Mauvaises herbes utilitaires du jardin

par Xavier Gerbeaud

Mauvaises herbes utilitaires du jardin

Le jardinier respectueux de la Nature doit forcément passer par ce questionnement un jour où l'autre : ces herbes qu'on dit mauvaises... le sont-elles vraiment ? Certaines, comme l'ortie, peuvent fournir un engrais efficace. D'autres, comme les jeunes feuilles de ficaire, être consommées en salade (cf. notre rubrique Cuisine avec les fleurs). D'autres enfin, comme le millepertuis, posséder des vertues médicinales. Alors autant les redécouvrir, et conserver tout ce qui peut l'être : c'est toujours autant d'efforts en moins à fournir. Lucienne Deschamps et Annick Maroussy vous y invitent, au travers de ce petit livre facile à glisser dans une valise, avec juste ce qu'il faut de texte pour laisser la place à de très belles photos, qui permettront l'identification à coup sûr ! Pratique, anecdotique, ludique... Sympathique !

.


70 pages
10 €
Editeur : Ouest-France

ISBN : 2737334115

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Mauvaises herbes utilitaires du jardin

Questions / réponses

Les dernières questions posées par les jardiniers sur Gerbeaud.com :

Voir tout Poser une question

Réactions

Joel bonnet.
26/06/2016, à Thouare.sur.loire

Répondre

Comment ce débarrasser de la bourrache.

Mamé06
05/05/2016, à Vence06140

Répondre

Mauvaises herbes ? Herbes que je soigne telles les orties (dont le purin est indispensable pour traiter mes rosiers), mais les jeunes pousses font d'excellentes crêpes (les découper finement, les ajouter à la pâte à crêpe) ou soupe. Les pissenlits les médecins du foie, à manger en salade lorsqu'ils sont tendres et sans fleurs. Les fleurs peuvent être également mangées en salade aussi tout comme les délicieuses fleurs bleues de la bourrache.

Ceci peut aussi vous intéresser