Chou Kale : frisé et tendance

Le 16 août 2014 par Clémentine Desfemmes

Le chou kale fait parler de lui depuis quelques temps : aux Etats-Unis, ce légume est très à la mode. Et pour cause : riche en nutriments, peu calorique et délicieux, il ne manque pas d'atouts ! Découvrez ce chou vert frisé qui se cuisine à l'imagination.

Le chou Kale, nouvelle star ?

Sous ce nom de chou "kale", tout droit venu des Etats-Unis (prononcez chou "kel"), se cache un chou finalement bien de chez nous : il s'agit d'une variété ancienne dont la culture a été quelque peu oubliée en France au cours des dernières décennies. Ce légume oublié est un chou vert et frisé ( donc non pommé), Brassica oleracea var. sabellica (ou Brassica oleracea convar. acephala var. laciniata), également appelé chou lacinié, chou d'aigrette ou chou frangé (famille des Crucifères ou Brassicacées). Si on l'a perdu de vue en France, en Europe du Nord en revanche, sa consommation est restée traditionnelle : aux Pays-Bas et en Allemagne, on cultive beaucoup ce chou "à couper", ingrédient de recettes incontournables telles que le "boerenkool aux saucisses" néerlandais.

Chou Kale - Chou vert frisé Brassica oleracea convar. acephala var. laciniata
Chou Kale - Chou vert frisé Brassica oleracea convar. acephala var. laciniataAgrandir l'image

Un peu d'histoire

Originaire du pourtour méditerranéen, le chou kale aurait été très cultivé tout au long du Moyen-Age, car sa rusticité en faisait un excellent légume d'hiver pour les paysans. C'est surtout dans les pays d'Europe du Nord (Ecosse, Allemagne, Hollande, Scandinavie) que sa culture s'est implantée durablement. Il a été introduit sur le continent nord-américain au XVIIe siècle, par les Anglais.

Des atouts nutritionnels incontestables

Si, outre-Atlantique, les "people" se passionnent pour ce chou frisé, c'est bien pour ses vertus nutritionnelles. Très peu calorique (comme tous les choux d'ailleurs), il affiche en outre des teneurs exceptionnelles en vitamine C (60g de chou kale en apportent plus qu'une orange) et en calcium (davantage de calcium dans 60g de kale que dans un verre de lait). Il est également riche en vitamine K, en pro-vitamine A, en potassium et surtout en fibres. Et pour couronner le tout, ce chou est très bien pourvu en anti-oxydants. Atouts minceur, atouts forme et bénéfices anti-âge, le chou Kale a tout pour plaire aux nutritionnistes !

Chou kale haché avant cuisson
Chou kale haché avant cuissonAgrandir l'image

Cuisiner le chou kale

Pour profiter au mieux des vitamines du chou kale, le mieux est de le consommer cru, en salade, ou après une cuisson rapide qui préservera au maximum ses nutriments : à la vapeur ou au wok, par exemple. A défaut de wok, hachez-le ou coupez-le menu et faites-le sauter à la poêle chaude, avec un peu de matière grasse, seul ou accompagné d'autres légumes, de morceaux de viande... Essayez-le aussi à la manière néerlandaise : aux Pays-Bas, le chou kale est haché, puis cuit avec du beurre, du sel et du poivre, et servi avec des saucisses : c'est le boerenkool, un plat traditionnel d'hiver (pas forcément très diététique, mais gourmand !).

On peut aussi en faire des beignets, ou des chips : posez les feuilles coupées en morceaux sur une plaque du four, arrosez d'un filet d'huile d'olive et parsemez de grains de sel, puis enfournez pour plusieurs heures à four très doux (thermostat minimum), ou, mieux, utilisez un déshydrateur alimentaire.

Avec le chou kale, les possibilités sont multiples : la plupart des recettes à base de chou ou d'épinards peuvent lui convenir.

Chou kale haché aux saucisses - Boerenkool
Chou kale haché aux saucisses - BoerenkoolAgrandir l'image

Où trouver du chou kale ?

Après une longue absence, le chou kale est de retour sur le marché français depuis environ 2 ans. Quelques coopératives le produisent en France, aussi peut-on le trouver auprès de certains primeurs, ou en magasins de produits bio. Regardez aussi du côté des marchés de producteurs ou parlez-en au sein de votre AMAP... C'est un chou d'hiver : il est commercialisé entre octobre et mars.

Vous avez aussi la possibilité de le semer dans votre potager : la culture du chou kale est facile. Dans ce cas, coupez les feuilles au fur et à mesure des besoins, après les premières gelées, et jusqu'en décembre. Si les gelées se font attendre, offrez aux feuilles récoltées un petit séjour de quelques heures au congélateur afin de les attendrir.

Chou Kale cultivé au potager
Chou Kale cultivé au potagerAgrandir l'image

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 5

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Chou Kale : frisé et tendance

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question

Réactions

Pseudopapri
20/03/2017, à

Répondre

Je mangeais du Kehl (et non du Kale), soixante ans avant que ça ne devienne à la mode dans les milieux bobos. C'est un choux d'hiver spécifique à la Moselle et aux départements voisins.

Laura0406
31/01/2016, à Avignon

Répondre

Bonjour, j'en trouve dans mon magasin bio ARMONY DE VIVRE à AVIGNON

Maraine
21/01/2015, à Nolay

Répondre

Bonjour, Je viens d'en acheter pour la première fois ; je l'ai trouve dans "LA RUCHE QUI DIT OUI".

Guylyse5
04/09/2014, à Cormicy

Répondre

Bonjour ,j'ai déjà entendu parler du chou kale ,mais impossible de le trouver en France si ce n'est à lyon ,mais une attente de minimum 2mois,alors quelqu'un peut il me dire oû en trouver ,merci

Milton
04/09/2014, à Belgrade

Répondre

Ce chou est bien vert ,et, en temps qu'amateur de bonnes choses, ce chou est mon préféré après le brocoli,je le cuisine sans les côtes et c'est très facile de les enlever.ma maman en repiquait dans son potager car on en semait pour alimenter nos vaches en hiver , elles en raffolaient .si je peux vous suggérer d'en faire une potée(chou +p.d.t.) et y ajouter des petits lardons fumés ou pas , et la manger le lendemain ,accompagnée de saucisses fraiches , ou des carbonades de beuf à la flamande ou même un roti de porc .bon apétit !!