Culture sur ados

Le 22 mai 2015 par Isabelle C.

Un ados (ou butte) est une plate-bande de culture permanente surélevée, en forme de dôme, entre deux chemins. L'objectif de la culture sur ados est de créer un écosystème complet, reposant sur le non-travail de la terre et la mise en place d'une litière permanente, afin d'obtenir un sol de qualité.

Comment ça marche ?

Le compostage de surface

Plants de légumes et paillis sur un adosLe compostage de surface permet de garder au fil des saisons un sol fertile et souple, avec un humus riche et une vie microbienne développée. La butte est donc recouverte d'une litière permanente (mulch) de paille à laquelle on rajoute régulièrement des matières fraîches riches en azote (nécessaire au processus de décomposition) comme l'engrais vert, les orties, mais surtout les parties non utilisées des légumes cultivés.

Comme un paillis, la litière va également permettre de réduire l'évaporation de l'eau, de conserver la chaleur du sol, de limiter la prolifération des mauvaises herbes et de protéger le sol des intempéries.

>> Lire aussi notre fiche : Le compostage de surface

La mise en relief

Culture sur ados : les buttesLa forme particulière de l'ados offre plusieurs avantages :

  • Elle augmente la profondeur de la terre arable et améliore la circulation de l'eau et de l'air et par conséquent favorise l'enracinement des végétaux
  • En exposant un versant au soleil du matin et l'autre à la chaleur de l'après-midi (pour une orientation de l'ados nord/sud), la butte se réchauffe plus vite qu'une planche de culture classique
  • Surélevé, le sol se ressuie plus rapidement après une averse. On peut donc semer ou repiquer sans attendre
  • Elle accroit la surface de culture
  • En permettant de travailler à 50 cm du sol, elle prend soin de votre dos !

Installation d'un ados

Si la culture sur ados permet de ne plus remuer la terre, sa mise en place demande un certain effort. En préalable à la formation des buttes, le sol doit être préparé. Les plus courageux travailleront manuellement : aérez la base à la grelinette ou à la fourche bêche. Pour des grandes surfaces, l'intervention du motoculteur voire du tracteur peut s'avérer nécessaire. Si vous labourez le terrain, « montez » rapidement les ados pour que la terre n'ait pas le temps d'être lessivée par les intempéries.

Formation des buttes

Travail sur les ados à portée de mainCreusez les chemins en prélevant la terre sur 20 cm de profondeur maximum (terre arable). Affinez la terre extraite et servez-vous-en pour constituer les buttes que vous construisez à l'aide d'une pelle. Sur le haut du monticule, mélangez du compost mûr à la terre. Servez-vous ensuite d'un râteau pour en modeler les contours.

Les dimensions

  • Hauteur : environ 50 cm ; plus haut, ravinement et ruissellement sont à craindre.
  • Largeur : environ 1,20 pour pouvoir atteindre le centre de la plate-bande les bras tendus. Inférieure à 1 mètre, il est difficile de constituer un écosystème. Au-delà de 1,40 m il peut devenir difficile de travailler.
  • La largeur des allées varie entre 30 et 50 cm ; 50 cm permettant de travailler à genoux.

Pour éviter l'affaissement de la butte dans le temps, il est conseillé de consolider les versants avec des planches.

Culture sur ados

Avant les semis ou le repiquage, écartez le mulch pour réchauffer la terre, puis procédez comme vous avez l'habitude de faire, sans oublier de resserrer la paille à la sortie des plantules ou après la reprise des plants.

Le désherbage manuel reste de mise les premières années, mais petit à petit, ce mode de culture permet de faire disparaître, ou presque les "mauvaises" herbes.

Lors de la récolte, coupez les légumes à leur base pour laisser les racines en terre (sauf si vous les consommez !) et laissez les fanes sur place pour entretenir l'humus.

La culture sur ados tente d'imiter la nature et encourage donc la diversité des cultures sur un même sol : N'hésitez donc pas à mêler légumes, aromatiques et fleurs. La variété perturbe les parasites et leur prolifération et permet de profiter des bienfaits des cultures associées.

Peu d'outils sont nécessaires et sont à manche court, mieux adaptés à des plates bandes surélevées et à des interventions ciblées de préparation du lit de semence, de repiquage et de désherbage ponctuel (voir « Connaître les outils pour travailler le sol »).

>> Lire aussi :

Bibliographie

Crédit photos : Mihaho / illustrations : Isabelle Gerbeaud

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 3

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Culture sur ados

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur le jardinage éco-responsable.

353 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Billyetnono
28/05/2012, à Selestat

Répondre

Bonjour, je me suis lancé dans culture depuis ce début d'année, et en particulier, la culture sur butte (ados). Je souhaite trouver des jardiniers amateurs auprès desquels je puisse échanger sur cette culture pleine de promesse. Merci

Paquita
10/12/2010, à Arlon

Répondre

J'ai 62 ans et mon dos aussi...j'avais un jardin en plate-bandes cernées de bois et surélevées, mais pas assez haut, et le bois (sapin 3omm ép x 20 cm)pourrissait trop vite. Je viens de finir (cet automne) de fabriquer 3 bacs en azobe, largeur:1,20 x longueur:3,60 x hauteur: 0,60. Je les ai remplis de la terre des sentiers, creusés diversement, car mon terrain est en pente et les bacs horizontaux, puis j'ai couvert de fumier ou de compost (NON MéLANGéS à LA TERRE!) puis recouvert le tout de 10 cm de feuilles mortes. J'ai suivi les conseils de D. Soltner (Guide du nouveau jardinage)étudiés pour alléger la tâche des jardiniers. Pour l'eau, Soltner écrit que la couverture mulch, feuilles, compost empêche l'évaporation...Consciente du problème de l'eau, j'ai déjà doublé les parois en bois d'une membrane d'étanchéité à "bosses" (platon)mais je serai vigilante, suite à votre expérience. J'ai hâte de pouvoir m'y mettre l'an prochain!

Ulysse
12/03/2010, à Charleroi (b)

Répondre

Sans connaitre ce nom " d'ados" , j'ai réalisé ce relevage des terres car mon dos (les 5 lombaires affaissés)ne me permetais plus de me relever ...J'aurais bien voulu vous fournir qq photos , mais ! ! ! Brefff....Ce que je désire ajouter ; c'est vrai que c'est beaucoup plus facile de cultiver mais j'ai dû remonter mes terres de 70 cm , mais surtout c'est en période de fort soleil qu'est le problème , il faut aroser trés souvent , voir tous les jours mais léger et le soir bien sûr , la terre surélevée de cette façon ne garde absolument pas l'eau...