Anticiper semis et boutures : mini-serres et tapis chauffants

Le 7 mars 2017 par Iris Makoto

Profiter des dernières journées d'hiver pour semer et pratiquer des boutures à l'abri d'une mini-serre chauffante offre bien des avantages : les plantules auront eu le temps de forcir et de s'enraciner correctement avant le réchauffement de la terre. Il sera alors temps de les installer au jardin ; vous gagnerez ainsi quelques précieuses semaines !

Mini-serre et tapis chauffants : principe de fonctionnement

Mini-serre chauffante munie d'un thermostat

Mini-serre chauffante munie d'un thermostat

De quoi s'agit-il ?

Certains semis ou boutures ont besoin d'un sol réchauffé, voire d'une certaine chaleur de fond pour bien se développer. Les mini-serres chauffantes et les tapis intégrant des résistances électriques vont vous permettre d'atteindre et de conserver une température propice à un bon départ de la végétation.
Les tapis ou nattes sont constitués d'un film imperméable contenant des résistances chauffantes, ils se placent directement au fond de la caissette, sous le terreau. On trouve aussi des résistances chauffantes au mètre, à enterrer directement dans le substrat, qui permettent de s'adapter à une caissette faite de manière artisanale aux dimensions qui vous conviennent.
Les mini-serres sont plus complètes puisqu'en plus d'un support chauffant, elles proposent un couvercle translucide avec aérateur intégré. Certains modèles incluent un thermostat modulable pour régler au mieux la température selon les besoins.
Il existe des modèles simples, avec un seul compartiment, mais la plupart d'entre eux sont pourvus de plusieurs petites serres indépendantes posées sur le même support. Très pratique, cela permet de semer séparément mais au même moment plusieurs espèces différentes.

Tapis chauffant

Tapis chauffant

Où les trouver  ?

Vous trouverez ce matériel dans les jardineries, en vente par correspondance (catalogues de revendeurs de graines), ou sur Internet (sites spécialisés dans le domaine du jardinage).
Les résistances et les tapis chauffants sont aussi commercialisés dans les animaleries au rayon "terrarium".

Intérêts de la méthode

  • Chaleur constante ;
  • Hygrométrie constante ;
  • Possibilité de faire germer des plantes délicates ou tropicales même en hiver ;
  • Semis précoces de légumes et de fleurs ;
  • Gain de temps sur le développement des plantes par rapport au semis en pleine terre souvent impossible en hiver.

En pratique : l'installation

De la lumière !

Mini-serres chaufféesPour réussir vos semis d'hiver, installez votre matériel à un endroit très lumineux, dans une véranda ou près d'une fenêtre pour que les plantules reçoivent un maximum de lumière et ne s'étiolent pas. N'oubliez pas qu'une prise électrique alimentant le système doit se trouver à proximité.
Si la lumière est insuffisante, il faudra alors ajouter un éclairage artificiel au-dessus du bac à semis. Des lampes horticoles spécialement conçues pour assurer une croissance optimale des plantes sont en vente dans la plupart des jardineries. A défaut, vous pouvez installer deux simples tubes fluorescents 20 cm au-dessus de vos semis. Pour bien faire, choisissez un tube "blanc chaud" (warm white) et un tube "blanc froid" (cool white ) à dominante bleue qui couvriront un spectre lumineux plus important. Attention, avec cette méthode, la chaleur dégagée peut être importante, la ventilation sera primordiale.

La préparation du substrat

Le substrat idéal pour les semis ou les boutures doit être très léger, meuble, fertile, retenir l'eau sans qu'elle ne stagne et la restituer au fur à mesure des besoins.
Un terreau "spécial semis" du commerce sera idéal, mais si vous désirez préparer ce substrat vous-même, il suffit de mélanger 50% de bon terreau avec 50% de perlite ou de vermiculite et une poignée de sphaigne.
Petit truc de jardinier : ajoutez de la poudre de charbon de bois pilée qui évitera la fonte des semis et la propagation des maladies cryptogamiques.

Mise en place de la culture

  • Une fois le substrat installé dans la caissette ou la serre, humidifiez-le, sans le détremper totalement ;
  • Semez les graines ou plantez les boutures ;
  • Vaporisez afin d'arroser sans faire de dégâts sur vos plantations ;
  • Couvrez la caissette d'une plaque de verre ou refermez la mini-serre et branchez le système de chauffage et la lumière si besoin.

L'entretien après la levée

Pastilles de fibre de coco

Pastilles de fibre de coco

Au bout d'environ une semaine, les plantules commencent à apparaître. Il faut alors veiller à ce que le substrat ne sèche pas. Pensez aussi à aérer, soit en enlevant la vitre durant quelques minutes, soit en ouvrant les aérateurs prévus à cet effet sur le couvercle des serres. Lorsque les plantules auront plusieurs vraies feuilles ou que les boutures feront de nouvelles pousses, il sera temps de les repiquer en pots individuels ou sur tablettes alvéolées préformées. Il existe des pastilles de tourbe ou de fibre de coco déshydratées de diamètres adaptés à la taille des pots standards. Elles sont prêtes à l'emploi ; il suffit de les arroser pour qu'elles remplissent le pot.
Les plantes ainsi installées pourront patienter à l'abri encore quelques semaines, le temps pour elles de développer un système racinaire fort leur permettant d'être installées au jardin à leur emplacement définitif dès que la terre sera réchauffée.

>> Lire aussi :

Crédit photos : D.R.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Anticiper semis et boutures : mini-serres et tapis chauffants

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les serres et abris de jardin.

34 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Jonfray
16/01/2012, à Dieppe

Répondre

Il arrive très fréquemment que mes semis "montent" en tige, peut être trop de soleil. puis en serre, mes pieds de tomates fleurissent et les fleurs tombent, je ne sais pas pourquoi, merci de vos conseils