Menthe

Le 9 juillet 2014 par Clémentine Desfemmes

La menthe est une plante aromatique très facile à cultiver au jardin ou en pot. Ses feuilles riches en menthol s'apprécient dans le thé ou en cuisine, et son abondant feuillage fait d'elle une plante décorative, dans les massifs ou en couvre-sol. Il existe de très nombreuses espèces de menthes.

PrésentationMentha piperita

La menthe est une plante herbacée vivace, originaire d'Europe, appartenant à la famille des Lamiacées (ou Labiées). Ses feuilles sont persistantes, et elle atteint une hauteur variant de quelques centimètres à près d'un mètre, selon les espèces. Elle fait partie des aromatiques incontournables au jardin.

Peu exigeante, rustique, elle est de culture facile. Elle sait aussi se montrer envahissante : elle forme des stolons souterrains qui donnent de nouveaux pieds aux alentours. La menthe fleurit en été, et ses fleurs blanches, roses ou lilas attirent de nombreuses abeilles. Elle fait ainsi partie des plantes mellifères. On l'utilise aussi bien au potager qu'en massif, comme couvre-sol, ou en pot, sur un balcon ou un rebord de fenêtre.

Culture

Exposition

La menthe se plaît au soleil, mais elle peut aussi s'accommoder de la mi-ombre.

Sol et arrosage

Un sol riche et frais lui est favorable : prévoyez un substrat humifère lors de sa mise en place, et n'hésitez pas à ajouter régulièrement du compost en surface. La matière organique ainsi libérée nourrira le sol et lui permettra de mieux conserver son humidité. Vous pouvez aussi disposer un paillage autour du pied. Si vous installez plusieurs pieds, plantez-les à au moins 30 cm les uns des autres. Enfin, le sol doit rester légèrement humide : en été, prévoyez des arrosages en cas de sécheresse, et arrosez régulièrement les sujets en pot.

Ne vous laissez pas envahir !

Si vous souhaitez éviter que vos pieds de menthe se montrent trop envahissants en pleine terre, plantez-les dans des pots en plastique enterrés. Les stolons souterrains seront ainsi contenus.

Entretien

La menthe demande peu d'entretien : une simple taille après la floraison suffit (raccourcissez nettement les tiges : le pied en produira de nouvelles, porteuses de feuilles riches en substances aromatiques). Les menthes en pot demandent à être rempotées chaque année, au printemps ou à l'automne, car elles épuisent rapidement le substrat. A noter qu'un pied de menthe doit être remplacé après quelques années (3 en moyenne), car il perd de sa vigueur et les feuilles deviennent moins aromatiques. Enfin, le principal parasite de la menthe est un insecte coléoptère vert, la chrysomèle de la menthe : surveillez donc son éventuelle apparition.

Multiplication

La menthe se multiplie facilement par marcottage, ou simplement par division de la touffe (en avril). On peut aussi bouturer des tiges, au printemps et en été. Le semis est plus aléatoire et plus long à produire des plants, sans compter qu'un certain nombre de menthes sont des hybrides stériles.

Utilisations en cuisine et au jardin

La menthe est cultivée pour ses feuilles très parfumées, riches en menthol. Outre les thés et infusions rafraîchissantes que l'on prépare avec les feuilles, fraîches ou séchées, la menthe a de nombreuses utilisations en cuisine : quelques feuilles ciselées transforment les salades estivales (notamment le concombre, le taboulé), relèvent les sauces, et donnent une saveur inimitable aux boulettes de viande. La menthe accompagne traditionnellement les nems, ou, plus proches de nous, les petits pois frais. En dessert, essayez-la avec des fraises, ou dans une salade de fruits à base de melon et de pastèque. Pour ces apprêts culinaires, les feuilles de menthe peuvent être cueillies tout au long de l'année, mais c'est de mai à septembre qu'elles seront le plus parfumées.

On peut aussi apprécier la menthe pour ses qualités ornementales, ou encore l'utiliser au jardin bio pour éloigner les insectes nuisibles (notamment les pucerons).

>> A lire aussi : Récolter et conserver les aromatiques

Espèces et variétés

Il existe environ 70 espèces de menthes, sans doute davantage encore, car la menthe s'hybride très facilement, avec ou sans l'intervention du jardinier. En voici quelques-unes :

  • Mentha piperita, ou menthe poivrée, aux feuilles lancéolées, très riches en menthol ;
  • Mentha piperita 'nigra', ou menthe noire, aux feuilles pourpre très foncé ;
  • Mentha spicata, ou menthe verte, menthe douce, utilisée pour la préparation du thé à la menthe marocain ;
  • Mentha spicata var. crispata, ou menthe crépue ;
  • Mentha pulegium, ou menthe pouliot, de petite taille, aux feuilles velues ;
  • Mentha rotundifolia, ou menthe ronde, utilisée en cuisine (taboulé) ;
  • Mentha suaveolens, ou menthe odorante, aux tiges très hautes ;
  • Mentha suaveolens 'variegata', panachée de blanc et au parfum de pomme, très ornementale ;
  • Mentha requienii, ou menthe de Corse, tapissante (ne dépasse pas 3cm de hauteur), à feuilles rondes et fleurs lilas, espèce ornementale ;
  • Mentha gentilis, aux arômes citronnés, à fleurs roses ;
  • Mentha aquatica, ou menthe aquatique, espèce sauvage...

 >> Lire aussi : Pourquoi certaines plantes sont-elles aromatiques ?

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Menthe

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les plantes aromatiques.

182 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Gendarmette
14/02/2011, à Chamalières

Répondre

Merci pour la fiche sur la menthe que je consomme énormément. en ce moment tout est fané et est-ce que cela va repousser sans rien y faire?

Ceci peut aussi vous intéresser