Champignons

Le 27 août 2008 par Xavier Gerbeaud

Si le "champignon de Paris" est présent à l'année sur les étals, les champignons poussent en quantité plutôt vers la fin de l'été. Outre les saveurs bien particulières, saviez-vous que cet aliment possède de vraies qualités nutritionnelles ?

Introduction

Coprin cheveluLes champignons sont des végétaux "à part". S'ils sont riches en vitamines, minéraux et fibres ils sont en revanche pauvres en calories et contiennent très peu de protéines. Un compagnon intéressant pour les régimes amaigrissants et hypolipidiques !

Composition nutritionnelle moyenne

A dose raisonnable, la consommation de champignons est bonne pour la santé. Ils contiennent par exemple beaucoup de vitamines B (notamment vitamine B3, importante pour la peau, les systèmes digestifs et nerveux) et constituent une source intéressante de minéraux.

Selon les variétés, les oligo-éléments sont parfois présent en quantité significative : fer (1,2 mg), zinc (0,5 mg), cuivre (0,4 mg) etc.

Pour 100 g de champignons

  • Apport énergétique : 25 à 40 kcal
  • Eau : 90 g
  • Protides : 2 à 4 g
  • Lipides : 0,3 à 0,7 g
  • Glucides : 3 à 6 g
  • Calcium : 5 à 7 mg
  • Phosphore : 100 à 120 mg
  • Potassium : 300 à 500 mg
  • Magnésium : 8 à 15 mg
  • Sodium : 5 à 20 mg
  • Vitamine C : 4 à 9 mg
  • Vitamine B1 : 0,02 à 0,10 mg
  • Vitamine B2 : 0,25 à 0,50 mg
  • Vitamine B3 : 5 à 8 mg
  • Vitamine B5 : 2 mg

Quels champignons communs près de chez vous ?

Parmi les champignons que l'on peut rencontrer facilement dans la nature, citons par exemple :

  • le rosé des prés (agaricus campestris), qui pousse dans les prairies et les talus
  • le coprin chevelu (coprinus comatus), adepte des terrains enrichis en fumier ou fraîchement retournés
  • la coulemelle (macrolepiota procera), en lisière de forêt ou clairière
  • la vrai mousseron (calocybe gambosa), près des forêts de feuillus, au bord des routes
  • le champignon des fées (marasmius oreades), en zone montagneuse et prairies

Cueillette : attention, danger !

Vous êtes tentés par une petite cueillette : très bien. Mais attention à ne pas vous tromper. Si une minorité de champignons est véritablement dangereuse pour la santé, la consommation de certains d'entre eux peut s'avèrer mortelle !

Limitez-vous aux champignons que vous connaissez bien. Si vous souhaitez cueillir un spécimen "original" ou inconnu, ne le touchez pas directement (à défaut de gant, mettez la main dans un sac plastique) et ne le mélangez pas avec le reste de votre récolte.

En cas de doute sur l'identification, demandez conseil sans hésiter à votre pharmacien.

Acheter des champignons sur le marché

Le champignon de couche est de loin le plus consommé en France car cultivé et présent à longueur d'année chez les maraîchers.

Vous trouverez les champignons de saison (bolets, cèpes, girolles...) sur les marchés. Les prix varient considérablement selon la saison, l'abondance des récoltes. Surveillez les étiquettes !

Des champignons au jardin ou dans la maison ?

Parler de "culture" à propos des champignons est un peu abusif : la nature s'occupant de tout, vous n'aurez rien à faire ! Il faut juste espérer que les conditions nécessaires à la levée soient réunies...

S'il est tout à fait possible de cultiver certaines espèces de champignon au jardin c'est cependant plutôt délicat, car il faut que ces végétaux se "plaisent". Nature du sol, humidité ambiante, espèces végétales à proximité, climat (température), exposition... Autant de facteurs qui définissent les emplacements de prédilection, ce qui explique leur présence parfois massives à certains endroits dans la nature et leur absence complète si un critère n'est pas rempli (ex. : absence de pluie).

Si votre terrain n'est pas boisé, inutile d'espérer voir surgir les variétés adeptes des sous-bois (la majorité). Si vous n'avez pas de pelouse, les champignons adeptes des prairies dégagées ne pointeront pas le bout de leur nez...

Vous trouverez dans le commerce des graines pour certaines variétés ainsi que des kits pour faire pousser des champignons à la maison (avec panneaux de culture, mycelium, sachet...). On se lance ?

>> Lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 3

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Champignons

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question

Réactions

Lydia
19/10/2016, à Avernes sous exmes

Répondre

J'ai dans mon "pré", ce que je pense être des coprins. Peut-on le confondre avec un autre champignon vénéneux ? Je ne voudrais pas empoisonner mon époux qui adore les champignons par contre, je ne les aime pas du tout et n'en mange jamais.

Mamytrozette
28/08/2015, à Liège

Répondre

J'ai une question , quel est la bonne méthode pour conserver des champignons " agaric de prairie "au congélateur ? merci d'avance pour votre réponse

Mushroom love
07/11/2011, à Lorraine

Répondre

Bonjour à tous, Si vous désirez en savoir un peu plus sur la culture de champignons, voici un blog spécialement dédié à ce hobby passionnant : http://www.champignonscomestibles.com