La greffe en incrustation

Le 7 mars 2017 par Isabelle C.

La greffe en incrustation, appelée également greffe en V, est une méthode proche de la greffe en fente, un peu plus complexe à mettre en œuvre, mais moins traumatisante pour le porte greffe. Un classique pour les fruitiers à noyaux !

La greffe en incrustation, pour qui ?

Comme la greffe en fente, la greffe en incrustation est une technique de greffage dite « à rameau détaché » c’est à dire qu'on utilise un rameau que l’on va mettre en contact avec le porte-greffe après avoir entaillé ce dernier. Cependant l'entaille réalisée est moins importante que celle faite lors d'une greffe en fente. L'opération est donc moins traumatisante pour le porte-greffe. En contrepartie, l'exercice d'assemblage demande un peu plus de précision. Les premières tentatives peuvent donc, parfois, se conclurent par un échec.

Aussi, bien que la plupart des espèces pouvant être greffées en fente peuvent être aussi greffées en incrustation, cette pratique est le plus souvent réservée aux arbres fruitiers à noyaux sur tige, sensibles aux plaies et sujets à la gommose : abricotiers, cerisiers, pruniers...

Epoque pour pratiquer la greffe en incrustation

La greffe en incrustation se pratique en mars-avril, avant la floraison ou en septembre, notamment pour un cerisier ou un prunier.

Préparation du porte-greffe et du greffon

Prélèvement des greffons

Les greffons utilisés pour les greffes de fin d'hiver et de printemps doivent être prélevés au cours des mois de janvier et février (lire : Préparez vos greffons de printemps). Les rameaux aoûtés de l'année (donc prélevés en août-septembre) sont quant à eux utilisés pour les greffes de septembre.

Les outils

  • Un greffoir ;
  • Un sécateur ou une scie ;
  • Du mastic à greffer ;
  • Un élastique à greffer (ou ruban adhésif, ou raphia);
  • Un chiffon.

Préparation du greffon

Taillez la base du greffon à incruster sous un œil, en réalisant un biseau triangulaire. Coupez le greffon au-dessus du troisième œil. La taille du greffon doit faire environ 10 cm.

Greffon
GreffonAgrandir l'image

Préparation du porte-greffe

Nettoyez d'un coup de chiffon le porte-greffe au niveau de l'emplacement de la future greffe ;
étêtez le porte-greffe à l'aide du sécateur ou de la scie (cela dépendra du diamètre du porte-greffe) et parez la coupe à l'aide du greffoir pour obtenir une plaie propre et nette.

Préparation du porte-greffe
Préparation du porte-greffeAgrandir l'image

Réalisez une encoche en triangle sur un des côtés du porte-greffe à l'aide du greffoir. Attention à ne pas dépasser le centre du porte-greffe. La profondeur de l'encoche doit correspondre au diamètre du greffon pour que le biseau de celui-ci vienne s'y loger parfaitement.

Encoche en triangle
Encoche en triangleAgrandir l'image

L'assemblage du greffon et du porte-greffe

Incrustez le greffon dans l'encoche faite sur le porte-greffe. L'incrustation se fait en forçant légèrement pour que les cambiums* du greffon et du porte-greffe soient en contact et que l'oeil du greffon se trouve au niveau de la coupe du porte-greffe.

Greffon dans l'entaille
Greffon dans l'entailleAgrandir l'image

Ligaturez la greffe. Le greffon doit pouvoir tenir tout seul, une fois incrusté au porte-greffe. Mais pour s'assurer de son bon maintien dans le temps, il est cependant recommandé de poser une ligature bien serrée (élastique, raphia, ruban adhésif) tout autour de l'incrustation. Recouvrez largement les plaies apparentes de mastic à greffer, y compris celle sur l'extrémité du greffon.

Ligature et mastic
Ligature et masticAgrandir l'image

La reprise

Pour les greffes réalisées au printemps, comptez environ trois à quatre semaines après l'incrustation pour observer les premiers signes de reprise, avec l'apparition des bourgeons. Pour les greffes de septembre, il faudra patienter jusqu'au printemps suivant.

*Cambium : cellules responsables de la croissance des tiges en épaisseur, situées près de l'écorce.

>> Lire aussi : Greffe en écusson

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
La greffe en incrustation

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur Greffes.

1 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Isabelle c
11/07/2016, à

Répondre

Bonjour Cherry, il faudrait savoir d'abord pourquoi vous n'avez pas de fruits. Suivant les variétés de pruniers, leur durée de vie varient entre 20 et 50 ans. Si il arrive en fin de course, je ne pense pas qu'il soit judicieux d'y greffer un nouveau prunier. Par contre, souvent au pieds des pruniers, de jeune pousses apparaissent tout au tours. Ces jeunes arbres peuvent servir de porte-greffe .

Cherry
07/07/2016, à Bouilly

Répondre

Bonjour, J'allais abattre un prunier qui n'a rien donné depuis 3 ans au moins (planté en 1994). Je me demande si une greffe à partir d'un autre prunier (fertile) aurait une chance de succès?