Bulbe, rhizome ou tubercule ?

Le 23 novembre 2017 par Clémentine Desfemmes

Bulbe, corme, rhizome, tubercule : si vous ne faites pas bien la différence entre ces différents organes, voici une petite explication pour savoir les différencier !

Un bulbe se définit comme une pousse souterraine verticale, portant des feuilles modifiées qui servent d'organe de stockage pour la plante, durant ses périodes de dormance. A la fin de la dormance, la pousse se développe verticalement et donne une tige, tandis que des racines poussent à la face inférieure du bulbe.
Exemples : tulipe, oignon, lis, amaryllis, ail, iris bulbeux...

Un corme ressemble visuellement beaucoup à un bulbe, à la différence qu'il est constitué d'une tige renflée entourée de tuniques.
Exemples : glaïeul, crocus...

Un rhizome est une tige souterraine qui stocke des réserves nutritives. Le plus souvent horizontale, elle porte des feuilles réduites à des écailles, des bourgeons ou des noeuds capables de produire des tiges aériennes et des racines. Les rhizomes permettent souvent aux plantes de se multiplier par voie végétative : la plupart des plantes traçantes sont des plantes rhizomateuses.
Exemples : bambous, chiendent, asperge, gingembre, iris rhizomateux...

Un tubercule est un organe de réserve généralement souterrain et permettant la multiiplication végétative de la plante. L'organe qui se transforme en tubercule peut être une racine (carotte, patate douce, dahlia : on parle de racine tubérisée), une tige souterraine -donc un rhizome- (pomme de terre, topinambour), la base d'une tige verticale aérienne -ou hypocotyle- (céleri rave, chou rave), ou l'ensemble hypocotyle + racine (betterave, radis).

Tubercule de dahlia - plantation en pot
Tubercule de dahlia - plantation en pot Agrandir l'image

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Bulbe, rhizome ou tubercule ?

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question

Ceci peut aussi vous intéresser