Lutter contre le ver de la framboise

Le 19 septembre 2016 par Isabelle C.

Le ver de la framboise est une petite larve de coléoptère qui fait bien des dégâts : framboises déformées, malades, habitées par un petit asticot blanc... Heureusement des traitements préventifs et curatifs existent pour sauver vos récoltes !

Présentation du ver de la framboise

Byturus tomentosus, connu sous le nom de ver de la framboise, est un coléoptère de toute petite taille, à peine 5 mm de long, de couleur brune et recouvert de poils fins, jaune dorée. Sa tête, plutôt grosse comparée au reste du corps, est ornée de deux antennes en forme de massue. Il faut être attentif pour l’apercevoir sur les boutons floraux.

Byturus tomentosus - Adulte
Byturus tomentosus - AdulteAgrandir l'image

Sa larve est à peine plus longue : allongée, de couleur blanc crème et tête brune... mais vous la connaissez probablement déjà si vous êtes amateurs de framboises. C'est elle le fameux ver de la framboise !

Cycle de vie du ver de la framboise

Dès la fin du mois d'avril, peu de temps avant la floraison des framboisiers, les adultes émergent du sol et s'envolent, à la recherche de nourriture : d'abord des bourgeons et de jeunes feuilles, puis des boutons floraux et du pollen de rosacées. C'est également la période des accouplements. Ces vols s'observent jusqu'au début du mois de juillet.

Du mois de mai au mois de juillet, les femelles pondent leurs œufs (plus de cent œufs, deux à trois fois par jour) dans les fleurs ou les jeunes fruits. Au bout de 8 jours, les larves apparaissent et se développent dans les fruits durant une quarantaine de jours.

Ensuite, elles se laissent tomber au sol, s'enfoncent en surface, se transforment en adulte et hivernent jusqu’au mois d'avril suivant.

Byturus tomentosus : différents stades
Byturus tomentosus : différents stadesAgrandir l'image

Symptômes et dégâts des vers des framboises

Les plantes les plus visitées par Byturus tomentosus et ses larves sont le framboisier et la ronce.
La présence des adultes se repère par des bourgeons grignotés et des boutons floraux perforés (pour pouvoir accéder au pollen). Le résultat de ces attaques est l'apparition de fruits mal formés ou avortés. En général, le nombre des adultes n'est pas suffisant pour occasionner des dégâts importants.

Byturus tomentosus : adulte
Byturus tomentosus : adulteAgrandir l'image

Ce sont les nombreuses larves qui posent le plus de problème, en creusant des galeries dans les jeunes framboises. Déformations, croissance ralentie, dessèchements, les dommages directs sur les fruits sont identifiables au premier coup d'oeil. À ceux-là peut s'ajouter le développement de la pourriture grise (botrytis).

Traitements préventifs et curatifs contre le ver de la framboise

En prévention

L'odeur de la tanaisie semble efficace pour tenir à distance les coléoptères (mais aussi les pucerons). Pulvérisez-la régulièrement sous forme d'infusion (300 gr de fleurs et feuilles fraîches pour 1L d'eau*) au moment de l'ouverture des bourgeons (pendant les vols des adultes).

Il paraîtrait également que les associations ail/framboisier et myosotis/framboisiers permettent de se débarrasser des vers des framboises. Bien qu'aucune étude ne vienne certifier ces dires, il ne coûte rien d'essayer !

>> Lire aussi : Plantes compagnes : les bonnes associations au jardin

Tanaisie - Tanacetum vulgare
Tanaisie - Tanacetum vulgareAgrandir l'image

En curatif

Afin de détecter les vols des populations adultes, certains professionnels utilisent des pièges attractifs. Certains sont blancs et englués (les Byturus tomentosus sont attirés par la couleur blanche), d'autres émettent une odeur semblable au parfum des fleurs des framboisiers. Attirés dans le piège (comme le font les pièges à phéromones), les infortunés Byturus tomentosus se noient dans le liquide odorant. Dans un jardin privé, ces pièges peuvent suffire à mettre hors d'état de nuire les adultes de vers de la framboise prêts à pondre.

Utilisation : dès l’apparition des boutons floraux, placez les pièges olfactifs (au plus tard 2 semaines avant la floraison). Patientez une semaine avant la floraison pour les pièges chromatiques.

Si vous avez le temps et la patience, une autre solution consiste à secouer les cannes des framboisiers quotidiennement durant la période de vol pour faire tomber les coléoptères dans une bassine d'eau.

Il est également possible d'appliquer un traitement insecticide naturel à base de pyrèthre, dès les premières fleurs ouvertes. Sachez toutefois que la pyréthrine extraite du pyrèthre est toxique pour les poissons et les abeilles, bien que le risque soit limité dans ce dernier cas du fait de sa faible persistance d’action. On aura donc recours à cet insecticide que dans le cas ou les pièges ne suffisent pas à contenir la population des Byturus tomentosus.

A noter : les variétés de framboisiers remontantes offrent une deuxième production de framboises en automne, en dehors de la période de ponte des Byturus tomentosus.

* Pucerons, mildiou, limaces... Prévenir, identifier, soigner bio de Jean-Paul Thorez, éditions Terre Vivante

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 3

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Lutter contre le ver de la framboise

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les envahisseurs du jardin.

430 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Isabelle c
29/06/2015, à

Répondre

Bonjour, Cela ressemble plus à une récolte faites par les oiseaux !

Winona
26/06/2015, à 79400

Répondre

Bonjour, je ne comprends pas ce qu'il se passe avec mes framboises...Par rapport aux années précédentes, la récolte est maigre. Il y a pas de mal de fruits formés, mais lorsque je veux les cueillir, il n'y a que le pédoncule sur lequel restent 2 ou 3 grains ou parfois rien du tout. C'est une maladie, des bêtes ou les voisins ? A votre avis ?!

Diese
23/05/2015, à Mouxy

Répondre

Préparer dans une bouteille en pe type eau minérale dont on a coupé la partie supérieure pour en faire un piège comme pour les guêpes, et mettre à l'intérieur: du vinaigre+ du vin et un peu de sucre. A suspendre dans les framboisiers.