Belles sauvageonnes : redécouvrez les fleurs sauvages

Le 29 août 2016

Las des jardins tirés au cordeau, des haies taillées au millimètre ? Laissons entrer un peu de naturel dans nos jardins et apprivoisons les belles plantes robustes qui poussent spontanément chez nous. De l'imposant sureau à l’odorante santoline férue de soleil, il y en a pour tous les goûts et toutes les expositions !

Fond de décor

Sureau - sambucus nigra

Sureau

Si la terre de votre jardin est riche en azote, un sureau a pu y pousser spontanément. Cet arbuste à fleurs blanches ou de couleur crème dégage une odeur suave de miel, il attire les papillons et autres insectes pollinisateurs. Ses rameaux fourchus en font un abri de choix pour la nidification de nombreux oiseaux qui apprécieront la nourriture abondante offerte par ses petits bouquets de baies rouges (sureau à grappes), bleues ou noires (sureau noir). Vos enfants pourront quant à eux profiter de ses tiges creuses pour confectionner des sifflets ou autres flûtes : des heures d’amusement créatif en perspective !

.
Aubépine

Aubépine

Parfois le long d’un mur ou près d’un talus un buisson d’aubépine s’est installé. Ne l’arrachez surtout pas ; certaines espèces se couvrent de superbes teintes en automne tandis qu’au printemps des corymbes de fleurs dont la palette s’étend du blanc pur au rouge écarlate apparaissent pour une floraison de longue durée. L’aubépine est aussi une plante médicinale réputée : ses fleurs ont des propriétés calmantes et antispasmodiques alors que ses feuilles stimulent le cœur. A vous les bonnes tisanes (lire : Ces plantes qui soignent) !

En situation plus aride et dans les régions au climat privilégié, le chèvrefeuille colonise parfois les murs en pierres sèches ou les clôtures grillagées. Son principal attrait réside dans son délicieux parfum, surtout exhalé à la tombée de la nuit ou après une pluie rafraîchissante. Cette forte odeur attire les papillons nocturnes qui assurent ainsi la fécondation de cette grimpante. Très facile à bouturer ou à marcotter, elle se ressème aussi spontanément, ce qui vous permettra de constituer des haies ou d’habiller des brises vues très rapidement.

.

Massifs

Digitale - digitalis purpurea

Digitale

Si vous possédez un jardin en terrain frais et ombragé, la digitale y a peut-être élu domicile. Verticalité élégante et floraison originale, elle parera superbement vos massifs. La couleur de sa floraison varie du blanc ou pourpre foncé, l’intérieur de la fleur est souvent moucheté ou veiné dans une teinte plus foncée créant un joli contraste. La digitale se ressème spontanément formant ainsi de véritables massifs. Attention toutefois à sa toxicité, cette plante médicinale à petites doses peut s’avérer mortelle par simple ingestion de quelques feuilles : méfiance !

>> Lire : Plantes toxiques au jardin et dans la maison

.
Bouillon blanc

Bouillon blanc

Même port altier, mais préférant les zones ensoleillées et les terrains secs, le bouillon blanc pourra être lui aussi installé en fond de massif, ses jolies hampes florales jaunes peuvent atteindre un mètre cinquante de hauteur !

.
Berce commune

Berce commune

Au centre du massif, laissez la berce commune se propager, son inflorescence blanche en ombelle aplatie attire les papillons. C’est une plante structurante, autour de laquelle vous pourrez jouer avec des coloris plus vifs qui seront ainsi mis en valeur par exemple le jaune éclatant des odorantes santolines, plante intéressante aussi par son feuillage argenté très finement découpé dont l’odeur rappelle un mélange de lavande et de curry (propriété exploitable pour parfumer vos armoires afin de faire fuir les mites).

En premier plan du massif, pensez aux centaurées, leur floraison rose pourprée de juin à septembre s’épanouira au plein soleil.

.
Vipérine

Vipérine commune

La vipérine appréciera une exposition similaire, on associera ses fleurs bleues élancées aux étoiles jaunes du millepertuis. Plante médicinale reconnue depuis des siècles, ses propriétés font l’objet de nombreuses études : antidépresseur en tisane, l’huile extraite de la macération ses fleurs soigne brûlures et contusions. Une plante utile à laisser prospérer au jardin !

Pour les coins plus frais et ombragés sous un petit arbre par exemple, la douce ancolie vous réjouira de sa floraison originale et aérienne dès les premiers beaux jours. Sa palette de coloris, passant du blanc au bleu indigo, du jaune au rouge cramoisi, comblera tous les goûts. Autre plante amatrice de fraîcheur : l’anémone sauvage. Si elle s’est installée dans votre jardin, c’est l’indice d’un sol à tendance calcaire où elle pourra très vite former des tapis très denses de fleurs pâles.

.

Prairie fleurie : Eden des insectes

Lotier corniculé

Lotier corniculé

Il existe de nos jours des mélanges prêts à semer composés de fleurs sauvages pour créer des jachères fleuries qui attirent insectes et papillons. Cependant, si nous laissons faire la nature, très vite, des plantes sauvages adaptées au milieu et à l’écosystème de notre jardin vont apparaître.
Laissons le coquelicot et ses fleurs froissées rouge vif se ressemer à volonté ; les abeilles et les papillons apprécient son pollen, et les oiseaux sont friands de ses graines.

Le lotier corniculé, le pissenlit, et le chrysanthème des moissons tous trois de floraison jaune, apparaîtront eux aussi de façon spontanée, tout comme les coréopsis, donnant une profusion de fleurs simples et blanches à cœur jaune ressemblant à la marguerite.

Les indispensables bleuets (centaurea sianus) au charme désuets feront écho à la floraison de texture sèche, mais aux coloris néanmoins vibrants des immortelles dont vous pourrez réaliser de superbes bouquets perpétuels.

Avec ces belles sauvageonnes, un éventail de possibilités important s’offre à vous, il suffit de les laisser s’installer d’elles-mêmes : elles sauront choisir l’emplacement idéal et l’exposition parfaite.
Au jardinier, ensuite, de s’adapter et de composer avec elles. Robustes et décoratives elles n’ont que des qualités, alors laissons les pousser !

>> Lire aussi :

Crédit photos : H.Zell (1) - J.F. Gaffard (2,6) - Pethrus (3) - 4028mdk09 (4) - Christian Fischer (5) - Böhringer Friedrich (7)

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Belles sauvageonnes : redécouvrez les fleurs sauvages

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur le jardinage éco-responsable.

356 questions

Voir tout Poser une question