Verveine officinale

Le 17 octobre 2016 par Stéphane

Un peu délaissée aujourd’hui, la verveine officinale est une plante aromatique qui est facile à cultiver. Traditionnellement utilisée en infusion, elle permet aussi de parfumer toutes sortes de préparations culinaires. Réservez-lui donc une petite place dans votre carré d’aromatiques.

La verveine officinale, une aromatique aux vertus multiples

La verveine officinale (Verbena officinalis ; à ne pas confondre avec la verveine citronnelle) qui appartient à la famille des Verbénacées est une plante aromatique indigène en Europe où elle pousse sur les bords des chemins et dans les prairies. Vivace souvent cultivée comme une annuelle, elle fait de 40 à 60 cm de haut et possède des tiges ramifiées et dressées munies de feuilles ovales et dentées vert foncé dont la surface est rugueuse. De juin à octobre, des épis de fleurs tubulaires violet pâle apparaissent à l’extrémité des tiges.

Verveine officinale (Verbena officinalis)
Verveine officinale (Verbena officinalis)Agrandir l'image

Mode de culture de la verveine officinale

Exposition

La verveine officinale aime le plein soleil.

Sol

Elle prospère dans tous les sols bien drainés. En sol pauvre ou calcaire apportez du compost bien décomposé. Renouvelez cet apport tous les ans au printemps. En sol lourd ajoutez du gravier au fond du trou de plantation pour évacuer les excès d’humidité qui peuvent asphyxier ses racines.

Elle se cultive aussi très bien en pot dans un mélange de sable, de terreau et de terre de jardin.

Verveine officinale (Verbena officinalis)
Verveine officinale (Verbena officinalis)Agrandir l'image

Entretien

La verveine officinale réclame très peu de soins après la plantation. Arrosez en cas de sécheresse car elle aime une certaine fraîcheur au sol. Supprimez les fleurs fanées pour éviter les semis spontanés. En novembre, rabattez toutes les tiges au niveau de la souche et paillez avec des feuilles mortes et du voile d’hivernage pour la protéger, car la verveine n’est rustique que jusqu'à –5°C.

Verveine officinale dans une prairie
Verveine officinale dans une prairieAgrandir l'image

Résistance

Très robuste, la verveine officinale n’est sujette à aucune maladie. Elle peut subir quelques rares attaques de pucerons qui colonisent parfois le bout des tiges. Une solution à base de savon noir suffit à les éliminer.

Verveine officinale au bord d'un cours d'eau
Verveine officinale au bord d'un cours d'eauAgrandir l'image

Récolte et utilisation de la verveine officinale

Les feuilles et les sommités fleuries que l’on peut consommer fraîches ou séchées se récoltent en été et en automne. Parfois nommée « herbe de tous les maux » en raison de ses propriétés calmantes et digestives, elle est très utilisée en phytothérapie, en aromathérapie et par la cosmétique. En cuisine, elle parfume subtilement les desserts et permet de faire des infusions à la saveur douce et délicate.

Verveine officinale - Feuille
Verveine officinale - FeuilleAgrandir l'image

Multiplication de la verveine officinale

Semez en mars ou en avril à une température de 20°C (lire : Semis à chaud) en recouvrant les graines de 1 cm de terreau. Repiquez les plantules dans des godets dès qu’elles ont une paire de feuilles. Sortez-les à l’extérieur aux heures les plus douces pour les endurcir. Mettez les plants en place en mai en les espaçant de 30cm.

La verveine officinale se multiplie aussi très facilement par bouturage. En août, prélevez des fragments de tiges semi-lignifiés. Conservez les deux paires de feuilles terminales et repiquez dans un mélange de sable et de terreau. L’enracinement se fait en 4 à 6 semaines. Abritez du gel durant l’hiver puis mettez en place au printemps qui suit.

Semis de verveine officinale 'Bampton'
Semis de verveine officinale 'Bampton'Agrandir l'image

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Verveine officinale

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les plantes aromatiques.

235 questions

Voir tout Poser une question