Chlorophytum

Le 7 octobre 2014 par Clémentine Desfemmes

Le Chlorophytum comosum, aussi appelé plante-araignée, est une plante d'intérieur gracieuse, dont le feuillage panaché de blanc forme de longs rubans souples. Très résistante et peu exigeante, elle conviendra parfaitement à tous ceux qui n'ont guère la main verte !

Le chlorophytum, une plante d'intérieur très résistante

Les Chlorophytum sont des plantes herbacées vivaces originaires des pays chauds. Le genre compte plus de 200 espèces, dont la plus connue est sans doute Chlorophytum comosum, également appelée plante-araignée, phalangère ou chlorophytum chevelu.

Cette plante se rencontre généralement en intérieur, en pot. C'est en suspension que son feuillage rubané et arqué, souvent panaché de crème, au port retombant, est le mieux mis en valeur. Gracieuse, considérée comme dépolluante, elle est en outre très résistante : c'est la plante idéale pour les oublieux !

Chlorophytum
ChlorophytumAgrandir l'image

Elle pourra être cultivée au jardin sous les climats les plus doux, par exemple en bord de mer (lire : Jardiner en bord de mer) ; son feuillage sera détruit au premier gel mais sa racine tubéreuse résistera et la plante repartira de plus belle au printemps.

Culture du chlorophytum en pratique

Plantation, rempotage

Au printemps.

Sol

Léger, humifère (terreau + terre de jardin).

Exposition

  • En extérieur : ombre ou mi-ombre ;
  • En intérieur, prévoyez un minimum de luminosité sans soleil direct. Les chlorophytum d'intérieur pourront d'ailleurs être sortis durant la belle saison, ce qui renforcera la couleur verte du feuillage (lire : Plantes d'intérieur : mettez-les dehors !).
Chlorophytum en pot dans le jardin
Chlorophytum en pot dans le jardinAgrandir l'image

Floraison

Au printemps et en été, de jolies fleurs blanches en forme d'étoile se développent sur les stolons.

Entretien du chlorophytum

Arrosez régulièrement durant l'été, mais sans excès : le chlorophytum, dont les racines tubéreuses sont capables de stocker l'eau, supporte beaucoup mieux la sécheresse que l'excès d'eau. En hiver, espacez les arrosages, en laissant le substrat sécher entre deux apports d'eau.

Apportez de l'engrais en début de printemps.

Pour les chlorophytum cultivés en pleine terre, vous pouvez rabattre la touffe avant les gelées et effectuer un paillage du pied pour protéger les racines du gel.

Chlorophytum comosum
Chlorophytum comosumAgrandir l'image

>> Lire aussi : Des plantes d'intérieur qui résistent à tout... ou presque

Multiplication du chlorophytum

Le chlorophytum chevelu se multiplie spontanément : il produit de longs stolons sur lesquels se développent de petites plantules qui s'enracinent si elles rencontrent un substrat adéquat (comptez alors 5 à 6 semaines pour pouvoir séparer la plantule de la plante mère).

On peut aussi procéder par division de la touffe.

Variétés de chlorophytum

Les 3 variétés de Chlorophytum comosum les plus répandues sont :

  • 'Variegatum' : feuillage rubané présentant des bandes irrégulières vertes et crème ;
  • 'Vittatum' : feuilles rubanées couleur crème bordées d'une étroite bande vert foncé ;
  • 'Bonnie' : feuillage rubané et panaché s'enroulant sur lui-même.
Chlorophytum : stolon portant une fleur et une plantule
Chlorophytum : stolon portant une fleur et une plantuleAgrandir l'image

 

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Chlorophytum

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les plantes d'appartement.

284 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Jacote
08/08/2014, à Coulounieix chamiers

Répondre

J'avais acheter une plante comme celle qui est en photos mais le probleme elle était friser quand je les acheter et apres elle sont venue toute raide pourquoi ?

Ceci peut aussi vous intéresser