Récolter et conserver les courges

Le 19 septembre 2012 par Isabelle C.

En septembre, alors que le potager perd ses couleurs vives d'été, les courges, aux formes rebondies, continuent d'en illuminer quelques recoins. Pas pour longtemps : voici le temps de la récolte... et de la conservation ! Cueillies au bon moment, et stockées selon les règles, elles parfumeront soupes et gratins durant tout l'hiver.

N'anticipez pas la récolte

Récolte de courges dans un champLes courges sont bien plus savoureuses et se conservent beaucoup plus longtemps si vous les récoltez lorsqu'elles ont atteint leur pleine maturité. Ne vous laissez pas séduire pas leurs tailles imposantes et leurs belles couleurs chatoyantes. Patientez, et lorsqu'elles commencent à afficher des signes de faiblesses, comme un feuillage qui jaunit, les tiges qui sèchent et le pédoncule qui semble vouloir se détacher du fruit, alors vous pouvez commencer la récolte.

Il faut compter environ 2,5 à 4 mois après le semis pour qu'une courge soit mûre. Cela varie en fonction des variétés. Par exemple, il faut 70 jours de croissance pour un Spaghetti végétal, 100 jours pour une Citrouille de Touraine, et 125 jours pour un potiron Rouge Vif d'Etampes (lire : La culture des courges).

.

Courges dans des caissesÀ partir du moment où les courges sont mûres, vous pouvez les cueillir au fur et à mesure de vos besoins. Mais toutes doivent être rentrées avant les premières gelées, pour éviter qu'elles s'abîment puis qu'elles pourrissent. Les courges que vous n'avez pas dégustées à ce moment-là doivent donc être récoltées et stockées pour une consommation ultérieure.

La cueillette : une opération à risques !

Queue de citrouille coupée pour conservationPour conserver le mieux possible vos courges, il faut qu'elles soient exemptes de toutes meurtrissures. Un choc, un amas de saletés coincé dans un pli, et c'est la porte ouverte aux bactéries et à la pourriture.
Toute manipulation des fruits se fait donc avec précaution, pour ne pas les endommager.

  1. Coupez le pédoncule avec un sécateur propre et désinfecté, en laissant au moins 5 cm attaché à la courge. Si vous arrachez totalement le pédoncule, vous provoquez une plaie préjudiciable à la conservation.
  2. Lavez, à l'eau, vos courges, en veillant à ne laisser ni terre ni larve d'insecte. Vous pouvez vous aider d'une éponge ou d'une balayette à poils doux.
  3. Essuyez-les à l'aide d'un chiffon. Les fruits doivent être stockés bien secs.

Conseil
Procédez, si possible, lorsque le temps est au beau fixe durant plusieurs jours, et qu'il fait chaud. Vous pouvez ainsi laisser quelques temps les courges sur place afin qu'elles puissent sécher au soleil. Ce séchage à l'air libre permet non seulement de réduire la forte teneur en eau des fruits (ce qui améliore les qualités gustatives et de conservation), mais également de durcir l'écorce et de cicatriser les blessures légères.

À conserver au chaud

Récolte de potimarrons conservée dans une caisseSi la plupart des légumes se conservent dans un local frais et sombre, ce n'est pas le cas des courges. En effet, ces dernières ont surtout besoin de chaleur. L'obscurité n'est pas non plus nécessaire. Optez donc pour une pièce sèche et aérée où la température est comprise entre 15 et 20°C : pourquoi pas dans un coin de cuisine ou près de la chaudière, dans le garage.
Si vous avez plusieurs courges à stocker, il faut alors prévoir un petit aménagement spécial dans un local remplissant les conditions de conservation citées ci-dessus : évitez de les entreposer les unes sur les autres. Vous risquez d'une part de les blesser (et la pourriture d'une courge abîmée se propagera à l'ensemble de la récolte), et d'autre part, l'air aura du mal à circuler. Sur des étagères, ou à même le sol, posez des cagettes solides ou des tasseaux de bois, sur lesquels vous placerez, toujours avec grande précaution, et espacées, les courges, de façon à ce que le pédoncule soit situé vers le haut. Certains jardiniers les pendent au plafond, dans un solide filet ; prenez garde de ne pas vous y cogner la tête !

Ainsi mises à l'abri, vous pouvez conserver vos courges entre 3 et 6 mois. Mais si vous en entamez une, il faut alors mettre le morceau restant au réfrigérateur. Pour les plus grosses, pensez à la congélation : soit cuisinées, soit pelées, puis coupées en cubes et blanchies.

>> A lire aussi :

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Récolter et conserver les courges

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les courges et les courgettes.

145 questions

Voir tout Poser une question

Ceci peut aussi vous intéresser