Traitements naturels maison pour le jardin

Le 24 mai 2017 par Isabelle C.

Fini les pesticides chimiques pour le jardin ! Voici des recettes de traitements naturels « maison » concoctés avec trois fois rien, pour se débarrasser des parasites et des ravageurs indésirables sur vos plantes.

Les traitements à base de plantes

Les plantes et leurs propriétés médicinales sont très utiles pour le jardinier. Pour profiter au mieux de leurs bienfaits, on les utilise sous différentes formes.

Les purins, décoction, infusion

Utilisées en tisanes (préparations obtenues par mélange d'une ou plusieurs plantes avec de l'eau : purins, décoctions, infusions, macérations), les plantes peuvent donner des répulsifs, insecticides, fongicides, éliciteurs(1) et stimulateurs de croissance, que l'on pulvérise sur les feuilles ou que l'on verse au pied des cultures malades.

>> Lire : Purins de plantes et autres décoctions

Préparation d'un purin d'orties (engrais naturel)
Préparation d'un purin d'orties (engrais naturel)Agrandir l'image

Les pulvérisations à base d'huile essentielle

Très concentrées en principes actifs, les pulvérisations à base d'huiles essentielles peuvent venir à la rescousse du jardinier lorsque l'utilisation des tisanes ne suffit pas pour repousser ravageurs et maladies.

>> Lire : Soigner ses plantes avec des huiles essentielles

Huiles essentielles utilisables pour soigner les plantes
Huiles essentielles utilisables pour soigner les plantesAgrandir l'image

Les algues

Le pouvoir fertilisant des algues est connu depuis longtemps, de même que leur capacité à renforcer les défenses naturelles des plantes, lorsque les algues sont utilisées sous forme d'extrait que l'on achète dans les commerces spécialisés.

Il est cependant possible de réaliser soi-même un purin à partir d'algues (laminaires) récoltées sur les plages lorsqu'elles sont rejetées par la mer (mais non accrochées aux rochers, comme l'interdit la loi). Ce purin a bien sûr des propriétés fertilisantes mais repousserait, également, la mouche de la carotte, les pucerons et les acariens.

Recette : 1kg d'algues fraîches dessalées à macérer dans 10 litres d'eau et à diluer à 10% avant pulvérisation.

Les traitements à base minérale

Le soufre (fongicide, acaricide et répulsif ) utilisé en poudrage ou pulvérisation est un classique parmi les traitements à base minérale « fait maison ». D'autres sont tout aussi intéressants et faciles à préparer.

La chaux vive

Utilisée en agriculture pour amender les sols, ou par le jardinier pour éliminer la mousse des pelouses, la chaux vive sert également à préparer le lait de chaux, un traitement efficace pour supprimer les champignons et les larves des parasites qui nichent sous l'écorce des arbres fruitiers.

Troncs blanchis à la chaux
Troncs blanchis à la chauxAgrandir l'image

Les argiles

Les argiles ont des propriétés bactéricides, antiseptiques et fongicides. Il existe plusieurs types d'argiles, mais la plus facile à utiliser est l'argile blanche (kaolin). On l'utilise notamment en badigeon de protection pour les arbustes et arbre (prévention des maladies, asphyxie des larves, fortifiant) ou en pulvérisation (20 à 50 g d'argile pour 1 litre d'eau)(2) comme barrière répulsive.

Recette de badigeon(3) : mélanger 3 parts d’argile à 1 part de bouse de vache fraîche, 2 cuillères à soupe d'huile végétale et de l'eau.

>> Lire : L'argile et ses bienfaits

Le bicarbonate de soude

Utilisé en cuisine ou pour le ménage, le bicarbonate de soude (ou bicarbonate de sodium) a également des propriétés qui intéressent le jardinier : fongicide, insecticide et même herbicide. Il est notamment utilisé sous forme de dilution à pulvériser pour combattre le mildiou, en début d'attaque (Lire Tomates sans mildiou : ce qui marche vraiment), ou l'oïdium.

