Le mesclun : simple, frais et raffiné

Le 9 septembre 2011 par Clémentine Desfemmes

Semer du mesclun au jardin : pourquoi pas ? Ce mélange de jeunes pousses offre une agréable diversité de saveurs et de couleurs, et il se cultive facilement. A essayer !

De quoi est composé un mesclun ?

MesclunMesclun : voilà bien un mot à la mode, mais savez-vous ce qu’il désigne exactement ? 
Un mesclun, c’est certes une salade, et plus précisément, un mélange de jeunes pousses, mais pas n’importe quel mélange : le véritable mesclun doit comporter au moins 5 variétés de plantes potagères pour pouvoir être commercialisé comme tel (en sachet prêt à consommer, au rayon frais des grandes surfaces… ou prêt à semer, au rayon graines des jardineries). En pays niçois, où il est né, on ne conçoit pas de mesclun composé de moins de 7 variétés de plantes. Chicorées comme la scarole, la frisée ou la trévise, ou encore laitue, mâche, batavia, feuille de chêne, roquette (incontournable), plantes sauvages (ou presque) comme le pourpier et le pissenlit, jeunes feuilles d’épinard ou de tétragone, sans oublier le cerfeuil, un ingrédient essentiel : libre à chacun de choisir les jeunes pousses les mieux adaptées à ses préférences gustatives, mais aussi aux saisons. Pourquoi ne pas ajouter également quelques fleurs de ciboulette ou des pétales de fleurs comestibles, pour une touche colorée supplémentaire ?

Couleurs, textures, saveurs... de la variété avant tout !

Mesclun et fleurs de ciboulette

Mesclun et fleurs de ciboulette

Le mesclun est agréable autant à l’œil qu’au palais. Harmonie de couleurs (belle palette de verts qui mettent en valeur le rouge de la trévise), de formes (rondeur des feuilles de mâche ou d’épinard, dentelures de la roquette ou du pissenlit, aspect plumeux du cerfeuil) mais aussi de textures en bouche (croquant de la laitue, soyeux de la mâche, consistance de la scarole) et de saveurs (légère amertume des chicorées, piquant de la roquette, douceur de la feuille de chêne…) : le mesclun est à lui seul un trésor de contrastes.

Le mesclun côté cuisine...

On l’assaisonne simplement d’un filet d’huile d’olive, ou d’une vinaigrette pas trop piquante pour préserver la diversité des goûts, et surtout, on n’ajoute l’assaisonnement qu’au dernier moment, afin de ne pas « cuire » les délicates jeunes pousses. Les amateurs pourront relever le tout d’une pointe d’ail et de quelques fines herbes supplémentaires…
Le mesclun accompagne admirablement un fromage de chèvre servi chaud, ou un plateau de fromages doux. Il fait également merveille avec une grillade de viande ou de poisson, une purée de pomme de terre grossièrement écrasée ou une simple viande froide. Servez-le aussi à côté d’une « bruchetta », ou toute autre tartine salée, ou en garniture d'un sandwich, pour un repas pris certes sur le pouce, mais cependant raffiné !

... et le mesclun côté jardin

Récolte du mesclunCultiver du mesclun au potager offre des avantages certains : l'assurance d'un produit extra-frais, une composition à la carte, et une récolte échelonnée dans le temps et à la demande (le mesclun se cueille en fonction des besoins : les jeunes feuilles sont coupées au fur et à mesure de leur repousse, et leur renouvellement est constant).
La récolte est précoce au printemps et se prolonge jusqu'à ce que les salades d'automne prennent le relais. Mesclun de printemps, d'été, voire d'automne, ce savoureux cocktail de jeunes feuilles se récolte au potager durant de nombreux mois et fait le bonheur des gourmets. Le semis du mesclun pourra être effectué à la volée, dans un coin du potager (en mélangeant les différentes graines), ou en ligne, afin de faciliter la récolte. Vous pouvez opter pour un mélange de graines tout prêt, ou composer votre propre mesclun, avec par exemple des sachets de graines de salades entamés.

En pratique

  • Mesclun en potSol : meuble et frais.
  • Semis : en pépinière, de mars à mai ; en pleine terre, de juin à août. Echelonnez les semis pour une récolte tout au long de la saison. La culture en pot ou en jardinière est parfaitement possible, sur un balcon.
  • Récolte : de mai à octobre, en coupant les jeunes feuilles au ras du sol.
  • Entretien : arrosages réguliers.
  • Parasites : limaces et escargots seront à surveiller.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Le mesclun : simple, frais et raffiné

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question