Le jardin : un garde-manger pour les oiseaux en hiver

Le 21 septembre 2017 par Isabelle C.

Novembre annonce le grand nettoyage du jardin et du potager avant l'arrivée de l'hiver. Coupes, ratissages, déblayages...il faut faire place nette ! Pourtant, un peu de négligence dans la valse des bêches, râteaux et sécateurs serait bien apprécié par les oiseaux durant la « mauvaise » saison !

Graines et petits fruits à picorer sur place

Graines de mauvaises herbes

La plupart des oiseaux granivores, comme la linotte, le pinson, le verdier, le gros-bec ou encore le moineau, se délectent des plantes sauvages ; avant de faucher toutes les mauvaises herbes du jardin, laissez un petit coin en jachère. Chardons, pissenlits, orties, trèfles, cerfeuils sauvages, carottes sauvages, chénopodes, fétuques... tout ce qui n'a pas été coupé cet été ou qui a repoussé, une fois monté en graines, régalera nos petits amis.

Chardonneret et graines de bardane
Chardonneret et graines de bardaneAgrandir l'image

Les fleurs cultivées du jardin sont aussi de bons garde-mangers : asters, centaurées, cosmos, helianthus, monnaie du pape, myosotis, millet à chandelles... fournissent des graines très appréciées.

Graines du potager

Vous avez semé trop de laitues ou de chicorées, elles sont sorties toutes en même temps et vous n'avez pas pu toutes les consommer ? Une chance pour les oiseaux ! Laissez-les fleurir et grainer. Faites de même avec le tournesol, l'amarante, l'aneth, la livèche, le persil et même les œillets d'Inde que vous avez installés au pied des plants de tomates. Ne supprimez pas les fleurs fanées disgracieuses ; elles ne sont pas très esthétiques, mais remplies de semences recherchées par les oiseaux.

Moineau mangeant des graines de tournesol
Moineau mangeant des graines de tournesolAgrandir l'image

Des fruits

Si vous possédez des arbres ou arbustes à petits fruits, vous ferez recette auprès des merles, grives, geais, fauvettes et autres étourneaux. Une haie qui offre framboises, mûres, groseilles, cassis, raisins... est un trésor pour vous, mais aussi pour les oiseaux. Il en va de même pour les fruits des chèvrefeuilles (mésange), fusains (bouvreuil), sorbiers (merle), des viornes (gros-bec), des troènes (rouge-gorge), des sureaux (roitelet), des aubépines (grives), des cerisiers des oiseaux (Prunus padus) ou des rosiers. Et quand les petits fruits rouges commencent à se faire rares, il reste encore les baies noires du lierre ; les troglodytes et les pinsons les adorent !

Rouge-gorge dans une aubépine
Rouge-gorge dans une aubépineAgrandir l'image

Il y a également les noyers qui fournissent pitance aux pics et aux sittelles, les noisetiers qui attirent les rouges-gorges et les chênes qui intéressent les geais et les mésanges ; laissez donc trainer quelques noix, noisettes ou glands par terre !

Et s'il reste au pied des pommiers ou des néfliers quelques fruits abîmés ou malades, mettez-les dans un coin du jardin, les merles s'en chargeront !

Merle noir et baies de lierre
Merle noir et baies de lierreAgrandir l'image

Provisions à préparer pour les petits oiseaux

Pour pouvoir fournir à manger à vos petits protégés durant tout l'hiver, il est possible de stocker des provisions de graines et de fruits :

  • en faisant sécher les graines mûres que vous aurez récoltées sur la plante également sèche. Stockez-les ensuite à l'abri de l'humidité. Vous les distribuez telles quelles ou mélangées avec de la matière grasse (lire « nourrir les oiseaux en hiver ») en fonction des besoins.
  • en congelant les petits fruits ; servez-les au coup par coup, une fois décongelés !
Graines d'amarante queue-de-renard
Graines d'amarante queue-de-renardAgrandir l'image

Planter et semer pour les oiseaux

Novembre est également la saison des plantations d'arbres et arbustes. Si votre haie n'est pas trop fournie, c'est le moment de l'agrémenter d'une panoplie d'arbres et d'arbustes à fruits ou à graines. Outre ceux précédemment cités, l'épine-vinette, le genévrier, le houx (il existe de nombreuses espèces et variétés de houx), le poirier, le pin, le thuya, le prunus, le bouleau font aussi l'affaire. Préférez avant tout des espèces locales, connues des oiseaux de votre région.

Sachez que chaque espèce d'arbuste peut intéresser 10 à 40 espèces d'oiseaux.

Et si vous avez de la place de libre dans le potager, n'hésitez pas à leur offrir l'année prochaine quelques tournesols, un peu de millet, quelques pieds d'amarantes ou un rang de maïs.

Mésange à tête noire et baies de sorbier sous le givre
Mésange à tête noire et baies de sorbier sous le givreAgrandir l'image

>> Lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 5

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Le jardin : un garde-manger pour les oiseaux en hiver

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les haies.

92 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Ladydebelgique
12/06/2015, à

Répondre

J'ai des gros bec , je voudrais leur faire un petit plus en nourriture comme un petit bonbon , je voudrais leurs donner des noisettes . puis-je ?

Fabriquer une mangeoire
02/02/2014, à

Répondre

Si on vous offre une bouteille dans une boite en bois, surtout ne pas la jeter ou bruler. elle peut se transformer en mangeoire, avec un crochet sur l'arrière, le couvercle glissant bloqué pour faire en sorte qu'il ne se ferme pas, ainsi il peut laisser passer les graines qui seront retenues par un petit plateau en bois que vous aurez collé et clouté. vous pouvez accrocher cette mangeoire sur un arbre autour duquel vous aurez noué une corde;

Nielledesprès
03/08/2012, à Bures sur yvette

Répondre

Je suis d'accord, j'ai installé deux nichoirs pour les mésanges bleues et noires, les trous étant différents. Ils ont été habités, mais est-ce que ces oiseaux mangent les bourgeons des pommiers au Printemps?

Myrtille05
21/10/2011, à Montgenèvre

Répondre

Merci de ces bons conseilspour nos amis les oiseaux que nous avons en très grand nombre ici l'hiver. je constate effectivement qu'ils sont déjà très présents sur les zones où j'ai laissé en jachère quelques mauvaises herbes montées en graines.

Moumounette
01/11/2010, à Dour

Répondre

Merci pour ces bons conseils vive la nature