Courge spaghetti : une courge originale à découvrir

Le 19 octobre 2014 par Clémentine Desfemmes

L'originalité de la courge spaghetti tient à sa chair qui, une fois cuite, forme de véritables spaghettis. Avec cette courge, rien n'est compliqué : la cuisson est facile, elle se prête à de nombreuses recettes, et en prime, sa culture au jardin est accessible à tous. Découvrez la courge spaghetti !

La courge spaghetti, une courge d'hiver à la chair... en spaghetti !

La courge spaghetti est une courge un peu spéciale, qui ne doit pas son nom au hasard : sa chair jaune pâle, une fois cuite, est très filamenteuse, au point qu'on la surnomme "spaghetti végétal". Comme toutes les autres courges et citrouilles, mais aussi courgettes, pâtissons et compagnie, elle fait partie de la grande famille des Cucurbitacées et appartient à l'espèce Cucurbita pepo

Courge spaghetti
Courge spaghettiAgrandir l'image

La courge spaghetti est une courge d'hiver, qui est récoltée généralement vers septembre-octobre et tient plusieurs mois dans de bonnes conditions de conservation. Une courge spaghetti pèse entre 2 et 4kg, et mesure entre 20 et 30 cm de long. Sa forme est ovoïde, et son écorce est de couleur uniforme, plus ou moins jaune (de blanc crème à jaune orangé).

La courge spaghetti... côté santé

La courge spaghetti, comme toutes les courges d'hiver, est un légume léger en calories : à peine 40kcal pour 100g de courge cuite ! Sa teneur en glucides est plutôt modérée (9g pour 100g de chair cuite, dont 2g de fibres), et elle ne contient quasiment aucun lipide. Sa principale richesse nutritionnelle est qu'elle renferme du béta-carotène (qui lui donne sa couleur jaune), un précurseur de la vitamine A. Elle est en outre source de divers minéraux et oligo-éléments (fer, cuivre, manganèse) et d'autres vitamines : B2, B5, B6, B9, C et K.

Courge spaghetti : récupération de la chair après cuisson
Courge spaghetti : récupération de la chair après cuissonAgrandir l'image

La courge spaghetti... côté cuisine

La choisir et la conserver

Choisissez une courge en fonction de sa fraîcheur : plus elle aura "traîné" avant d'arriver chez vous, moins longtemps elle se conservera. Préférez donc celles dont le pédoncule est ferme et non creux. Evitez aussi celles dont l'écorce porte des traces de meurtrissure ou des taches brunes (signe d'un début de pourrissement ou de présence de moisissure). L'écorce doit être ferme.

La conservation de la courge spaghetti (comme les autres courges d'hiver) peut se prolonger plusieurs mois si vous la stockez dans un endroit frais (10°C) et sec.

Courges spaghetti
Courges spaghettiAgrandir l'image

Cuisson de la courge spaghetti

La courge spaghetti se fait cuire entière (ou coupée en deux), avec la peau. Commencez par la brosser, si besoin, pour débarrasser l'écorce de sa terre, et lavez-la. Ensuite, cuisez-la à l'eau bouillante salée (environ 30 à 40 minutes) ou à l'auto-cuiseur (avec un fond d'eau ; 15 minutes environ en fonction de la taille de la courge).

Vous pouvez aussi la cuire au four : coupée en deux dans le sens de la longueur, badigeonnée d'un peu d'huile d'olive pour éviter que la chair se dessèche trop en surface, et posée sur une grille du four, face bombée vers le bas (environ 35 minutes à 180°C). Vous pouvez aussi la cuire entière si vous le souhaitez, mais perforez-la au préalable de plusieurs trous pour permettre à la vapeur d'eau de s'échapper. Enfin, il est possible de la cuire (coupée en deux) au four à micro-ondes réglé sur puissance moyenne, à raison de séquences de 10 minutes de cuisson, à répéter jusqu'à ce que la courge soit cuite.

Quel que soit le mode de cuisson, pour savoir si la courge spaghetti est cuite, plongez-y un couteau : la lame doit pénétrer facilement dans l'écorce et la chair.

Courge spaghetti cuite au four
Courge spaghetti cuite au fourAgrandir l'image

Idées de recettes avec du "spaghetti végétal"

Une fois cuite, retirez les graines qui sont à l'intérieur (elles sont comestibles : vous pouvez les saler, les faire griller et les déguster à l'apéritif... après les avoir décortiquées !).

A l'aide d'une fourchette, grattez la chair de la courge et récupérez les "spaghettis", que vous pouvez servir en accompagnement après les avoir assaisonnés (la chair de la courge spaghetti est un peu fade) et éventuellement passés rapidement à la poêle  : sel, poivre, huile d'olive, voire plus si affinités (ail, tomate avec laquelle elle se marie très bien, thym, muscade et épices variées, oignon, lardons ou dés de jambon, comté, fromage de chèvre...). Les "spaghettis" permettent de réaliser de jolies assiettes originales, et qui plaisent souvent aux enfants.

La courge spaghetti peut également être utilisée pour la préparation de beignets, de galettes, et bien sûr, de gratins.

Autre suggestion : jouez sur l'effet de surprise en préparant des spaghetti "végétaux" à la carbonara (crème, oignons et lardons revenus à la poêle, parmesan) !

A noter : vous pouvez congeler la chair cuite.

>> A découvrir aussi : la courge Butternut

Courge spaghetti à la marocaine
Courge spaghetti à la marocaineAgrandir l'image

La courge spaghetti... côté culture au jardin

La courge spaghetti est une courge coureuse peu envahissante : elle peut trouver sa place dans la plupart des jardins potagers. Elle a besoin d'un sol riche (un apport de compost ou de fumier bien décomposé est conseillé) et de soleil. Semez les graines entre mi-avril et juin, à 12-15°C, repiquez ensuite en pleine terre une fois tout risque de gelée écarté, en espaçant les pieds de 2 mètres en tous sens. Arrosez régulièrement durant l'été, surtout par temps sec. La récolte intervient après environ 70 jours de culture, soit entre juillet et octobre. Chaque pied donne entre 2 et 5 courges spaghetti.

>> Lire aussi :

Courge spaghetti au potager
Courge spaghetti au potagerAgrandir l'image

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Courge spaghetti : une courge originale à découvrir

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question

Réactions

Addico charly
07/08/2016, à Ville de kinshasa

Répondre

Je ravie d,avoir lire ça sur tout nous jardinier, ce. très important.