Pamplemousse

Le 3 février 2010

Le pamplemousse est souvent confondu avec le pomelo, ce dernier étant le fruit que l'on trouve sur les marchés européens. Disponible en toute saison, peu sucré et donc pauvre en calories, riche en vitamine C, le pomelo a bien des atouts !

Pamplemousse ou pomelo ?

Pomelo rose

Pomelo

On confond généralement pamplemousse et pomelo, deux agrumes, appartenant à la famille des Rutacées. On désigne par pamplemousse, sur les étals, un fruit qui est en fait un pomelo. Le vrai pamplemousse, Citrus maxima ou Citrus grandis, est très rare en Europe. Ce fruit de taille importante (au moins 13cm de diamètre, pouvant atteindre 20cm et un poids de 2kg) a une écorce jaune-verte, et il peut aussi bien être sphérique que piriforme (en forme de poire). Assez amer, plutôt acide et peu sucré, il renferme de nombreux pépins.

Le pomelo, Citrus paradisi, lui, est plus petit que le pamplemousse. Sa peau, jaune ou rosée, abrite une chair jaune, rose ou rouge selon les variétés (par exemple, Royal, Marsh ou Seedless pour les pomelos dits "blancs", Ruby, Bloody red, ou Pink marsh pour les roses et les rouges). Il est plus sucré, moins acide et moins amer que le pamplemousse. Il convient mieux aux goûts européens, c'est donc lui qui est commercialisé et consommé sous nos latitudes.

Origine et histoire

Vrais pamplemousses

Pamplemousse véritable

Le pamplemousse est d'origine asiatique. Il est apparu en Malaisie, et il était cultivé en Chine il y a au moins 4000 ans. Il a fait son entrée en Europe au XIIe siècle, plus précisément en Espagne, mais il n'y a jamais été consommé à grande échelle. Aujourd'hui, il est produit (et consommé) en Thaïlande, en Malaisie, en Indonésie, au Vietnam et en Chine.

Le pomelo, lui, est né en Amérique du Nord. C'est en Floride qu'on l'a cultivé pour la première fois au XIXe siècle. Depuis, il est devenu un fruit emblématique de cet Etat. Le pomelo est un hybride du pamplemousse et d'une variété d'orange. On le trouve toute l'année sur les étals, car il est produit dans plusieurs régions du monde : de l'automne jusqu'au printemps, il est importé des Etats-Unis et d'Israël, puis, en été, l'Argentine et l'Afrique du Sud prennent le relais.

Atouts nutritionnels

Le pomelo est un fruit très riche en vitamine C : un demi-fruit couvre les deux tiers de nos besoins quotidiens. Il renferme aussi des vitamines A et B5, ainsi que des minéraux, comme le calcium, le phosphore, ainsi que du cuivre (oligo-élément intervenant dans le fonctionnement de très nombreuses enzymes).

C'est l'un des fruits les moins sucrés, avec seulement 9g de glucides aux 100g. Il affiche ainsi une faible valeur calorique (42KCal/100g), ce qui en fait un fruit très apprécié dans le cadre des régimes minceur. Ses fibres, essentiellement des pectines (1,5g/100g), sont des fibres solubles qui stimulent en douceur les intestins paresseux.

Autres atouts, il contient des flavonoïdes, du beta-carotène et du lycopène, de puissants anti-oxydants (en quantités d'autant plus importantes que la chair du pomelo est rose ou rouge). Sa légère amertume active les sécrétions digestives : consommé au petit déjeuner ou en entrée, il permet une bonne digestion. Enfin, en dépit de son goût acide, le pomelo est alcalinisant.

Interactions médicamenteuses

Attention : le pomelo renferme des substances qui interagissent avec certains médicaments. Selon le médicament, son action peut être diminuée ou dangereusement augmentée, car les enzymes chargées de le métaboliser peuvent être inhibées en cas de consommation de pamplemousse ou de pomelo. Consultez votre médecin ou votre pharmacien avant de consommer du pomelo (frais ou en jus) en cas de traitement médicamenteux.

Le choisir et le conserver

Choisissez les fruits les plus lourds, gage de jutosité, dont la peau est bien lisse, ferme, brillante et non tachée. Les pomelos se conservent une bonne semaine à température ambiante, vous pouvez aussi les garder plusieurs semaines dans le bac à légumes du réfrigérateur. Pensez seulement à les sortir du réfrigérateur quelques heures avant de les consommer, surtout si vous souhaitez les presser, car le froid diminue la quantité de jus extraite.

En cuisine

Le pomelo se savoure d'abord en jus, fraîchement pressé, pour un petit déjeuner vitaminé. Il est aussi l'allié des salades composées, notamment celles à base d'avocat, de crevettes ou d'endives, car sa saveur mi-sucrée mi-acidulée, relevée d'une pointe d'amertume, s'accorde très bien aux autres ingrédients salés. Dans ce cas, pelez les quartiers à vif. On peut aussi l'utiliser dans différents plats : son jus peut servir de base à des marinades aux accents exotiques (poulet, porc, poissons à chair ferme tels que maquereau ou lotte), et ses quartiers peuvent être poêlés pour accompagner du magret de canard, du veau, du porc ou de la volaille. En dessert, il s'apprécie dans les salades de fruits, dans des gâteaux ou des tartes originales, ou encore simplement coupé en deux, saupoudré de sucre et passé quelques minutes sous le grill du four.

Clémentine

Crédits photos : flickr.com / aukje leermakers, flickr.com / tinabasgen

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Pamplemousse

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question

Réactions

Arthurleloup
07/03/2010, à Près de barcelone, vilanova

Répondre

Le pomelo est un mot récent apparu en france ces 10 ou 15 dernières années. autrefois on trouvait le pomelo sous le nom de pamplemousse de floride ou bien orangé. on emploie le mot pomelo en espagne pour les deux fruits. quoique celui que l'on trouve le plus souvent c'est le pomelo orangée. ce n'est donc que depuis ces dernieres années que l'on a appris en france à faire la distinction entre les deux fruits.

Ceci peut aussi vous intéresser