Chou rave

Le 28 décembre 2008 par Xavier Gerbeaud

Insolite de forme, il demeure mal connu alors que sa culture est des plus simples et qu'il possède un fin goût de noisette. Découvrez ce cousin du chou de Bruxelles !

Introduction

Chou rave violetCe qui frappe de prime abord avec le chou rave (brassica oleracea, var. gongylodes) c'est sa forme insolite, avec cette tige verte ou pourpre portant un renflement semblable à un navet et portant des feuilles en surface !

Il fait partie de la famille des crucifères (brocoli, chou fleur, chou, choux de Bruxelles...).

Origines

On pense que le chou-rave est issu de sélections effectuées dans les environs de l'Allemagne à partir du premier siècle de notre ère.

Nom

Le terme « chou-rave » apparaît dans la langue française en 1600. Il dérive du latin caulo-rapa, qui signifie « chou-navet ». Gongylodes signifie « genoux » (une allusion à la partie bulbeuse touchant le sol à la manière d'un genou).

Un chou mal-aimé

C'est le mal-aimé de la famille des choux. Bien apprécié en Allemagne et dans le reste de l'Europe, il demeure peu consommé en France, sans doute en réaction à sa présence obligée au menu durant la 2nde guerre mondiale, au même titre que le topinambour, le navet ou le rutabaga.

En cuisine

Et pourtant, le chou rave est doté d'une chair tendre, avec un goût très fin au parfum de noisette. C'est l'ami de la cuisine nouvelle !

Il s'accommode de nombreuses façons : en brochettes, en purée, sauté, glacé, farci... On le cuit comme la carotte, le panais... Il donne le meilleur des pots-au-feu.

Les feuilles sont comestibles. Elles entrent dans les soupes, les potages mais peuvent également être cuites comme les épinards.

C'est également un légume de hors-d'œuvre à découvrir : consommé frais comme les radis, râpé ou en salade.

Atout santé

Riche en fibre, le chou rave favorise le transite intestinal. Il est légèrement laxatif.

Très peu énergétique, c'est une excellente source de vitamines C et B3.

Composition nutritionnelle

Pour 100 g de chou-rave cru

Energie

24 kcal (100,3 kJ)

Protides

2 g

Lipides

0,1 g

Glucides

4 g

Fibres

1,2 g

Eau

92 g

Calcium

70 mg

Fer

1 mg

Magnésium

40 mg

Vit. B3

1,7 mg

Vit. B5

0,1 mg

Vit. C

60 mg

Lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 5

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Chou rave

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question

Réactions

Molly
18/01/2009, à Marseille

Répondre

Personnellement, j'adore le chou rave tel quel, épluché mais non préparé, juste coupé en deux et je croque dedans comme avec une pomme... Il y a pas plus d'un an ou deux que je le connais par l'intermédiaire d'un maraicher bio de la région. On ne le trouve pas très facilement sinon.

Nic
10/01/2009, à Bruxelles

Répondre

Découvert chez des amis en Allemagne, nous l'avons dégusté en tranches cuites à l'eau et servies avec une béchamel au fromage (+sel poivre et muscade). Délicieux !

Dominique-llimoges
03/01/2009, à Limoges

Répondre

Tout à fait daccord avec vos commentaires sur ce légume oublié...je l\'ai découvert il y à qq années alors qu\'une chaîne discount allemande vendait des graines (ce qu\'elle ne fait plus d\'ailleurs!)...Je l\'ai cultivé comme un chou classique, avec repiquage et certains pieds sont devenus aussi gros que des ballons de rugby sans soin particulier. Je récolte jusqu\'à maintenant alors qu\'il a gelé...pour ce qui est des fibres, il suffit de faire des pelures assez épaisses de 1 cm mini et d\'éliminer assez haut la partie basse (le coeur est toujours tendre).J\'ai testé toutes les cuissons (fameux en soupe et purés, pas très gouteux poêlé) sauf celle des feuilles,à voir !... facile à cultiver, J\'ai cependant remarqué qu\'il se plait avec un maximumm de fumure... A tester absolument !

Danyb54
02/01/2009, à Boulogne sur mer

Répondre

J'ai mis pour la premiére fois en 2008 des choux rave c'est vrai que c'est délicieux .je les ai fais en petit cubes à la poële au beurre et c'est vite cuit . il faut les consommer quand il ne sont pas encore trop gros sinon ils deviennent filandreux .je vient de lire que ça fait un bon pot au feu bien je vais essayer à la prochaine récolte .

Gärtnerin
01/01/2009, à Grenoble

Répondre

J'ai découvert ce légume excellent en Allemagne bien avant qu'il n'apparaisse en France. Et comme d'habitude, il est vendu là-bas bien moins cher que chez nous où les légumes "exotiques" comme les topinambours, les pommes de terre "Ratte", les pommes de terre Vitelotte, les rutabagas, etc... sont vendus comme des légumes de luxe... Personellement, je m'en régale crû, en tranches. Ne pas oublier d'enlever l'épluchure quand même!