Néflier du Japon

Le 6 novembre 2015 par Iris Makoto

Le néflier du Japon possède bien des atouts : son feuillage coriace, persistant, aux nervures très marquées, est très ornemental, sa floraison originale et de forme pyramidale exhale un doux parfum d'amande, et il produit de délicieux fruits très appréciés. Il ne vous reste qu'à l'adopter...

Un arbre aux charmes multiples

Néflier - nèflesLe néflier du Japon (Eriobotrya japonica) est originaire des forêts de l'Himalaya, et de l'est de l'Asie. Il fait partie de la grande famille des Rosacées. Son port dressé et ses grandes feuilles vert foncé très coriaces en font un sujet ornemental très intéressant, tant au jardin qu'en grand bac sur une terrasse. Mais son feuillage n'est pas son unique atout : à sa floraison délicatement parfumée succèdent des fruits jaune orangé comestibles, riches en calcium et en vitamines. Les nèfles peuvent être consommées fraîches lorsqu'elles sont bien mûres (avant maturité, elles présentent une âpreté rebutante). Cuisinées, on en fait des compotes, des confitures, on les accommode au sirop ou même en liqueur.

Conseils de culture

En pleine terre

Néflier cultivé en potLe néflier se plaira au jardin dans l'angle d'un mur qui le protégera efficacement des vents froids qu'il redoute tant. Choisissez un emplacement très ensoleillé nécessaire à une bonne fructification. Le goût des fruits gorgés de soleil n'en sera que meilleur ! Le sol devra être bien drainé et fertile. De croissance rapide, cet arbre une fois bien installé n'a besoin d'aucun soin particulier. Moyennement rustique (jusqu'à -10°C sur une courte durée), il peut être nécessaire de pailler son pied et de le couvrir d'un voile de protection hivernale ; il tolère néanmoins des températures inférieures mais la floraison peut être endommagée dès les premières gelées et la fructification serait alors compromise.

En pot

Il est possible de cultiver le néflier dans un grand pot sur la terrasse, vous pourrez ainsi le rentrer dès les premiers frimas. Choisissez un grand bac que vous remplirez d'un substrat composé d'une part de bonne terre de jardin et d'une part de terreau, en ménageant un bon drainage au fond du pot grâce à des graviers, des billes d'argile ou des tessons de pots. En véranda, sous serre moyennement chauffée ou au jardin d'hiver, il aura besoin d'une exposition très lumineuse, d'une bonne aération journalière et d'un copieux arrosage hebdomadaire. Une dose d'engrais spécial fruitier peut être apportée deux fois par mois en période de croissance.

Multiplication

Si vous êtes très patient, vous pourrez semer des graines au printemps sur une terre réchauffée entre 13 et 16°C, mais vous devrez alors attendre 8 ans pour espérer une récolte, à moins d'envisager le greffage. Le bouturage de tiges semi ligneuses en été est aussi possible. Quant au marcottage, il reste une technique sûre de multiplication.

En pratique

  • Néflier - fleursExposition : soleil
  • Sol : drainé et fertile, calcaire accepté
  • Végétation : vivace
  • Fructification : avril/mai
  • Rusticité : supporte de faibles épisodes de gel

Variétés

  • Eriobotrya japonica 'Champagne' : fruit à chair blanche ;
  • Eriobotrya japonica 'Peluche' : fruit jaune pâle très doux ;
  • Eriobotrya japonica 'Early red' : cultivar très répandu aux États-Unis, fruit de couleur rouge orangé.

Crédit photos : egg on stilts / nautical2k / Tetsuya Odaka

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 6

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Néflier du Japon

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbres fruitiers.

1451 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Kipicol
28/10/2016, à Plaisance

Répondre

Bonjour, es que le néflier du japon est mellifère?merci

Munnoch
18/09/2016, à

Répondre

Bonjour, toujours sur le thème du néflier. Le mien est en Andalousie, altitude 400 mètres, températures estivales allant jusqu''a 40º, sol sec et pauvre, eau d’arrosage par calcaire. Arrosage automatique une demi-heure par semaine, le soir. Âgé de ± huit ans et alors que jusqu’à 2014, il était en pleine forme, je l’ai traité avec un produit à base de cuivre (sur les feuilles) parce que, il perdait quelques fruits. Mais, voilà que depuis, ses feuilles jaunissent, tombent, dénudant les branches, qui se dessèchent et meurent. Pourtant, l’arbre n’arrête pas de faire de nouvelles poussent, lesquelles atteignent une belle hauteur avant de dépérir comme ses ainées. Que faire ? Merci de votre bonne attention.

J c et michèle
20/06/2016, à Montargis(la venise du gatinais)

Répondre

Nous avons un superbe neflier du japon tout a fait par hasard;il a 10 ans et mesure environ 5m ;il est sorti de terre seul (sans doute un oiseau a deposé une graine) coincé entre 3 murs (chambre,couloir,cuisine)il devient meme envahissant;ses branches tentent de rentrer par les fenetres;en fleurs pour la1ere fois en novembre 2015(doux parfum)en juin 2016 il a des fruits bientot jaunes que je vais cueillir pour la 1ere fois;les deguster;et en faire de la confiture ce sera une veritable découverte pour nous

Agathange
08/04/2016, à Chevreuse

Répondre

J'ai semé un noyau mais faut-il le tailler pour qu'il ramifie et à quel stade et quel moment ?

Petite pomme
11/11/2015, à Clamart

Répondre

Mon mari avait planté un noyau de néflier japonais rapporté d'Italie et c'est la 1ère fois qu'il fleurit au bout de 35 ans. je fais mon "mea culpa", car je le coupais pour éviter qu'il aille chez le voisin . Il y a de belles grappes de fleurs qui parfument l'air depuis septembre. Peut-être aurai-je des fruits au printemps. Je suis très contente de ce résultat.

Voir tous les commentaires (6)