Activateurs de compost : utiles ou non ?

Le 10 avril 2015 par Isabelle C.

Parmi les innombrables produits qui sont censés faciliter la tâche du jardinier, on trouve dans les rayons des jardineries les activateurs de compost. Il est vrai que l'idée de pouvoir obtenir du compost rapidement peut être tentante, mais le prix en vaut-il vraiment la chandelle ?

À quoi sert un activateur de compost ?

CompostLe compost est issu de la décomposition des matières organiques, végétales ou animales. Cette transformation se fait grâce à l'intervention de micro-organismes qui se développent dans de bonnes conditions, à savoir, en présence d'oxygène et d'eau.
Un activateur de compost a pour but, comme son nom l'indique, d’accélérer le processus de décomposition. C'est une substance que l'on ajoute au tas de compost pour accroître la capacité des micro-organismes à décomposer les matières compostées (ils deviennent plus « gloutons »), ou pour augmenter la population de ces micro-organismes, ainsi plus nombreux à travailler.

Qui sont-ils ?

Dans le commerce

Boîte d'activateur de compostVous trouverez plusieurs sortes d'activateurs de compost disponibles dans les magasins spécialisés ou sur internet. Parmi les produits compatibles avec le jardinage bio, on trouve :

  • Des engrais minéraux (sur les emballages, vous trouverez la mention « composants énergétiques »), et notamment les engrais azotés. Ils participent à la mise en place d'un environnement favorable au développement et au travail des microorganismes. L’azote est l’élément qui permet aux bactéries de décomposer la matière organique.
  • Des complexes bactériens et enzymatiques ou les « microorganismes efficaces ». Proposés sur un support neutre, ils sont à l'état dormant. En présence d'eau ou de nourriture, ils deviennent actifs.

Parmi les produits chimiques, vous trouverez, également, sous le nom d'activateur de compost, du sulfate d’ammoniaque. C'est un engrais chimique irritant et nocif pour les organismes aquatiques.

Dans la nature

Compost - Fragments partiellement décomposésMais avant d'ouvrir le porte-monnaie, regardez autour de vous. La nature est une bonne pourvoyeuse d'activateurs de compost !
Tout d'abord, il y a les plantes : elles sont plusieurs à être riches en éléments minéraux et plus particulièrement en azote. Au palmarès des plus utilisées : ortie, fougères et consoude. Pour les utiliser, coupez-les en morceaux, et mélangez-les au tas de compost. L'apport peut également se faire sous forme de purins à pulvériser.
Ensuite, il y a la terre ; une bonne terre de jardin est riche en microorganismes (des milliards de bactéries et champignons). Le compost lui-même est un bon levain : des résidus grossiers qui n'ont pas fini leur processus de décomposition ou un reste de compost bien mûr peuvent jouer le rôle d'activateur. À partir de ce constat-là, il paraît assez dérisoire d'ajouter quelques bactéries dans un environnement qui en est, naturellement, pourvu en quantité phénoménale !

Un apport inutile ?

Compostage de feuilles mortesPourquoi utiliser des activateurs de compost ? Un tas de compost bien construit, avec un mélange matières sèches (carbone) / matières fraîches (azote) équilibré, et aéré régulièrement (pour l’oxygène) n'a pas besoin d'activateur. Il se suffit à lui-même.
S'il arrive, toutefois, que la matière carbonée soit beaucoup trop importante par rapport à la matière azotée (cela peut arriver à l'automne avec la chute des feuilles mortes et les tailles d'arbustes), et que les microorganismes sont en peine pour tout digérer, rajoutez quelques herbes sauvages et une pelletée de terre, et le tour est joué.
Autre solution pour faciliter leur travail : découpez ou broyez les « détritus » trop grossiers ; cela a pour effet de multiplier les portes d'entrée aux bactéries et d'aérer le tas.
Pour les plus pressés, si vous effectuez des apports azotés, sous quelque forme que ce soit, prenez garde à la surdose. Trop d'azote peut transformer le tas de compost en une sorte de « beurre noir », appauvri en éléments nutritifs et malodorant.
À trop vouloir accélérer le cours des choses, on essuie, parfois, quelques revers !...

>> Lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Activateurs de compost : utiles ou non ?

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur le compost.

218 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Tatoon27
17/08/2016, à Pont audemer

Répondre

Dans une cuisine le composteur nécessite un activateur! en 3 semaines c'est fait et je récupère "le jus" que je dilue pour arroser les plantes! c'est super ! cet activateur est en spray et 100% NATUREL!

Macmahon
31/10/2014, à Irigny

Répondre

Article très intéressant.Merci pour sa parution