Prairie fleurie : mode d'emploi

Le 2 mai 2014

Ces mélanges de fleurs, très "tendance" aujourd'hui, apportent au jardin leur charme naturel. Comme leur entretien est des plus réduit, et qu'on trouve désormais un choix étendu dans le commerce, n'hésitez-pas à semer vous aussi l'une de ces "prairies fleuries".

Une surface de fleurs pleine de charme

Prairie fleurieLes prairies fleuries sont à la mode. Signe de l'évolution des pratiques de jardinage, il faut reconnaître qu'elles possèdent beaucoup d'atouts. Evolution de la "prairie naturelle", on a vu surgir ces dernières années sur le bord des routes de nombreuses parcelles empreintes d'une poésie champêtre : les jachères fleuries.

Elles constituent une bonne réponse à l'évolution climatique. Si vous n'arrosez pas d'abondance en été, votre gazon va inmanquablement se transformer en tapis jaunâtre... pas très esthétique. Et l'arrosage intégré, avec ses litres d'eau gaspillés, est bien peu écologique.

Nouvelle offre en jardinerie

Composer un assortiment de fleurs harmonieux demandait il y a encore peu de temps une certaine expertise. Désormais, on trouve en jardinerie ou en VPC des mélanges prêts à semer, issus des travaux réalisés par les grainetiers pour le fleurissement des espaces verts collectifs.

On en trouve de toutes les sortes :

Sacs de jachère fleurie

Jachères fleuries en sacs

Choisissez selon votre envie mais également avec raison ! Prenez en compte le climat de votre région; étudiez la nature de votre sol; voyez quels types de plantes s'y ressèment naturellement... cela vous guidera à opter pour un mélange adapté, qui composera un décor durable capable de se ressemer.

Préparer le sol

Transformer une ancienne pelouse

Marre du gazon et de son entretien fastidieux ? Le remplacement par une prairie fleurie est des plus simples. Contentez-vous de gratter la surface engazonnée avec un scarificateur (à emprunter ou à louer). Vous pourrez alors semer le mélange de votre choix sans qu'il soit besoin de plus de travail.

Sur une autre parcelle

Il faut faciliter la tâche des graines, en leur évitant au maximum la concurrence des autres herbes. Pour cela, labourez le terrain (au motoculteur pour les grandes surfaces) et prenez soin de bien éliminer les "mauvaises herbes" vivaces (chardons, liseron, chiendent...).

Le sol étant meuble désormais, passez un coup de râteau pour égaliser la surface.

Pas d'apport d'engrais !

N'apportez pas d'engrais, c'est inutile. La prairie fleurie est constituée principalement de fleurs sauvages, qui se contentent d'un sol pauvre. L'apport de matière organique favoriserait le feuillage au détriment des fleurs...

Prairie ou jachère ?

L'appelation "prairie fleurie" est généralement employée pour des mélanges destinés aux petites surfaces (quelques dizaines de m²). Plus coûteux que leurs équivalents "jachère fleurie" (qui permettent la réalisation de plusieurs centaines de m²), ils comportent en revanche un plus grand nombre de variétés (de 25 à 30, contre une douzaine en moyenne).

Quand et comment semer ?

Le semis s'opère de mars à mai, ou encore mieux au début de l'automne, pour ceux qui savent prendre de l'avance, se "projeter" dans le jardin de l'année suivante...

Semez à la volée, en comptant 10 g par m² environ. Pas moins (le décor paraîtrait "maigre"), pas davantage (des graines trop serrées donneraient naissance à trop de plants, qui se feraient concurrence et resteraient chétifs).

Arrosez régulièrement le temps que lèvent les graines. Les premières fleurs arrivent environ 2 mois après un semis printanier. Les prairies semées à l'automne sont plus précoces...

Réussir sa prairie fleurie

Esthétique

Petit jardin / ville

Une prairie fleurie en ville, c'est possible. Comptez un minimum de 10 m² pour que l'effet soit réussi. Pour éviter le côté "fouillis", donnez à la zone semée une forme géométrique, que vous délimiterez nettement par une bordure en osier tressé, des pavés, des planches façon potager en carré...

Grand jardin / campagne

La zone ensemencée sera de forme libre. Pour la mettre en valeur, tondez l'herbe tout autour : le contraste entre la partie haute fleurie et la partie basse enherbée sera du plus bel effet.

Entretien

L'atout de la prairie fleurie, c'est qu'elle demande peu d'entretien. Si vous avez choisi un mélange composé de fleurs annuelles, contentez-vous de faucher ou tondre (en position haute) une fois l'automne venu.

Si votre prairie est composée de vivaces, comptez plutôt une tonte rapide une fois par mois environ.

Pas d'arrosage... Le bonheur, on vous dit !

>> Lire aussi :

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Prairie fleurie : mode d'emploi

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les semis de fleurs.

106 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Béatrice
04/04/2012, à St lubin

Répondre

Bonjour, et si l'on a des sapins et d'autres arbres sur le terrain ou l'on veut planter toutes ces graines en vrac pour ne pas s'en occuper, est-ce possible car moi j'ai un terrain de 1000m2 transformé en rocaille mais il n'y a que de l'herbe et des arbres. merci pour votre aide car je ne sais pas comment m'en sortir avec toute cette herbe à tondre.

Valochem
14/04/2009, à Fougères

Répondre

J'ai déjà essayé de semer en avril à la volée sur un bout de pelouse scarifié au préalable. j'ai ajouté un peu de terreau par-dessus et arrosé légèrement selon les indications sur le sachet. cela n'a rien donné du tout. je pense qu'il vaudrait mieux retourner la terre. a moins qu'il y ait une variété particulière que vous pourriez me conseiller. si on plante en automne, quel est le protocole à suivre? merci pour les conseils.

Ceci peut aussi vous intéresser