Banane

Le 6 janvier 2010

La banane est l'un des fruits les plus appréciés des Français. Douce et fondante, elle est énergétique et riche en minéraux et vitamines. Elle parfume de nombreux desserts gourmands et peut s'utiliser dans des recettes de cuisine salées aux accents exotiques. On la savoure aussi au goûter ou en dessert, nature.

Présentation

BananesLa banane est le fruit du bananier, qui n'est pas un arbre, mais plutôt une herbe géante. Il appartient à la famille des Musacées, et sa tige, qui porte de très grandes feuilles, donne une inflorescence, où chaque fleur donnera un fruit. Chaque bananier produit un seul régime de bananes (c'est le terme qui désigne la grosse "grappe" de fruits). Un régime peut dépasser les 100 kilos et compter jusqu'à 300 bananes. Une fois le régime récolté, la tige du bananier est coupée.

La banane est cultivée dans de nombreuses régions du monde : Inde, Brésil, Chine, Equateur, Philippines, Indonésie... On la trouve ainsi sur les étals tout au long de l'année. En France, elle est le 3e fruit le plus consommé, soit 7,5 kg par an et par habitant, et elle vient généralement des Antilles, du Cameroun, de Côte d’Ivoire ou d'Amérique Centrale.

Origine et histoire

Le bananier aurait été domestiqué pour la première fois en Nouvelle-Guinée, voici 10.000 ans. De là, l'homme l'aurait emmené en Asie du Sud-Est, puis, des siècles après, en Amérique du Sud et aux Antilles, où il aurait trouvé un climat tropical chaud et humide propice à son développement. En Europe, il aura fallu attendre le 18e siècle pour voir la banane apparaître sur certaines tables, mais elle ne se démocratisera qu'un siècle plus tard, au 19e, lorsque les progrès des transports permettront à ce fruit fragile de voyager plus rapidement, et dans de meilleures conditions.

Variétés

Les bananes que l'on trouve en France sont généralement des bananes fruits. Il en existe près de 1000 variétés, réparties en 50 groupes, mais seules quelques-unes se partagent le marché européen. Celles appartenant au groupe des Cavendish, jaunes et allongées, sont les plus courantes en France : Lacatan, Poyo, Grande naine...

Dans les épiceries exotiques, chez certains primeurs ou en hypermarché au moment des fêtes, on peut trouver des variétés plus originales, à section carrée ou ronde, droites ou courbées, courtes ou longues, jaunes, roses, violacées, vertes, tachetées, rayées... La Frécinette, jaune, de petite taille, sucrée, parfumée et à peau fine, est très appréciée : on la trouve de plus en plus fréquemment sur les étals. La banane-figue (Antilles), quoique plus rare, est à découvrir aussi.

On peut également dénicher des bananes plantains, consommées comme des légumes dans les cuisines créole, sud-américaine et africaine. Ces bananes sont généralement plus grosses et moins sucrées que leurs cousines et il est nécessaire de les faire cuire, car elles sont riches en amidon peu digeste à l'état cru.

Atouts nutritionnels

La banane est le fruit énergétique par excellence. Elle affiche 90 kCal (376 kJ) aux 100g, grâce à sa teneur en sucres (15 g de glucides pour 100 g), ce qui fait d'elle le fruit idéal pour les sportifs, les en-cas ou le goûter des enfants. Elle est très digeste, surtout si elle est bien mûre (l'amidon se transforme alors en glucides simples), et ses sucres sont facilement assimilés par l'organisme.

Elle affiche également une teneur importante en vitamine C (15 mg/100 g si elle n'est pas trop mûre, car la vitamine C disparaît au fur et à mesure de la maturation), ainsi que des quantités intéressantes de minéraux (potassium, magnésium, fer, calcium, zinc) et de vitamines du groupe B. En cas de diarrhées, elle est l'un des rares fruits à être indiqué.

La choisir et la conserver

La banane est généralement cueillie verte. Elle est ainsi plus facile à transporter. Elle mûrit après la récolte, durant le transport, puis en mûrisseries (sites de stockage situés près des lieux de commercialisation, où la température avoisine les 16 à 20°C, et où la maturation peut être accélérée grâce à de l'éthylène (hydrocarbure qui agit comme une hormone de maturation chez certains fruits, et qui est synthétisé naturellement par la plante). Lors de l'achat, son stade de maturation peut être variable. Elle est consommable même si sa peau présente des marbrures vertes, mais si vous préférez une texture fondante et des saveurs plus marquées, laissez-la quelques jours à température ambiante, éventuellement emballée dans du papier journal pour accélérer la maturation. Evitez le réfrigérateur, car le froid fait brunir la peau.

En cuisine

La banane se déguste d'abord telle quelle. Pratique à transporter, facile à éplucher et à manger, voilà un fruit délicieux et fondant qui sait s'adapter à toutes les occasions !

En cuisine, elle apporte son moelleux et sa saveur originale à de nombreux desserts : mousses, glaces, gâteaux, tartes, brochettes de fruits, papillotes, bananes flambées... Elle se marie aussi à des plats salés aux saveurs exotiques : curry de porc, de veau ou de poulet, viandes en sauce coco, brochettes sucrées-salées... La banane plantain peut être frite ou poêlée au beurre ou à l'huile d'arachide pour un accompagnement aussi doux qu'inattendu.

Clémentine

A lire aussi : Banane, où va-t-on ?

Crédit photo : flickr.com / srqpix

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Banane

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question