Faire germer un noyau d'avocat

Le 20 janvier 2017 par Clémentine Desfemmes

Faire germer un noyau d'avocat, voilà l'une des germinations exotiques les plus faciles à réussir en intérieur ! Oui, mais encore faut-il s'y prendre correctement : dans l'eau, ou semis dans le terreau ? Et comment entretenir l'avocatier en pot pour le conserver durant de nombreuses années ? Faisons le point...

L'avocatier, arbre fruitier... ou plante d'intérieur

L'avocatier grandeur nature

Noyau d'avocat : germination dans l'eau
Noyau d'avocat : germination dans l'eauAgrandir l'image

On en a rarement conscience, mais l'avocatier est, dans son milieu naturel, un grand arbre ! Persea americana est un effet un arbre fruitier appartenant à la famille des Lauracées, originaire du Mexique et d'Amérique Centrale, et pouvant atteindre allègrement 15 à 20 mètres de haut et vivre 70 ans. Dans de bonnes conditions, il fructifie à partir de l'âge 4 à 6 ans et produit plusieurs centaines de kilos d'avocats par an. Cet arbre donne l'impression d'avoir un feuillage persistant, or, ses feuilles tombent chaque année, mais seulement après le développement des nouvelles feuilles : ses branches ne sont donc jamais nues.
L'avocatier ne peut renier ses origines tropicales et subtropicales : il est frileux. Certes, certaines variétés mexicaines (notamment la variété 'Hass' que l'on trouve fréquemment sur les étals) peuvent supporter des gelées de l'ordre de -5°C à -10°C, mais la plupart des autres variétés ne tolèrent pas le gel. Voilà pourquoi, en France, l'avocatier (dans 99% des cas, issu du semis d'un noyau après dégustation d'un avocat !) est généralement cultivé en pot, en intérieur, au moins durant l'hiver. Sous les climats les plus doux, notamment dans le Sud de la France et sur le littoral atlantique, on peut l'installer en pleine terre en choisissant une variété relativement rustique (paillage du pied et voile d'hivernage bienvenus en hiver).

Et en pot ?

Avocatier sur une terrasse
Avocatier sur une terrasseAgrandir l'image

L'avocatier en pot garde évidemment des proportions beaucoup plus raisonnables : 2 ou 3 mètres de haut maximum (et encore, cela dépend de la taille du pot ou du bac !). Il survit aussi moins longtemps, disons 20 ou 30 ans dans le meilleur des cas. Et avant de devenir un arbre miniature, il aura plutôt l'apparence, les premières années, d'une plante verte : c'est d'ailleurs cette image que l'on a généralement de l'avocatier.

Faire germer un noyau d'avocat : comment procéder ?

Jeune avocatier en pot
Jeune avocatier en potAgrandir l'image

Avant de songer au futur arbre, il faut prendre les choses par leur commencement : faire germer ce fameux noyau d'avocat ! La germination est très facile et à la portée de tous ; c'est d'ailleurs une expérience pédagogique et ludique pour les enfants. 2 méthodes peuvent être utilisées, avec, dans les deux cas, d'excellentes chances de réussite.

Germination du noyau dans un verre d'eau

Noyau d'avocat mis à germer dans l'eau
Noyau d'avocat mis à germer dans l'eauAgrandir l'image

C'est la méthode la plus classique, et sans doute la plus amusante, car on assiste au développement de la racine et de la jeune pousse. Il suffit de récupérer le noyau d'un avocat, de le nettoyer à l'eau claire pour bien le débarrasser des restes de pulpe, et de planter horizontalement 3 ou 4 allumettes ou cure-dents autour du noyau (enfoncés sur 5mm, c'est suffisant), au niveau du tiers supérieur de sa hauteur (pointe vers le haut). On place le noyau (pointe vers le fait toujours) sur un verre rempli d'eau, la base du noyau devant être plongée dans l'eau. Placez éventuellement un petit morceau de charbon de bois pour éviter que l'eau croupisse.
Installez le verre dans une pièce chaude (20°C environ) : il ne reste plus qu'à patienter, en ajoutant un peu d'eau lorsque celle-ci s'évapore (la base du noyau doit constamment être immergée). Au bout de quelques semaines (parfois plus), le noyau se fend verticalement, une racine apparaît, puis une tige : c'est le moment de planter le jeune avocatier dans un pot rempli de terreau léger, en veillant à ne pas casser les racines.
Remarque : le séchage du noyau avant mise en germination n'apporte rien, la technique du coton humide parfois décrite est aléatoire, et l'épluchage du noyau est inutile (il ne sert à rien de débarrasser le noyau de sa pellicule marron).

