Plathelminthe de Nouvelle-Guinée : une nouvelle espèce invasive en France

Le 6 mai 2014 par Clémentine Desfemmes

Une nouvelle espèce invasive vient d'être identifiée en France : le Plathelminthe de Nouvelle-Guinée. Ce vers plat, qui dévore les escargots mais aussi les vers de terre, constitue une menace pour la biodiversité.

  • Plathelminthe de Nouvelle-Guinée / Pierre Gros
  • Plathelminthe de Nouvelle-Guinée consommant un escargot / Pierre Gros

Le plathelminthe de Nouvelle-Guinée : une espèce invasive sous surveillance

Le Plathelminthe de Nouvelle-Guinée, Platydemus manokwari, sera peut-être bientôt aussi tristement célèbre que le frelon asiatique ou l'écureuil de Corée. Ce ver plat a été découvert dans une des serres du Jardin des Plantes de Caen. Identifié par une équipe de chercheurs, ce plathelminthe, jusqu'alors absent de France et d'Europe, fait partie des 100 espèces exotiques envahissantes les plus nuisibles dans le monde. 

Long d'environ 5 cm et large de 5 mm, ce ver plat est de couleur noirâtre sur la face dorsale, avec une bande claire caractéristique et deux yeux sur la tête ; sur sa face ventrale, plus claire, se trouve la bouche.

Risques pour la biodiversité en France

Platydemus manokwari peut survivre à des températures approchant 0°C : il pourrait donc s'acclimater dans bon nombre de régions de France et d'Europe (zones littorales, pourtour méditerranéen...). Il vit sur le sol mais peut monter dans les arbres pour y chasser les escargots, dont il consomme les tissus mous. Il peut se nourrir également d'une dizaine d'autres espèces, et notamment les vers de terre : son introduction dans le milieu naturel risquerait fort de mettre en danger les écosystèmes, sans parler de la menace qui pèserait sur les espèces sensibles (la France abrite un certain nombre d'espèces d'escargots menacées et protégées) et sur l'équilibre des sols (les vers de terre sont essentiels à la fertilité des sols).

La découverte de ce plathelminthe en France est donc inquiétante et pourrait avoir des conséquences sur la biodiversité.

>> Lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 6

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Plathelminthe de Nouvelle-Guinée : une nouvelle espèce invasive en France

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question

Réactions

Charentais
16/05/2014, à

Répondre

Peut-être que les taupes vont s'en charger, vu qu'elles manges chaque jours leurs poids en vers de terre...

Dansusud
10/05/2014, à Grasse

Répondre

On devrait bioyciter tout ce qui n'est pas de nos regions. A force de tout vouloir la nature est mise à mal, regardez ce qui se oasse avec les palmiers c'est une catastrophe'. Il y a sufisament de belles especes dans notre pays, soignons les avant qu'elles ne disparaissent.

Bertrandus
09/05/2014, à La croix hellean

Répondre

Bonjour que faire pour le détruire.

Jardinero
08/05/2014, à Laposportugal

Répondre

A t on remarqué l'attitude des prédateurs vis à vis de ces vers ? merles, perdrix,hérissons ,orvets,salamandres,couleuvres

Maximus
08/05/2014, à

Répondre

Son aspect est dégoûtant ! A part surveiller son jardin, les scientifiques ou chercheurs étudient-ils un moyen de le faire disparaître de nos régions ? Faut-il donc boycotter dorénavant toutes les plantes d'origine d'Outre-Mer ?

Voir tous les commentaires (6)