Des légumes résistants aux ravageurs et maladies

Le 16 juin 2016 par Xavier Gerbeaud

Pour limiter les traitements au potager et jardiner au naturel, le meilleur moyen est encore de mettre en oeuvre des pratiques culturales saines pour que les légumes soient en bonne forme. Et c'est simple !

rang de jeunes poireauxSoignez votre terre

Avoir des légumes sains nécessite tout d'abord une terre de qualité. Le sol du potager doit être fertile. C'est un travail de fond, qui n'a pas besoin d'engrais chimiques !

Quelques actions de base :

Arrosez correctement

N'arrosez pas par aspersion : vous mouilleriez le feuillage des nombreuses plantes sensibles aux maladies (tomates, courges, pomme de terre...).

Arrosez de préférence au pied des légumes, avec l'arrosoir ou les tuyaux poreux selon la taille des plate-bandes ! Le tuyau micro poreux n'abîme pas la terre, économise l'eau et évite le ruissellement (lire : Le micro-arrosage).

Arrosez le soir ou le matin, mais pas en journée et encore moins en plein soleil !

De bonnes conditions de départ

plantation de saladesSemez et plantez au bon moment. Avant l'heure, c'est pas l'heure. Après l'heure, c'est plus l'heure ! Des tomates plantées tôt végèteront tant que la chaleur ne sera pas bien installée. Des semis effectués trop tardivement s'enracineront avec difficulté dans une terre trop dure, et nécessiteront tout l'été des arrosages trop importants.

Ne semez pas trop serré; ne plantez pas trop serré : garder un bon espacement entre les plants est nécessaire à leur croissance, et limite la propagation des maladies. Espacez donc un peu plus (on début, ça choque un peu !), vous y trouverez votre compte à l'arrivée.

Observez la règle de rotation des cultures

La règle est bien connue : il faut éviter de cultiver plusieurs années de suite des légumes de la même famille au même endroit du potager. Cette rotation des cultures au potager présente beaucoup d'atouts :

  • les mêmes maladies ne sont pas directement transmises d'une année à l'autre aux mêmes cultures,
  • les besoins des espèces étant différents, le sol se régénère en quelques années
  • les adventices sont mieux contrôlées.

Evitez également certaines associations : placez seulement à proximité les légumes bon voisins.

>> Lire aussi :

Crédit photos : I.G.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Des légumes résistants aux ravageurs et maladies

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les légumes du potager.

611 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Sole
01/07/2009, à Brindas

Répondre

J'ai plantée des tomates et je me suis aperçu que le dessous de la tomate est abimés séché aplatti pourquoi ? merci