Un printemps fleuri

Le 25 mars 2017 par Iris Makoto

L’hiver est encore là, mais certains signes annoncent le printemps. Malgré la diversité de plantes déjà proposées en jardineries, ne vous précipitez pas ! Préférez fleurir jardins et balcons avec des plantes qui supporteront les gelées tardives et apporteront une touche de bonne humeur à votre décor. Primevères, viola, azalées, vous avez l’embarras du choix !

Fleurs bisannuelles et bulbes de printemps

N’hésitez pas à cumuler les petites potées de fleurs printanières bisannuelles comme les pensées, myosotis, pâquerettes, très utiles en cette période de transition. Vous pourrez les associer à des bulbes printaniers comme les minuscules muscaris bleu pâle, les tulipes hâtives, les jacinthes et autres jonquilles.

>> Voir les diaporamas :

Potée de crocus, jacinthes et muscaris
Potée de crocus, jacinthes et muscarisAgrandir l'image

Parmi ces fleurs indispensables, les primevères fortes de leur floraison aux coloris vifs permettent une mise en couleur rapide et facile : plus de 400 espèces sont à votre disposition ! En potées, jardinières ou bordures elles apportent une touche de lumière à votre décor. Offrez-leur une terre fraîche et bien drainée. La primevère de l’Himalaya, moins connue, possède des jolies fleurs dentelées portées en ombelles, elle est parfaite pour orner le bas d’un arbre dans un lieu ombragé en association avec des minis cyclamens (lire : Primevères : sortez des sentiers battus).

Dans les potées, les aériennes ancolies seront associées à de petites pervenches blanches, les longues tiges de jonquilles serviront de toile de fond à de jolies pensées bleues ou mauves. Çà et là, quelques potées de pâquerettes et de myosotis qui se ressèmeront abondamment d’une année sur l’autre amèneront une touche de poésie à votre terrasse.

Les violas cornutas hybrides sont devenues des incontournables de nos balcons. Vous pouvez d’ailleurs les mettre en place dès l’automne, dans certaines régions elles fleurissent tout l’hiver, mais c’est en début de printemps qu’elles offrent un spectacle éblouissant en se couvrant d’une multitude de petites fleurs. Certains hybrides peuvent être installés dans des corbeilles anglaises où ils développeront des cascades de petites fleurs vivement colorées. Les violas sont aussi sont très utiles pour alléger les compositions de grosses fleurs (violas blanches + pensées orangées ou mauves, violas jaunes + tulipes naines rouges…).

>> Lire aussi :

Mise en valeur par le feuillage

Pensez à associer à toutes ces fleurs printanières des plantes à feuillages intéressants comme le Dichondra aux feuilles retombantes et argentées, la menthe indienne bien verte qui peut atteindre 1,2 m de longueur, le Lysimachia avec ses feuilles rondes gaufrées vert jaune, les heuchères au feuillage rouge, orangé, jaune ou pourpre, toujours très décoratif.

Heuchère 'Tiramisu' et violas
Heuchère 'Tiramisu' et violasAgrandir l'image

Les associations sont infinies et votre créativité peut être mise à l’épreuve, jouez avec la beauté de certains feuillages pour mettre en valeur la couleur des fleurs : un oxalis (Oxalis deppei, Oxalis articulata) au feuillage pourpre avec des jacinthes blanches, un écrin de chlorophytum pour une hampe de digitale rose, des euphorbes associées aux fleurs de elfes (Epimedium), une coupe contenant un mini cyprès en fond, des violas au centre et un mini lierre panaché en premier plan pour une composition tout en contraste.

Pensez aux graminées, car elles apportent une note graphique : des aubriètes, lewisia et alysses ajoutées à des petites graminées entourées de quelques galets sont une alternative originale aux potées habituelles, n’hésitez pas à les utiliser pour donner un aspect aérien à vos potées fleuries.

Belles solitaires

Sur la terrasse, ou aux abords de la maison, pensez aux sujets un peu plus grands et très florifères en cette triste période. Les plantes de terre de bruyère comme les azalées, les rhododendrons et les camélias peuvent être installées dans de grandes jarres de terre acide. La terre dite de bruyère est idéale pour ces plantes et un arrosage à l’eau de pluie, ou à l’eau non calcaire leur est nécessaire. La diversité des formes et des coloris est incroyable, il y en a pour tous les goûts. Un beau camélia en fleurs à l’entrée ombragée d’une maison sera du meilleur effet. De même, un rhododendron contre le mur d’une terrasse servira de toile de fond à vos petites potées fleuries. Quant aux azalées, elles sont très communes, et l'on en trouve de toutes les tailles (lire : Azalée ou rhododendron ?).

Ces plantes une fois défleuries peuvent, si votre terre est suffisamment acide et fraîche, être plantées au jardin où elles deviendront des arbustes imposants par leur taille et la profusion de leur floraison. Attention, le climat doit toutefois s’y prêter ! Pas de sècheresse ni de soleil brûlant pour ces végétaux qui prospèrent au Royaume-Uni !

Azalées en fleurs et rhododendron en pots
Azalées en fleurs et rhododendron en potsAgrandir l'image

Autre jolie plante solitaire, actuellement en pleine floraison : l’Arum. Parfait en grand pot émaillé sur une terrasse mi-ombragée, dans un substrat très frais, il est graphique et sa couleur blanche se marie avec tout. Vous pourrez même en faire de somptueux bouquets !

Grimpantes

Rares sont les murs habillés de belles fleurs en cette saison ! Pourtant, une clématite précoce comme la variété montana aux belles fleurs blanches ou la variété macropetala à la floraison bleu violacé seront du plus bel effet. La plantation doit se faire dans les règles de l’art pour une bonne réussite : planter la motte à plat à 20 cm du mur, les racines doivent être ombragées par une tuile ou un arbuste bas. La plante doit être palissée contre un mur ensoleillé (lire : Planter une clématite).

Clématite (Clematis macropetala)
Clématite (Clematis macropetala)Agrandir l'image

Autre belle grimpante violette ou blanche, la glycine pourra être solidement palissée à un mur ou mieux encore à une pergola ou un treillage (lire : Treillages et autres supports pour plantes grimpantes). De longues grappes de fleurs apparaissent chaque année dès le mois de mars.

Pensez aussi à tous les arbustes à floraison printanière, classiques ou plus originaux comme le davidia.

Contenants

Pour embellir votre terrasse ou votre balcon, variez les contenants : un vieil arrosoir en étain, une bassine en fer, des boîtes de conserve de diverses tailles, des paniers en osiers anciens (lire : Un panier fleuri pour l'été)… Ces objets détournés apporteront une touche d’originalité à votre jardin ! N’oubliez pas d’en percer le fond pour que l’eau ne stagne pas et assurez un bon drainage.

Boîtes de conserves recyclées en pots de fleurs
Boîtes de conserves recyclées en pots de fleursAgrandir l'image

>> Lire : L'art de la récup' au jardin

Pour les plus classiques, rien ne vous empêche aussi d’utiliser de grandes jardinières et des pots en céramique pour créer votre coin fleuri. A vous de composer ensuite vos potées selon vos goûts. Mariage des couleurs, des fleurs et des feuillages, jeu des perspectives avec les diverses formes et hauteurs, à vous de jouer !

>> Lire aussi : Parasites et maladies du printemps au jardin

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Un printemps fleuri

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les jardinières de fleurs.

147 questions

Voir tout Poser une question