La gelée royale, un complément alimentaire anti-fatigue

Le 6 octobre 2017 par Clémentine Desfemmes

La gelée royale est un excellent produit anti-fatigue. On l'utilise aussi pour renforcer les défenses immunitaires. Comment est-elle produite, comment l'utiliser ?

Qu'est-ce que la gelée royale ?

La gelée royale, ou "lait des abeilles"

La gelée royale est une substance blanc crème à jaune pâle, de consistance onctueuse, légèrement gélatineuse, à la saveur à la fois sucrée et acide (pH 4). Elle est produite par les jeunes abeilles ouvrières lorsque, au début de leur vie, elles occupent le poste de nourrices. Ce sont les glandes hypopharyngiennes et mandibulaires qui sécrètent la gelée royale ; lorsque les abeilles sont âgées de plus de 15 jours, ces glandes s'atrophient.

Ouvrières nourrisant des larves
Ouvrières nourrisant des larvesAgrandir l'image

Gelée royale au menu de la reine

Cette gelée royale constitue la nourriture de toutes les larves d'abeilles femelles de la ruche, de l'éclosion des oeufs jusqu'à l'âge de 3 jours. Après 3 jours de vie, les larves destinées à devenir des abeilles ouvrières sont nourries de pollen et de miel par les abeilles nourrices. Les larves destinées à devenir des reines consomment quant à elles uniquement de la gelée royale jusqu'à leur nymphose : elles sont élevées dans des alvéoles plus grandes (appelées cupules), remplies de gelée royale. Tout au long de sa vie adulte (qui peut durer 5 à 6 ans), la reine se nourrira exclusivement de gelée royale (à noter que les larves mâles ne sont nourries que de pollen et de miel, dès l'éclosion).

Cupules contenant de la gelée royale et des larves de reine
Cupules contenant de la gelée royale et des larves de reineAgrandir l'image

Composition de la gelée royale

La gelée royale est l'un des produits naturels les plus concentrés en nutriments intéressants. Elle contient environ (variable selon le climat, la région, l'alimentation des abeilles...) :

  • 60-70% d'eau
  • 10-16% de glucides (notamment du glucose et du fructose)
  • 12-15% de protéines sous formes d'acides aminés libres ou liés
  • 3-6% de lipides (dont le 10HDA, un acide gras mono-insaturé qui est utilisé comme marqueur de la qualité de la gelée royale)
  • 1-2% de minéraux et oligo-éléments
  • des vitamines (entre autres, B5 et B1)
  • de l'acétylcholine
  • des substances antibiotiques... et sans doute d'autres composés encore mal étudiés.
Gelée royale fraîche, en pot
Gelée royale fraîche, en potAgrandir l'image

Les bienfaits de la gelée royale

Ses propriétés anti-fatigue sont reconnues : on la conseille en cas de baisse de forme, de stress, voire de dépression, ou dans le cadre d'une convalescence.

La gelée royale permet également d'améliorer les défenses immunitaires : elle est recommandée lors des changements de saison, et notamment à l'automne, pour mieux résister aux petites infections de l'hiver.

Elle contribuerait aussi à lutter contre les troubles liés à la ménopause

>> Lire aussi :

Une utilisation récente en Europe

La gelée royale n'est connue et utilisée que depuis assez récemment en Europe, mais elle fait partie de la pharmacopée de la médecine chinoise traditionnelle, et en Europe de l'est et en Russie, elle est considérée comme un adaptogène (substance permettant à l'organsime de mieux résister aux agressions externes et au stress). C'est sans doute sa rareté qui a freiné sa démocratisation, mais avec les techniques de production mises au point par les apiculteurs au cours des dernières décennies, on trouve désormais de la gelée royale assez facilement.

Comment et quand prendre de la gelée royale ?

La gelée royale est à prendre en cure de 4 à 6 semaines pour une efficacité optimale. Les doses conseillées varient entre 300mg et 1g de gelée royale fraîche par jour (par exemple 1g en phase d'attaque, 500mg en phase d'entretien ou pour les enfants). Il est conseillé de prendre la gelée royale le matin à jeun, ou loin des repas.

La gelée royale est disponible sous forme fraîche (la plus recommandée) ou lyophilisée (capsules, comprimés...). Dans le cas de gelée royale lyophilisée, les quantités sont à diviser par 3 (100mg de gelée royale lyophilisée correspondent à 300mg de gelée royale fraîche). Elle peut être pure (en doseur, en petit pot) ou associée à d'autres substances, souvent de la propolis, du miel, du pollen, du ginseng, de l'acérola, et/ou parfois diluée dans de l'eau (pour une présentation sous forme d'ampoules).

Gelée royale fraîche en doseur
Gelée royale fraîche en doseurAgrandir l'image

Conservation

La gelée royale fraîche se conserve plusieurs mois au réfrigérateur (2-5°C), à l'abri de l'air (pot fermé) et de la lumière (contenant opaque).

Contre-indications, précautions

Les enfants peuvent en consommer à partir de 3 ans ; dans ce cas, on divise les doses par deux et on mélange la gelée royale pure (dont la saveur est acide) à du miel pour faciliter la prise.

En cas d'allergie aux produits de la ruche, il faut évidemment éviter de prendre de la gelée royale.

Préférez la gelée royale française lorsque c'est possible, et bio, bénéficiant de la certification AB (comme le miel, la gelée royale peut contenir des traces de pesticides présents sur les fleurs butinées par les abeilles, ou d'antibiotiques utilisés pour traiter les ruches -c'est illégal en France).

Gelée royale lyophilisée et acérola en comprimés
Gelée royale lyophilisée et acérola en comprimés Agrandir l'image

Comment les apiculteurs récoltent-ils la gelée royale ?

Pour encourager les abeilles à produire de la gelée royale, l'apiculteur doit faire croire aux ouvrières que la ruche n'a plus de reine. Pour ce faire, il isole la reine dans une zone de la ruche grâce à une grille spéciale. Dans la nature, lorsqu'il faut une nouvelle reine, les ouvrières nourrices préparent des alvéoles royales dans lesquelles la reine vient pondre. L'apiculteur fait une partie du travail à leur place : il installe dans la ruche des lattes sur lesquelles sont placées des cupules royales, dans lesquelles il a installé (on parle de "greffage") des larves d'abeille toute juste écloses (prélevées préalablement dans la ruche). Les ouvrières élèvent donc ces larves comme de futures reines, en remplissant leurs cupules de gelée royale. 3 jours après, l'apiculteur prélève les cupules, retire la larve, aspire la gelée royale, la filtre et la met en pot.

Une ruche produit très peu de gelée royale, environ une trentaine de grammes en 3 jours. Ces très faibles quantités, ainsi que le travail long et minutieux que requière la production, font que la gelée royale est un produit assez onéreux.

Cupules contenant de la gelée royale
Cupules contenant de la gelée royaleAgrandir l'image

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
La gelée royale, un complément alimentaire anti-fatigue

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question

Réactions

Marie38
17/10/2017, à

Répondre

Bonjour, si les bienfaits de la gelée royale sont évident, sa production exige des pratiques d'élevage intensif (vu les quantités produites par les abeilles), comme on le fait avec les vache laitières. C'est bon pour nous, mais pas pour les abeilles (paroles d'apiculteur!).