Bicarbonate de soude (sachet)
Bicarbonate de soude (sachet)Agrandir l'image

Les produits de la cuisine

Ouvrez vos placards ; vous trouverez certainement des produits pour élaborer des recettes « maison ».

Le savon noir

Dilué dans de l'eau chaude, le savon noir fait office d'insecticide efficace contre les pucerons, les cochenilles, les araignées rouges, les aleurodes, les psylles et autres thrips.

>> Lire : Savon noir : quelle utilisation  pour le jardin ?

Le savon de Marseille

Fondu dans de l'eau chaude, le savon de Marseille permet d'obtenir une solution à pulvériser sur les pucerons.

>>Lire : Savon de Marseille contre pucerons

Paillettes de savon
Paillettes de savonAgrandir l'image

L'huile de colza

L'huile de colza a des propriétés insecticides et ovicides. On peut l'utiliser en pulvérisation, mélangée à un tensio-actif.

Recette(3) : mélangez 2 cuillères à soupe d’huile de colza à 2 cuillères à soupe de savon noir et diluez dans 1L d'eau tiède.

Le lait de vache écrémé ou demi-écrémé

S'il vous reste un fond de bouteille, même périmé, vous pouvez l'utiliser pour lutter contre l'oïdium. En effet, le lait possède des propriétés fongicides.

Recette : 1 volume de lait pour 1 à 10 volume d'eau, à pulvériser tous les 10 jours en période sensible.

La bière

Les escargots et les limaces raffolent de la bière. Installez des pièges à bière pour vous en débarrasser !

Les « déchets » à recycler

  • Le marc de café : il fait fuir les fourmis, pucerons et nématodes. Utilisation : à saupoudrer sur les fourmilières ou sur les lieux visités par les autres indésirables.
  • Le charbon de bois : absorbant, antibactérien et antifongique, on le pulvérise très finement et on le mélange au substrat des semis en prévention de la fonte des semis, ou à celui des orchidées pour se prémunir de la pourriture (lire : Charbon de bois : propriétés et utilisations).
  • La cendre de bois : la cendre de bois repousse les limaces (lire : Utiliser les cendres au jardin), mais elle peut également asphyxier les pucerons. Pour cela, il suffit de les recouvrir d'un peu de cendre.
Utilisation de la cendre au jardin
Utilisation de la cendre au jardinAgrandir l'image

(1) stimulateurs des défenses des plantes
(2) « Pucerons, mildiou, limaces... », Jean-Paul Thorez. Ed. Terre Vivante
(3) « Je prépare mes potions pour le jardin, purins, badigeons, traitements... » Brigitte Lapouge-Dejan et Serge Lapouge, aux éditions Terre Vivante

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 3

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Traitements naturels maison pour le jardin

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les produits et traitements.

291 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Filoujardin
19/09/2017, à Kortenberg

Répondre

Chacun peut trouver l'un de ces remèdes chez soi , on a parfois tendance a ne pas y songer tellement c'est si simple et peu coûteux eu égard aux produits vendus dans le commerce. A nous de réagir.

Isabelle c
20/09/2016, à

Répondre

Malheureusement, il n'y a pas grand chose à faire contre les punaises vertes : http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/punaise-verte.php

Lmdhara
16/09/2016, à 35530 noyal sur vilaine

Répondre

Près de Rennes, cette année j'ai eu une invasion de punaises vertes, d'abord dans la serre, puis dans tout le potager. Nous ne sommes pas habitués à cet insecte venant des cultures de soja du Sud et qui remontent chez nous avec le réchauffement climatique. C'est une vraie calamité ! Elles sucent la sève des plantes et les empoisonnent. Ainsi j'ai vu disparaitre les haricots verts, les tomates, les concombres... Il ne semble pas y avoir de prédateurs ni de produit de traitement spécifique, à part de les écraser (en prenant un gant car ça pue terriblement !). Avez-vous une solution plus radicale ?