Pas d'amélioration notable de la qualité de l'air en 2008

Le 30 juillet 2009 par Xavier Gerbeaud

La qualité de l'air extérieur en France n'a pas connu d'"amélioration notable" en 2008, selon un bilan présenté mercredi par Chantal Jouanno, secrétaire d'Etat chargée de l'Ecologie, et l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie). Globalement, les niveaux de pollution constatés l'année dernière se situent dans la continuité des observations des années précédentes pour la plupart des polluants réglementés, indique le rapport.

Pot d'échappementEn 2008, les niveaux de dioxyde de souffre, de monoxyde de carbone et de benzène dans l'air ont baissé, tandis que la tendance est à la stagnation, voire en légère augmentation, pour les concentrations de dioxyde d'azote dans les zones rurales.

Quant à l'ozone, la météo peu clémente de l'été 2008 a conduit, comme en 2007, à des concentrations moins élevées que les années précédentes. Sur le long terme, les niveaux de fond restent toutefois supérieurs à ceux constatés au début des années 1990.

Autre constat, la concentration des particules d'un diamètre inférieur à 10 micromètres (PM10), et donc inhalables dans l'air, a connu une légère diminution en 2008 par rapport à 2007.

"Néanmoins, malgré ces quelques tendances à la baisse en 2008, plusieurs dépassements des valeurs limites réglementaires en PM10 dioxyde d'azote et dioxyde de soufre subsistent en 2008. Ils nécessitent la mise en oeuvre ou la poursuite d'actions de réduction des émissions de ces polluants dans l'air" poursuit le bilan.

Pour le premier semestre 2009, les premières observations indiquent que les dépassements de particules devraient être plus nombreux cette année qu'en 2008. Sur les six premiers mois de l'année, deux épisodes de pollution concernant les PM10 ont été constatés ; en janvier (avec des concentrations jusqu'à 4 fois supérieures à la valeur limite journalière), ainsi que sur plusieurs journées de mars et avril. Un dépassement sur les seuils de dioxyde d'azote a également été observé, de même qu'une pollution à l'ozone entre la fin juin et début juillet.

Dans le cadre du Grenelle de l'Environnement La France s'est donnée pour objectif de réduire de 30% en 2015 les teneurs en particules fines dans l'air. Le deuxième Plan National Santé-Environnement, présenté le 24 juin dernier, devrait permettre d'atteindre cet objectif.

(Relaxnews)

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Pas d'amélioration notable de la qualité de l'air en 2008

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question

Réactions

Eliete
02/08/2009, à Courbevoie

Répondre

... et c'est pas les 900 kms de bouchons d'hier qui vont améliorer la qualité de l'air. Pauvre France qui choisit de fermer les yeux sur un problème pourtant visible ! si vous aviez vu l'épaisse couche gris-marron qui flottait à l'horizon ... beurk ! Faut pas fumer, soit ! mais dans des cas comme ça, on arrête de respirer ???