Un jardin paradis pour les papillons

Le 22 juillet 2015 par Iris Makoto

Légèreté d'un battement d'aile, plaisir des couleurs mouvantes : les papillons apportent une note de magie au jardin. Comment attirer ces hôtes charmants et utiles ? Facile : avec un peu de bon sens et en laissant faire la nature, votre jardin se transformera bien vite en terre d'accueil pour ces insectes graciles.

Un jardin accueillant pour la faune... et les papillons !

Faites de votre jardin un havre de paix et un lieu où la biodiversité sera privilégiée. Les papillons viendront bien volontiers s'ils trouvent des conditions favorables à une vie paisible dans un lieu où la nourriture est abondante et où les plantes offrent des refuges pour leur reproduction. Il vous suffit de respecter quelques règles de base bien simples à mettre en œuvre.

Papillon sur une verveine de Buenos Aires
Papillon sur une verveine de Buenos AiresAgrandir l'image

Petits trucs pour attirer les papillons au jardin

Maintenant que vous avez les clés en main pour que votre jardin soit accueillant, il ne vous reste plus qu'à donner une petit coup de pouce à la nature pour que les papillons s'installent de façon durable dans votre jardin. Pour cela nous vous proposons quelques astuces.

Chenille de machaon sur un plant de fenouil
Chenille de machaon sur un plant de fenouilAgrandir l'image

  • En début de saison, ne pas hésiter à laisser un carré de mauvaises herbes au fond du jardin. Certaines d'entre elles sont des plantes mellifères qui attirent les papillons. Ne détruisez plus les orties qui servent de lieu de reproduction à de nombreuses espèces de papillons tout en leur apportant par leur floraison une nourriture abondante.
  • Tolérer la présence des chenilles qui se transformeront plus tard en de magnifiques papillons. Accepter de sacrifier quelques feuilles de chou ou de capucine pour profiter plus tard de la délicatesse de l'envol de la piéride.
  • Semer des mélanges type prairie fleurie tout prêts « spécial papillons » que vous trouverez dans les jardineries ou chez les revendeurs de végétaux sur Internet. Ces mélanges sont prêts à être semés dans un coin de jardin et assureront un tapis coloré où les papillons prendront plaisir à batifoler.
  • Diversifier la végétation et étaler les floraisons est une très bonne solution pour attirer ces petits insectes volants. Créer des haies fleuries sur une longue période de l'année, réunir au potager des plantes aromatiques dont les effluves puissants attireront les butineurs, laisser des espaces en jachère, sont autant de moyens de favoriser la biodiversité et donc de s'assurer de la visite de nos amis ailés.
  • Au jardin d'ornement, privilégier les plantes dont les papillons se nourrissent, comme la scabieuse qui fleurit de longs mois durant ou encore le buddleia autrement connu sous le nom évocateur « d'arbre à papillons ». Ces insectes ont aussi une prédilection pour les ombellifères comme la berce, toujours élégante en fond de massif, ou encore les légumineuses dont les lupins ou les pois de senteur, mais aussi l'ortie ou l'oseille à réserver aux coins les plus sauvages. Toutes ces plantes constituent un lieu favorable à la ponte et au développement des papillons.
  • Laisser quelques fruits bien juteux au verger, les papillons y plongeront leur trompe avec délectation.
Papillon sur un buddleia
Papillon sur un buddleiaAgrandir l'image

>> A lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 3

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Un jardin paradis pour les papillons

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur le jardinage éco-responsable.

328 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Fenouil31
04/07/2012, à Fenouillet

Répondre

J'aime bien les papilllons mais quand ils ne sont pas destructeurs de plantes et légumes; eh oui, un papillon c'est aussi les cheniles et ça c'est moins mignon, car les bettes blanches sont ravagées par ces chenilles qui s'installent dans l'épaisseur de la feuille et fait dépérir la plante, comment éviter les pâpillons pondeurs? d'autre part, j'ai un grand magnolia souileanjana qui attrape le blanc tous les ans, et perd ses feuilles. y a t'il un autre remède que le soufre pour le soulager ?

Brieuc
02/07/2012, à Andenne

Répondre

Merci pour l'explication du marcotage du rhododendron qui m'évite de couper beaucoup de branches encombrantes

La crevette
01/07/2012, à

Répondre

Pas très intelligent dans un article sur la biodiversité de prôner la régulationdes lézards, crapauds qui n'ont jamais habité les bassins (grossière erreur!) et oiseaux au profit des papillons prédateurs des légumes du potager. encore un zéro pointé!!! a bientôt xavier...