m orient régulièrement

Juliem
10/08/2012, à Rouen

Répondre

J'étais à Syros, en Grèce cet été. Il y a beaucoup de pourpier qui pousse tout seul dans les pots de fleurs. Il y avait plein de graines de pourpier qui se disséminaient partout. A l'hôtel où j'étais, il y avait un stage de cuisine en préparation avec notamment des recettes à base de pourpier. Cela avait l'air très intéressant. La dame de l'hôtel, une Française, m'a dit que le stage était un combiné cuisine-randonnées avec cueillette de plantes sauvages pour la préparation des plats.

Grandwilly
10/07/2011, à Granges

Répondre

Merci j'en ai plein le jardin, je vais tenter l'expérience.

Philibert
10/07/2011, à Bayeux

Répondre

Où trouver des graines ? y-en aurait-il pour le sauvage ??? merci à vous .

Mamisy
10/07/2011, à Beaune

Répondre

Le pourpier qui pousse dans mes pavés auto-bloquants et dans le gravier est-il comestible? merci pour votre réponse907

Voir tous les commentaires (9)