Monsanto investit dans la protection des abeilles

Le 28 août 2014 par Clémentine Desfemmes

Monsanto tenterait-il de redorer son image ? Le géant des pesticides et des OGM aurait racheté, en 2011, une entreprise de protection des abeilles : Beeologics. Cette société, spécialisée dans la recherche et la production de solutions pour améliorer la santé des abeilles, aurait mis au point un produit destiné à rendre les abeilles résistantes à certains virus, voire au varroa.

  • Abeilles mortes / Shawn Caza
  • Abeille parasitée par le varroa / webted

Une solution pour protéger les abeilles contre certains virus

Le "remède" proposé par Beeologics consiste en un produit contenant de l'ARN (ARN = copie d'ADN destinée à faire produire des protéines spécifiques aux cellules ; dans le cas présent, il s'agirait d'ARN codant pour des protéines anti-virales), qui, mélangé à la nourriture des abeilles, donne à celles-ci la capacité de synthétiser elles-mêmes leur médicament anti-virus. L'entreprise rechercherait actuellement des solutions similaires pour immuniser les abeilles contre le varroa, un acarien parasite suspecté d'être partiellement responsable de la mort massive des abeilles ces dernières années (syndrome d'effondrement des colonies).

Bonne ou mauvaise nouvelle pour l'environnement ?

Une bonne nouvelle, a priori, pour les abeilles et les apiculteurs qui trouveraient là un moyen de lutter contre ce terrible fléau qui décime les ruches. A ceci près que le varroa n'est sans doute pas le seul coupable : les pesticides (et peut-être également les OGM) seraient autant, voire davantage, impliqués dans la destruction des abeilles. En investissant dans la recherche pour l'amélioration de la santé des abeilles, Monsanto semble donc essayer de redorer son image en faisant oublier que les pesticides tuent tout autant que le varroa... et trouve une fois encore le moyen (très lucratif) de jouer sur deux tableaux à la fois : certains de ses produits tuent, les autres soignent les victimes.

Autre motif d'inquiétude, et pas des moindres : ces produits à base d'ARN semblent bien fonctionner chez les abeilles, mais leur effet sur d'autres organismes n'aurait pas été évalué.

Lire aussi : Les abeilles plus que jamais menacées

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 3

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Monsanto investit dans la protection des abeilles

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question

Réactions

Agila46
04/09/2014, à Floressas

Répondre

L' homme joue à l' apprenti sorciers! ..toujours des recherches(qui sont utiles ...en général!)mais attention au revers de la médaille ....si on s'ocuppait d'observer et de s'adapter à la nature ...il y aurait moins de dégats!!...tout est déréglé...par l'homme...!

Mohican
31/08/2014, à

Répondre

C'est bien si c'est vrai si c'est juste un coup de pub rien a foutre moi depuis trois ans maintenant je plante des fleurs pour abeilles et pour oiseaux tout ce petit monde afflue pour mon plus grand bonheur maintenant plus aucun pesticide ou autre chez moi je préfère perdre des fruits ou légumes que de voir disparaitre la vie au travers des abeilles . j'ai même un roitelet dans le petit bosquet attenant si chacun faisait pareil un apiculteur m'a affirmé que les abeilles retrouveraient leur effectif normal très vite et mère nature apprécierait ! la balle est dans le camp des hommes s'ils ne veulent pas disparaitre eux aussi !

Elgé
29/08/2014, à 84000 avignon

Répondre

Si j'ai bien compris, à terme, l'abeille "sauvage" qui vient butiner mes fleurs est destinée à disparaître puisqu'elle ne sera pas "protégée" par Monsanto. D'autre part, si j'ai bien compris, l'apiculteur est bon pour nourrir aussi pour toujours Monsanto qui, à partir de maintenant, est responsable de la vie et de la mort de toutes les abeilles du monde.