Germination dans du terreau

Noyau d'avocat : germination dans du terreau
Noyau d'avocat : germination dans du terreauAgrandir l'image

Installez directement le noyau (nettoyé) dans du terreau léger et drainé (pensez à garnir le fond du pot d'une couche de billes d'argile) que vous garderez constamment humide (mais pas détrempé !). Le noyau doit être à moitié enterré, pointe vers le haut. Après quelques semaines passées au chaud (20°C), le noyau se fend, signe que la racine commence à se développer ; la jeune pousse apparaîtra quelques semaines plus tard.
Avantage de cette méthode : l'étape de l'installation du jeune plant dans du terreau est évitée, ce qui supprime du même coup les risques (faibles...) liés à la reprise.

Entretenir un avocatier en pot

Jeune plant d'avocatier
Jeune plant d'avocatierAgrandir l'image

Le premier geste consistera à pincer la plantule au-dessus de la première paire de feuilles, dès que celles-ci sont suffisamment développées. A défaut, l'avocatier risque fort de pousser tout en hauteur, sans se ramifier, portant seulement quelques feuilles au sommet d'une tige grêle.
Pour éviter cela, veillez aussi à ne pas trop l'arroser : beaucoup d'eau + chaleur = croissance trop rapide, surtout si la plante manque un peu de lumière ! Maintenez donc le substrat légèrement humide, et placez le pot près d'une fenêtre.
Dès la fin du printemps, vers fin mai, vous pourez le sortir en extérieur, un séjour au grand air lui sera très bénéfique (lire : Plantes d'intérieur : mettez-les dehors !). Exposez-le très graduellement aux rayons du soleil, sinon, gare au brunissement du feuillage tendre ! A l'automne (octobre), rentrez-le à l'abri, dans une pièce pas trop chauffée et lumineuse. Brumisez son feuillage régulièrement et diminuez les arrosages (laissez le substrat sécher entre deux apports d'eau), car ses besoins en eau sont plus faibles durant l'hiver.
Il faudra envisager un rempotage au bout de 2 ou 3 ans, dans un pot un peu plus grand. Entre deux rempotages, apportez de temps en temps de l'engrais pour plantes vertes du printemps à l'automne pour lui conserver un beau feuillage. Si tout va bien, et si son pot est assez grand, au bout d'une dizaine d'années, il fleurira peut-être (la patience est une vertu précieuse chez le jardinier !). Pour la récolte de fruits, n'y comptez guère si la plante est en pot et si vous n'habitez pas une région méditerranéenne...

Mon avocatier est-il malade ?

Avocatier - fleurs
Avocatier - fleursAgrandir l'image

Souvent, en intérieur (mais également en extérieur), les feuilles de l'avocatier ont tendance à brunir, voire à tomber, notamment en hiver. Plusieurs causes possibles :

  • Brunissement normal s'il s'agit des feuilles âgées (les feuilles se renouvellent) ;
  • Choc thermique (extérieur - intérieur par exemple) ;
  • Manque d'eau ou atmosphère trop sèche si ce sont surtout les extrémités qui sont concernées ;
  • Excès d'eau (asphyxie voire pourrissement irrémédiable des racines entraînant une chute du feuillage et la mort des jeunes rameaux, puis de la plante) ;
  • Brûlures causées par le soleil ou le vent (les feuilles de l'avocatier sont sensibles aux vents froids ou desséchants) ;
  • Enfin, si le feuillage devient intégralement grisâtre et sec, avec de fines toiles recouvrant les feuilles et les pétioles, il s'agit sans doute d'une attaque d'araignées rouges.

>> Lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 8

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Faire germer un noyau d'avocat

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les plantes d'appartement.

379 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Domdom
19/04/2017, à Saint eusèbe

Répondre

Bonjour, j'ai enfin réussi à planter mon noyau d'avocat, mais il pousse tout en hauteur sans feuille. La tige fait entre 10 et 12 cm. Que dois-je faire pour qu'il s'étoffe un peu. Merci pour vos réponses.

Paraskevie
06/03/2017, à

Répondre

Je fais germer un noyau dans l'eau. Je ne sais plus quand je l'ai mis, début janvier je crois, il s'est enfin fendu en deux et on voit la plante pousser et la racine. Combien de temps attendre avant de le mettre en terre ? Voici une photo prise hier https://www.instagram.com/p/BRRgxn8gUmS/ Merci

Lilylazer
16/02/2016, à Lyon

Répondre

Bonjour, j'ai fait une bêtise, j'ai oublié mon avocat et du coup je me retrouve avec une tige d'un mètre pratiquement sans feuilles, y a t'il une solution pour reméder à ce problème ou est-il trop tard ?

Mily
23/06/2015, à Suisse

Répondre

Merci pour ces conseils, je crois que je vais enfin réussir la germination de mes noyaux d'avocat

Devilkim
19/03/2015, à Sig

Répondre

Rebonjour , j'a oublié de vous demander quand es ce que je peux faire germer les noyaux??ont ils une période particulière pour la germination ou puis je le faire aujourd'hui même??

Voir tous les commentaires (8)