Purins de plantes et autres décoctions

Le 4 septembre 2015 par Isabelle C.

C'est bien connu, les plantes soignent et protègent. Alors, pourquoi ne pas utiliser leurs vertus médicinales dans le potager ou le jardin d'ornement ? Voici quelques conseils pour préparer vous-même purins, décoctions ou infusions répulsives, insecticides, fongicides ou dynamisantes.

Le pouvoir des plantes

Fermentation de purin d'ortie dans un bac en plastique

Purin d'orties en fermentation

Les préparations à base de plantes ont de multiples propriétés :

  • insecticide et fongicide : elles éliminent insectes et champignons parasites
  • insectifuge : elles éloignent les insectes
  • stimulante : elles développent les mécanismes de défense naturelle des plantes et les rendent plus résistantes aux maladies et aux attaques de parasites
  • fertilisante : elles fournissent des éléments minéraux nécessaires au développement des végétaux.
.

Purins

Préparation

Mélange de purin

Mélange de purins avec un bâton

Dans la liste des préparations naturelles, la plus connue et utilisée est le purin de plantes appelé également « extrait fermenté ». Il est le résultat de la macération de plantes dans de l'eau pendant plusieurs jours (environ deux semaines), au bout desquels le liquide obtenu se trouve chargé des principes actifs fongicides et insecticides des plantes.

La base des recettes de purin est simple : 1 kg de plantes fraiches pour 10 litres d'eau dans un récipient en plastique ou en bois, mais surtout pas en métal ; il s'oxyderait. Mélangez le tout quotidiennement, avec un bâton, afin d'accélérer le processus de fermentation.

Le purin est prêt lorsque les bulles de fermentation ont disparu. Filtrez-le avec un tamis pour n'en garder que le « jus ». Vous pouvez alors le conserver plusieurs semaines, dans un bidon opaque et fermé.

Utilisation

En règle générale, le purin est soit appliqué au pied des plantes à traiter avec l'eau d'arrosage, soit pulvérisé sur le feuillage.
La majorité des purins demandent à être dilués avant emploi. Suivant les recettes et les sources, les dosages des dilutions varient entre 5, 10 et 20 %.

Purin de consoude stimulateur de croissance, fertilisant (potassium)
Purin de fougère insecticide et répulsif contre les pucerons, cicadelles, limaces et taupins
Purin d'ortie stimulateur de croissance, fertilisant (azote)
éliciteur (mildiou, oïdium) et répulsif contre les pucerons
Purin de prêle

fongicide (mildiou, oïdium, tavelure, rouille)

Vous avez dit éliciteur ?

Un éliciteur est une molécule produite par un agent agent porteur de maladies (bactérie, virus) ou un ravageur, qui poussent la plante à produire des substances dites de défense. Cette molécule peut également provenir de certains végétaux, qui induisent les mêmes mécanismes de défense.

>> Lire aussi : Purins d'ortie et de consoude, ça marche !

Décoctions

Recette

Décoction de prêle prête à l'emploi

Décoctions prêtes à l'emploi

Trempez quelques dizaines de grammes de plante (fraiche ou sèche) dans 1 litre d'eau froide toute une journée puis faites bouillir le tout à couvert pendant environ 20 min, parfois plus ; plus une plante est coriace (comme la prêle) plus vous devez allonger le temps de « cuisson ».

Utilisation

Filtrez la décoction et pulvérisez-la une fois refroidie, dans la journée ou au plus tard le jour suivant sa préparation. L'application sera à renouveler la semaine d'après.

En général, les décoctions ne sont pas à diluer avant utilisation, hormis celle de prêle.

.
Décoction d'ail fongicide et insecticide (fonte des semis, cloque du pêcher)
Décoction d'absinthe répulsif contre les limaces, pucerons, fourmis, carpocapses, piérides du chou, vers des fruits
Décoction de tanaisie répulsif contre pucerons, altises, noctuelles et piérides

Infusions

Recette

Les infusions se font à partir de plantes (ou parties de plantes) peu ligneuses. Versez dessus de l'eau bouillante, couvrez et laissez infuser une journée.

Utilisation

Filtrez l'infusion et pulvérisez-la sur les plantes attaquées.

Infusion d'ail répulsif contre pucerons, escargots, teigne du poireau et mouche de la carotte
Infusion de camomille éliciteur (maladies cryptogamiques), insectifuge (pucerons, piéride du chou, carpocapse) et stimulant

Préférez l'eau de pluie

Toutes les préparations sont réalisées avec de l'eau de pluie ou de source. Si vous devez avoir recours à l'eau du robinet, laissez-la reposer quelques heures pour que le chlore s'évapore.

Crédit photos : Matt Bucy / upturnedface / Eunice

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Purins de plantes et autres décoctions

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les produits et traitements.

290 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Aude33
30/06/2012, à Nérigean

Répondre

Conseil pour le fenouil : le semer un jour fleur et ensuite le travailler les jours fleurs/lumière du calendrier lunaire.

Charabia421
17/08/2011, à Bonson

Répondre

C'est la 2e année que je tente de cultiver des fenouils. Mais malheureusement,chaque fois elles dont montées en graines. Quelqu'un peut-il me donner des conseils pour une meilleur réussite?